De beaux moments

Encore groggy par ces événements inqualifiables survenus il y a quelques jours, il est des choses dont on a tous besoin c’est de légèreté, de sincérité et d’amour. En y ajoutant une pointe de nostalgie bien mesurée, on a tous les ingrédients pour apprécier à sa juste valeur ce dernier album de Jim. Le temps de quelques histoires courtes, comme pour se rappeler que la nature humaine offre, le plus souvent, de belles émotions.

Des instants volés, des situations burlesques, des rêves d’enfant, des moments de complicité : voici, entre autres, ce que l’on découvre dans ces douze nouvelles dessinées en toute fluidité par Jim, avec la complicité de Delphine et sa somptueuse colorisation.

En préambule, se distingue un homme seul en pleine réflexion sur le temps qui passe et qui se demande comment a-t-il pu aussi vite perdre ces moments précieux. Ceux qui forgent les liens avec ses enfants. On pourrait se dire que l’on va entrer dans une lecture empreinte de spleen mais il n’en est rien.

Comment apprécier un agréable moment

En témoignage de sa propre existence, Jim nous donne seulement l’ossature de son œuvre graphique : sommes-nous capables de vivre pleinement un agréable moment ou est-il spontanément rangé dans la case  « bon souvenir »  pour l’apprécier à sa juste valeur quelques temps après ?

La démonstration apportée par Jim est flagrante. Tout dépend du contexte :
– Lorsque un père fait tout pour que sa petite fille puisse vivre ses rêves les plus enfouis.
– Lorsqu’une vieille dame essaie de figer le temps sur son visage comme pour mieux se raccrocher au passé.
– Lorsque deux potes « virtuels » finissent par se rencontrer et vont immortaliser cette amitié, issue des réseaux sociaux, le temps d’une soirée (histoire drôlissime).
– Lorsque deux amis se confient l’un à l’autre et que l’un deux se rend subitement compte de l’importance qu’il accorde à son père.

Ode au bonheur

Dans De beaux moments, on sent que Jim partage beaucoup ses propres expériences ou rencontres vécues pour nous délivrer une ode au bonheur.  Il prête attention à toucher chaque génération. Notamment en y intégrant différents supports technologiques modernes. Le lecteur aura ainsi inévitablement, par l’une de ces anecdotes, la sensation d’avoir vécu une scène similaire dans sa vie.

L’auteur nous (se) fait également plaisir. En distillant quelques informations précieuses et transitoires à une probable parution prochaine d’un troisième opus d’une de ses œuvres les plus réussies, Une nuit à Rome.

En attendant,  si après avoir lu ce roman graphique, vous vous surprenez d’une soudaine envie d’appeler un de vos proches, de serrer dans vos bras votre enfant ou tout simplement d’esquisser un sourire songeur, c’est que vous aurez sans nul doute passé un beau moment…

Article posté le jeudi 19 novembre 2015 par Mikey Martin

  • De beaux moments
  • Scénariste : Jim
  • Dessinateur : Jim
  • Editeur : Bamboo
  • Prix : 18,90€
  • Sortie : octobre 2015

À propos de l'auteur de cet article

Mikey Martin

Mikey Martin

Mikey, dont les géniteurs ont tout de suite compris qu'il était sensé (!) a toujours été bercé par la bande dessinée. Passionné par le talent de ces scénaristes, dessinateur.ice.s ou coloristes, il n'a qu'une envie, vous parler de leurs créations. Et quand il a la chance de les rencontrer, il vous dit tout !

En savoir