Elma, une vie d’ours

Il y a quelques années, Papa Ours a recueilli Elma, une jeune humaine qu’il a éduqué comme une vraie oursonne. Alors que leur vie était des plus douces, ils doivent vite partir de leur tanière pour un lieu inconnu. Pourquoi tant de précipitation ? Comment un ours a-t-il pu élever une petite fille ? Tout cela et plus encore dans le premier tome de Elma, la superbe série jeunesse de Ingrid Chabbert et Léa Mazé.

Une vie dou(r)ce

Dans une belle forêt chaleureuse vivent Papa Ours et Elma, une petite fille qu’il a recueilli à sa naissance. Leur vie est douce dans ce petit coin de paradis, Elma marchant dans les pas de son papa. Elle n’a peur de rien ni de personne, la petite ! Elle grimpe aux arbres, elle est forte et elle grogne presque aussi fort que son papa !

Alors qu’ils s’endorment au coin du feu, tapi dans l’ombre, arrive un loup. Par une phrase des plus énigmatiques, ce « vieil ami » rend triste Papa Ours.

Partir pour l’inconnu

Après cette nuit agitée, c’est décidé Papa Ours et Elma doivent partir de leur tanière. Sans jamais indiquer où ils vont ni pourquoi ils y vont, l’ours reste mystérieux mais surtout très préoccupé.

Le voyage est long, les pauses fréquentes et les questions multiples. De l’insouciance, Elma va passer à une grande appréhension.

En attendant, elle demande une nouvelle fois à Papa Ours de lui raconter comment il l’a trouvée. Ce lien indéfectible – l’amour d’un père pour sa fille – risque de se distendre au fil de cette interminable marche…

Elma, une vie d’ours : entre amour et suspense

Dès les premières pages, le lecteur est attiré comme un aimant par ce duo disparate mais si complice d’une petite fille humaine et de son papa ours. Leur vie d’ours se dévoile devant lui comme une belle magie, celle de la forêt. Ils vaquent à leurs occupations quotidiennes avec bonheur. Elma veut ressembler à son papa, comme n’importe lequel des enfants voudraient ressembler à l’un de ses parents. Mais comme le bonheur n’est jamais très long, il se fissure lorsqu’une tiers personne – le loup – vient réveiller des vieux démons.

Si l’on pourrait penser à une nouvelle version du Livre de la jungle, il n’en n’est rien et ce dès la huitième page. Ingrid Chabbert fait alors glisser son très joli récit vers un périple initiatique des plus angoissants. Qui ? Pourquoi ?, toutes les questions se posent. Les événements s’enchainent, les éléments se déchaînent et le duo est mis à mal par ces épreuves de la vie.

Lorsque nous ouvrons un album jeunesse de Ingrid Chabbert, nous savons que nous allons passer un très bon moment de lecture. Après Miss Potimary (avec Séverine Lefèbvre), Tine et Junior (avec Brice Follet) et Lulu & son dragon (avec Cédrik Le Bihan), elle passe un nouveau cap. Finis les rêves fantastiques, la joie et la bonne humeur, bonjour l’amour, le suspense et les doutes.

D’ailleurs, la scénariste nous a confié qu’elle a « pris énormément de plaisir à animer Elma et la faire évoluer ». Il faut dire que : « Elma est une petite fille attachante, fière, indépendante et qui est très liée à Papa Ours » et poursuit par un souhait : « J’aimerais d’ailleurs que toutes les petites filles lui ressemblent dans son caractère, qu’elles foncent, qu’elles n’aient pas peur de leurs sentiments et de se vouloir conquérantes. »

Si Elma est une formidable petite fille, son comparse l’est aussi. Ingrid Chabbert qualifie Papa Ours comme « un papa que beaucoup d’enfants aimeraient avoir. S’il est bougon, il est drôle, attachant, loyal et très respectueux. Quand il fait une promesse, il la tient même si cela lui brise le cœur. C’est quelqu’un qui a de vraies valeurs. »

Les deux tomes ont été quasiment écrits d’une traite et cela fut très dur de quitter cet univers pour la scénariste lorsqu’elle les acheva. Il faut dire qu’elle a mis beaucoup d’affect dans son écriture de Elma.

« Une vraie magicienne des couleurs »

Nous sentions que le duo Chabbert-Mazé allait fonctionner : pas manqué ! C’est la scénariste qui suivait de près le travail de la dessinatrice qui lui proposa Elma. Elle est d’ailleurs dithyrambique sur son univers graphique : « J’aime son trait et ses couleurs, c’est une vraie magicienne des couleurs. Ses dessins ont une vraie âme. On le voit notamment dans les relations entre Papa Ours et Elma. On a l’impression qu’ils vont sortir de la planche et s’animer. Elle a un talent phénoménal. »

Ce premier volet de Elma est superbe. Découverte avec le magnifique Nora (La Gouttière), Léa Mazé nous régale encore par ses sublimes planches. Les décors fourmillent de détails et sont superbement colorés. En effet, les couleurs aux crayons sont magnifiques comme le montre la vidéo ci-contre.

La force du récit est donc admirablement mis en image par un dessin d’une grande force graphique de Léa Mazé. Il est à noter que le même jour de sortie que le premier volet de Elma, Léa Mazé propose sa nouvelle série – seule – Les croques aux éditions La Gouttière.

Article posté le vendredi 31 août 2018 par Damien Canteau

Elma une vie d'ours 1 de Ingrid Chabbert et Léa Mazé (Dargaud) - Comixtrip
  • Elma, une vie d’ours tome 1 : Le grand voyage
  • Scénariste : Ingrid Chabbert
  • Dessinatrice : Léa Mazé
  • Editeur : Dargaud
  • Parution : 7 septembre 2018
  • Prix : 10.95€
  • ISBN : 9782205077933

Résumé de l’éditeur : Elma est une gamine joyeuse et insouciante élevée par un ours qu’elle considère comme son papa. Mais l’ours cache un secret : Elma est en fait la fille de Frigga, la mage du royaume. La légende raconte que seule la fille de Frigga pourra sauver le monde des eaux. Pour cela, sa mère doit la confier à la forêt et l’enfant devra y survivre 7 années. Si elle y parvient, leur monde sera sauvé et Elma pourra rejoindre sa mère et les siens de l’autre côté de la montagne… Comment l’annoncer à Elma qui aura bientôt 7 ans ? Comment se résigner à quitter cette gamine espiègle que l’ours considère comme sa fille ?

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir