La guerre dans la bd

Après La Propagande dans la BD l’année dernière, les éditions Eyrolles viennent d’éditer un intéressant ouvrage baptisé sobrement La Guerre dans la BD par le spécialiste anglais Mike Conroy. Organisé de manière chronologique, il analyse les différentes tendances selon lesquelles la guerre est abordée par le neuvième art, de l’antiquité à aujourd’hui.

Cette étude s’articule autour de huit grands chapitres: les guerres de l’Ancien Monde, la guerre sur le sol américain, la Première Guerre mondiale, la seconde Guerre mondiale, la BD d’Albion sur le front, la Corée et le Vietnam, les conflits contemporains, des galeries de couvertures. Très documenté, cet ouvrage a la particularité d’évoquer le traitement de la guerre en fonction du contexte de l’époque à laquelle les albums étudiés voient le jour.

Mike Conroy a basé ses travaux en effectuant un large rescensement d’aventures réalisés par de nombreux auteurs dont certains prestigieux, à l’image, entre autres, de Harvey Kurtzman, Archie Goodwin, Pat Mills, Jack Kirby, Sam Glanzmann, Art Spiegelman, Garth Ennis, Joe Sacco, Jacques Tardi ou Keiji Nakazawa. L’auteur s’intéresse bien sûr aux légionnaires romains, chevaliers du Moyen-Age, grognards de Napoléon, tuniques bleues et tuniques grises de la guerre de Sécession, mais surtout aux soldats des guerres modernes, de 14-18 aux deux guerres du Golfe.

Un seul bémol en revanche, cette intéressante étude ayant été effectuée par un Britannique, elle traite principalement des bandes dessinées anglo-saxones et évoque très partiellement la production francophone en se limitant à l’oeuvre magistrale de Jacques Tardi. Mais des séries marquantes, comme Buck Danny par exemple auraient mérité d’y figurer. C’est le seul petit reproche que l’on peut faire à ce beau livre présentant les différentes visions de la guerre, abordant aussi bien les super-héros chasseurs de nazis des années 1940 aux reportages BD des années 2000, en passant par les poilus récalcitrants des revues britanniques et les réquisitoires brûlants contre la guerre du Vietnam.

Une vision très large sur un thème malheureusement vieux comme le monde. Mais ça, c’est une autre histoire…

Article posté le jeudi 22 septembre 2011 par Nicolas Albert

  • La Guerre dans la BD
  • Auteur : Mike Conroy
  • Edition : Eyrolles
  • Prix : 29 €
  • Sortie: le 22 septembre 2011

À propos de l'auteur de cet article

Nicolas Albert

Nicolas Albert

Nicolas Albert est journaliste à la Nouvelle République - Centre Presse à Poitiers. Auteur de plusieurs livres sur la bande dessinée (Atelier Sanzot, XIII 20 ans sans mémoire…) ou de documentaires video, il assure également différentes missions pour le festival international de la bande dessinée d'Angoulême : commissaire d’expositions (Atelier Sanzot, Capsule Cosmique, Boule et Bill, le Théâtre des merveilles, Les Légendaires…), metteur en scène des concerts de dessins, rédacteur en chef de la WebTV et membre du comité de sélection.

En savoir