Hilda et le roi de la montagne

Clap de fin pour Hilda. L’une des plus belles série de bande dessinée jeunesse referme ses pages par un dernier épisode où la jeune fille aux cheveux bleus rencontre Le roi de la montagne. Embarquez dans une aventure fantastique de haut vol !

Hilda transformée en troll !

En mauvaise posture dans le volume précédent, Hilda tente d’échapper à ses poursuivants et de quitter la Forêt de pierres. Pourtant le géant de pierre qui lui court après veut simplement lui expliquer ce qui lui arrive :

 » – Tu arrives à me parler, maintenant ?

– Ça a toujours été le cas. C’est juste que tu me comprends à présent puisque tu es devenue une troll. »

Surprise et énervée par cette révélation, elle fuit et se retrouve dehors. Dès que le soleil touche son corps, il se transforme alors en pierre.

Maman et bébé troll

De son côté, la maman d’Hilda est inquiète : elle ne sait pas où se trouve sa fille. Un bébé troll aurait pris sa place dans la maison. Il y aurait eu substitution.

Rapidement la mère comprend tout et décide de partir pour la Forêt de pierres. Accompagnée de son fils et du bébé troll, elle commence les recherches. Ils croisent alors un chasseur de trolls qui accroche des clochettes aux êtres de pierre pour les reconnaître…

Hilda, quant à elle,  se réfugie dans une immense grotte où elle fait la connaissance du Roi de la montagne qui lui demande de l’aide…

Hilda et le roi de la montagne : folle aventure jeunesse

Comme nous l’avions dit précédemment pour le volume 4, Luke Pearson est un fantastique auteur jeunesse ! Il fait vivre de folles aventures à Hilda.

Cette fin de diptyque signe aussi la fin de la série. L’auteur britannique né en 1987 pense avoir fait le tour de son sujet. Fort de six albums, ce riche univers merveilleux forme une grande fable fantastique pour les jeunes lecteurs. Ce conte initiatique est d’une belle intelligence. La petite fille aux cheveux bleus croise des trolls – elle en devient une aussi – fait des gaffes et semble tourmentée. Cette histoire joue aussi sur la psychologie d’Hilda. Elle grandit, se pose de multiple questions et découvre que tout n’est pas si manichéen dans le monde qui l’entoure.

Les lecteurs découvrent que les trolls ne sont pas de créatures fantastiques si méchantes. Hilda est entourée de personnes aimantes comme sa maman qui fonce tête baissée pour la retrouver. La bienveillance est de mise dans cette famille. En plus d’un frère à l’allure étonnante (visage recouvert de poils et gros nez), le foyer accueille aussi une table basse qui marche.

Pour ce sixième opus, Luke Pearson a imaginé un chasseur de trolls, un peu vantard, qui veut mener sa quête à bien. Pas de pitié ni de scrupules lorsqu’il faut en éliminer. Le lecteur découvre aussi que Trollbourg est une cité très protégée, telle celle de L’attaque des titans.

Découpage déstructuré

Le dessin de Luke Pearson est un délice. Son trait est simple et d’une belle lisibilité. Son découpage change selon le rythme qu’il veut imprimer à son histoire. Ainsi des gaufriers succèdent à des planches plus classiques mais aussi à des vignettes courant sur double-page. Il utilise avec habilité les formats panoramiques mais aussi des cases verticales.

Alors que Netflix a produit une série animée d’Hilda, ce dernier tome nous enchante par la sensibilité du propos, la force de l’aventure et un dessin toujours aussi rythmé. D’ailleurs le public comme la critique ont reconnu les grandes qualités de la série (Prix Max und Moritz, Pépite BD à Montreuil et Sélection jeunesse à Angoulême). Nous espérons que Luke Pearson planche sur une nouvelle série aussi addictive !

Article posté le jeudi 02 janvier 2020 par Damien Canteau

Hilda et le roi de la montagne de Luke Pearson (Casterman)
  • Hilda, tome 6 : Hilda et le roi de la montagne
  • Auteur : Luke Pearson
  • Éditeur : Casterman
  • Prix : 15€
  • Parution : 08 janvier 2020
  • ISBN : 9782203202979

Résumé de l’éditeur : Transformée en… Troll ?! Mais comment Hilda va-t-elle pouvoir se sortir de ce mauvais pas ? D’autant plus que le bébé Troll croisé dans la Forêt de pierres, a pris sa place chez Maman. Une course contre la montre s’engage pour conjurer le mauvais sort et il faut faire vite, car à Trollsbourg, on est bien décidé à faire le ménage des créatures envahissantes en essayant une nouvelle arme secrète et redoutable.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir