Jamais

Résistance, force de caractère, être aimé parti trop tôt, petites habitudes du quotidien et menaces écologiques sont au cœur de Jamais, un formidable album de Bruno Duhamel. Venez rencontrer Madeleine, une force de la nature !

MADELEINE EN DANGER !

Troumesnil, petite station balnéaire normande. Madeleine, 95 printemps, aveugle habite le long de la falaise dans une maison achetée jadis avec son défunt mari. Comme tous les matins, avec sa canne blanche, elle descend sur le port pour acheter du poisson frais aux pêcheurs tout juste arrivés.

En ce jour, elle croise le maire qui lui fait de nouveau la proposition d’aller habiter dans la résidence des Hortensias, maison de retraite de la petite commune. Mais comme à son habitude, sarcastique, elle décline l’invitation de l’édile. Il faut souligner que sa maison est en danger, la falaise risque de s’écrouler emportant avec elle la vieille femme. C’est donc pour prévenir d’un accident que le maire la presse de déménager.

PETITE MAISON CHALEUREUSE

Madeleine ne l’entend pas de cette oreille, elle qui habite depuis des décennies au bout du chemin en haut de la falaise. Femme gaillarde, ne rechignant pas sur la tâche, depuis que Jules, son mari est décédé, elle fait tout, toute seule malgré son handicap et le poids des années. Encore alerte intellectuellement, elle n’hésite pas à s’occuper des rosiers dans son jardin et de son intérieur qu’elle magnifie pour en faire un espace chaleureux et accueillant.

Pour lui tenir compagnie, il y a bien Balthazar, son chat ventru et l’esprit de Jules. Elle lui parle comme si il était encore de ce monde et lui prépare même toujours ses repas…

JAMAIS : UN ALBUM POSITIF ET PLEIN D’ESPOIR

Bruno Duhamel nous enchante avec Jamais, un album pétillant, positif et plein d’espoir. Cette gentille comédie – qui peut sembler parfois dramatique – laisse un goût agréable en bouche après avoir fermé le livre.

Né en 1975, Bruno Duhamel est un auteur qui compte ! Après des études aux Beaux-Arts d’Angoulême, il débute dans la bande dessinée après avoir hésité longtemps avec les métiers autour de la 3D et du design Internet. Il commence sa carrière avec la publication de Kochka (Paquet), puis Butch Cassidy (Vents d’Ouest), Je suis pas petite (La Boîte à Bulles), Les brigades du temps (Dupuis), Le voyage d’Abel (Amarenthes) ou encore Le retour (Grand Angle) entre autre.

Pour son nouvel album Jamais, il fonde son histoire sur un fait écologique avéré : l’effritement des falaises (les érosions, le réchauffement climatique qui fait monter les eaux). Chaque année en moyenne, les côtes perdent 15 cm de terrain, soit environ 1 000 000 de m² qui disparaissent. Comme il le confie : « l’histoire est entièrement liée à cette réalité géologique : une falaise qui s’effrite, inexorablement, emportant l’univers de gens avec elle. L’histoire est née de ce phénomène que mes parents continuent d’observer chaque jour. » Bruno Duhamel situe son intrigue à Trousmenil – commune inventée – qui ressemblerait à Quiberville en Normandie, sa ville natale. Il connaît bien les lieux et observe encore cette érosion sur les roches.

MADELEINE : FORCE DE LA NATURE

Si le sujet principal est sombre : effritement des falaises et volonté incessante du maire pour faire déménager la vieille dame, l’album possède le ton léger de la comédie. Il faut souligner que Madeleine est un personnage haut-en-couleur, qui apporte l’humour à l’album. Sa cécité amène des situations cocasses (avec son chat, avec les jeunes de la ville). Son franc-parler et sa gouaille des moments très drôles, notamment avec le Maire (leurs joutes ressemblant parfois aux films de Don Camillo). Cette force de la nature essaie tant bien que mal de résister à Mère Nature qui la met en danger mais aussi le premier magistrat et son envie de la placer en maison de retraite. On aimerait tous avoir une mamie comme elle !

Comme l’explique Bruno Duhamel, Madeleine « est un mélange des caractères de mes deux grands-mères, le côté grivois et le franc-parler de on grand-mère maternelle Emma, d’un côté ; la résistance physique et morale face à la vie et à la mort de ma grand-mère paternelle Madeleine, de l’autre. » Enfin, cette histoire de résistance pourra aussi faire penser à Astérix de Goscinny et Uderzo dont les albums ont baigné l’enfance de l’auteur.

Jamais : On adopte Madeleine !

Article posté le jeudi 04 janvier 2018 par Damien Canteau

Jamais de Bruno Duhamel (Grand Angle) décrypté par Comixtrip
  • Jamais
  • Auteur : Bruno Duhamel
  • Editeur : Bamboo / Grand Angle
  • Prix : 15.90€
  • Parution : 10 janvier 2018
  • ISBN: 9782818943816

Résumé de l’éditeur : Face à une catastrophe naturelle, il faut une force de la nature. Madeleine, c’est les deux. Troumesnil, Côte d’Albâtre, Normandie. La falaise, grignotée par la mer et le vent, recule inexorablement de plus d’un mètre chaque année, emportant avec elle les habitations côtières. Le maire du village parvient pourtant, tant bien que mal, à en protéger les habitants les plus menacés. Tous sauf une, qui résiste encore et toujours à l’autorité municipale. Madeleine, 95 ans, refuse de voir le danger. Et pour cause. Madeleine est aveugle de naissance.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir