Le roy des ribauds, livre II

Le Triste Sire qui avait pour mission d’éradiquer toute la vermine des rues de Paris doit partir à la guerre avec le Roi et ainsi laisser le champ libre au perfide Philippe qui n’attendait que cela pour prendre la place du souverain. Comme l’excellente première partie, Le roy des ribauds livre II est toute aussi merveilleuse. Action, intrigues et combats sont au cœur de ce très bon album historique signé Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat, édité par Akileos.

UNE SAGA HISTORIQUE EST NÉE

Nous étions impatients de connaître la suite du Roy des ribauds. Et l’attente a de bonnes vertus ! Par-ci par-là, nous découvrions quelques planches de ce nouvel opus et cela était extrêmement alléchant. Après un premier livre très réussi, la lecture du deuxième ne nous déçoit pas. Le récit de Vincent Brugeas est toujours aussi captivant grâce à une histoire fondée sur une très bonne documentation (cela se ressent), sur de l’action, sur de nouvelles pistes qui s’ouvrent dans tous les sens, des combats, de la guerre, de l’hémoglobine qui jaillit partout, des intrigues très intelligemment amenées et des personnages ambivalents et à la psychologie complexe.

Même s’il faut être bien accroché pour comprendre l’histoire, d’une rare exigence, le lecteur prend un grand plaisir à suivre les aventures de ces protagonistes. Ce sublime récit chorale est effet basé sur des retournements et changements de direction de la part des personnages. D’ailleurs, nous nous demandons ce qu’il peut passer dans l’esprit de ce scénariste, tant il y a d’idées dans cet album.

AMBIANCE NOIRE, CADRAGES ET RYTHME DE HAUTE VOLÉE

L’ambiance noire, sombre et crasseuse des bas-fonds de Paris – troquets ou Cour des Miracles -couplée aux grands espaces de guerre sont magnifiquement mis en image par Ronan Toulhoat. Il faut souligner que le talentueux dessinateur, qui a illustré merveilleusement les différentes couvertures de Sherlock Holmes Society (Soleil) a un sens aigu du cadrage et de la mise en scène dans ses vignettes qui donnent le tournis. Plongées, contre-plongées ou plans serrés, tout est abouti. De plus, il met un rythme fou dans les scènes de combats ou de guerre, grâce à des hachures, comme dans les mangas. Enfin, ses couleurs – avec l’aide de Johann Corgié – sont elles aussi formidables.

La suite ! Vite !

LES EDITIONS AKILEOS

Les éditions Akileos nos gâtent ! Après de très bons albums venus des Etats-Unis (Sherlock Holmes de Ian Culbard, Chroniques de l’ère Xenozoïque de Mark Schultz, Tales from the crypt ou encore Pogo de Walt Kelly), la petite structure éditoriale a donné sa chance à des jeunes auteurs français : Julie M (Le trou de la zone), Mathieu Thonon (Brane Zero) ou encore Aurélien Rosset (Emprise). Fondé en 2002 par Emmanuel Bouteille et Richard Saint Martin, Akileos possède un catalogue varié avec des auteurs américains, allemands et français et donc une très belle ligne éditoriale.

Article posté le jeudi 18 février 2016 par Damien Canteau

  • Le roy des ribauds, livre II
  • Scénariste : Vincent Brugeas
  • Dessinateur : Ronan Toulhoat
  • Editeur : Akileos
  • Prix : 19€
  • Parution : 18 février 2016

Résumé de l’éditeur : Juillet 1194, après deux mois d’une campagne infructueuse en Normandie contre Richard Coeur de Lion, conclue par la débâcle aux abords de Fréteval, Philippe Auguste regagne Paris, accompagné de ses proches conseillés et du Triste Sir. Et si le roi a perdu les archives royales dans cette campagne, le Triste Sir a semble-t-il perdu tous ses alliés et Paris.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir