Les Maîtres de l’univers Cosmocats

Cosmo, Cosmo, Cosmo, Cosmocats oooooooooooooh ! Musclor, Musclor, Musclor, Musclor ! Et si les deux héros de ces deux séries animées étaient réunis dans une bande dessinée ? C’est le rêve de tous les nostalgiques des années 1980, devenu réalité grâce au comics Les Maîtres de l’Univers Cosmocats signé Rob David, Llyod Goldfine et Freddie E. Williams. Gooooooo !

Les Maîtres de l’univers Cosmocats : cross-over de licences

Les fans des dessins animés des années 1980 vont être aux anges ! Les Maîtres de l’univers Cosmocats est fait pour eux ! Jouant à fond sur la corde de la nostalgie, les éditions DC Comics ont réédité les histoires mettant en scène les héros de ces deux licences publiées originellement en 2016.

Repris en français par Urban Comics, ces récits fantastiques anciens sont néanmoins vifs et très accrocheurs. Point de naphtaline, mais des épisodes enlevés et percutants. Imaginés par Rob Davis et Lloyd Goldfine, ils réunissent dans un même album, Starlion et les Cosmocats avec Musclor dans des aventures prenantes.

Une préface éclairante

Pour introduire cet album, Jérôme Wicky replace dans leur contexte les deux séries. Le traducteur français de comics s’appuyant sur une belle bibliographie, nous donne les clefs pour comprendre les licences originelles et cette fusion de deux séries appartenant à des firmes opposées.

Les textes sont simples mais très éclairants. Un excellent point pour Urban Comics ! Il faut souligner que les anthologies de cette maison d’édition sont souvent une belle valeur ajoutée contrairement à celles publiées par Panini.

Par le pouvoir du crâne ancestral

Au début des années 1980, la firme Mattel (Barbie, Big Jim) lance une nouvelle gamme de « jouets pour les garçons ». Mark Taylor imagine alors He-Man, Musclor en français. Quelques années plus tard sortent les comics dérivés de ces jeux. Vient ensuite la série animée diffusée à partir 1984 dans RécréA2 en France. Mattel invente donc un nouveau concept : une série animée pour vendre des jouets créés en amont.

Pour les comics, Don Glut s’occupe des premiers scénarios et la partie graphique est confiée à Alfredo Alcala puis Mark Texeira.

Le prince d’Eternia, Adam, n’est pas le plus doué des héritiers. Timide comme son tigre Kringer, il se dote d’une force surpuissante lorsqu’il brandit son épée et qu’il prononce : « Par le pouvoir du crâne ancestral, je détiens la force toute-puissante ! »

Avec Orko le magicien, cet être survitaminé engage un combat sans merci contre son ennemi Skeletor voulant à tout prix conquérir le royaume d’Eternia.

L’oeil de Thundera

Imaginée par Ted Wolf, Cosmocats est une série télévisée diffusée à partir de 1986 en France dans l’émission RécréA2 comme Musclor. Les Thundercats bénéficient du talent de conteur de Leonard Starr pour les premiers épisodes des comics.

Mike Germakian crée le fameux logo rouge à tête de panthère, mais également les héros de Thundera et leurs adversaires. C’est ensuite que LJN décline en figurines ces personnages.

Starlion est le jeune seigneur des Cosmocats sur Thundera. Avec ses compagnons (Snarf, Tigro, Felibelle, Panthero, Wilykit & Wilykat), il protège ce royaume des Mutants et de l’infâme Mumm-Ra. Il possède un gant protecteur renfermant l’épée d’Omens sertie de l’Oeil de Thundera. Lorsque le danger est proche, il l’utilise pour prévenir ses amis et lui donne alors « la vision par delà la vision ».

Starlion s’allie à Musclor

Mumm-Ra, l’Eternel vivant n’a qu’une seule chose en tête : se débarrasser une bonne fois pour toute de Starlion et ainsi conquérir la troisième terre de Thundera.

Il va d’échecs en désillusions, se faisant reprendre par les Anciens esprits du mal. Il n’a plus de choix, il doit attaquer. Pour cela, il a l’idée d’aller voler l’épée de Musclor sur Eternia. Il réussit son entreprise.

De son côté, Skeletor ne serait pas contre une alliance de circonstance avec l’infâme momie. Les Cosmocats doivent alors s’allier à Adam pour repousser les deux ennemis…

Deux franchises, un album

Dans les années 1980, Mattel et LJN, pourtant franchises rivales, ont l’intelligence de s’unir pour développer Les Maîtres de l’univers Cosmocats. Entre 1985 et 1989, 24 numéros sont ainsi créés dans la collection Star Comics chez Marvel.

Déclinaison des dessins animés ou aventures inédites sont alors imaginées par David Michelinie, Gerry Conway et Jim Mooney. Viennent ensuite celles de Rob David, Llyod Goldfine et Freddie E. Williams composant l’album paru chez Urban Comics.

Un point positif : le dessin. Il faudra vous pencher et prendre le temps de regarder les superbes planches de Freddie E. Williams. Tout en force et survitaminée !

Pour le fun et pour la nostalgie, Les Maîtres de l’univers Cosmocats est fait pour vous !

Article posté le mercredi 02 octobre 2019 par Damien Canteau

  • Les Maîtres de l’univers Cosmocats
  • Scénaristes : Rob Davis et Llyod Goldfine
  • Dessinateur : Freddie E. Williams III
  • Éditeur : Urban Comics, collection DC Deluxe
  • Prix : 17,50€
  • Parution :  27 septembre 2019
  • ISBN : 9791026812920

Résumé de l’éditeur : Sur Eternia, un héros légendaire connu sous le nom de Prince Adam, ou Musclor l’homme le plus fort du monde, exploite de pouvoir du crâne ancestral pour combattre les forces maléfiques de Skeletor, son ennemi le plus redoutable. Mais, à plusieurs dimensions de là, une nouvelle menace se profile: Mumm-Ra, l’antique momie au service des Anciens Esprits du Mal cherche à récupérer la puissante épée de Lion-O, roi des Cosmocats. Les deux héros parviendront-ils à dépasser leurs rivalités et à s’unir pour la survie de leurs deux mondes ? Contenu vo : He-Man/ThunderCats #1-6.

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir