Les nouvelles de la Jungle (de Calais)

Plongée dans la Jungle de Calais où étaient retenus des milliers de réfugiés. Yasmina Bouagga – sociologue – et Lisa Mandel – auteure de bande dessinée – témoignent des conditions inhumaines de ce lieu qui a disparu dans Les nouvelles de la Jungle (de Calais) aux éditions Casterman.

UNE CRISE MIGRATOIRE ANCIENNE

Avec l’aide de Yasmina Bouagga, sociologue parisienne, Lisa Mandel – auteure de Nini Patalo (Glénat), Eddy Milveux (Milan), Princesse aime princesse (Gallimard) ou Super Rainbow (Casterman) – décide d’aller voir par elle-même comment les réfugiés de la Jungle de Calais vivent. Avant d’enfiler les K-Way, elles écoutent Haydée Sabéran, journaliste, qui leur raconte l’histoire du lieu.

Elles écoutent la journaliste qui leur parle de l’ouverture du Tunnel sous la Manche, Sangatte – que l’on ferme –  les premiers squats dans une zone Seveso, l’ancien maire Jacky Hénin (PCF) puis Natacha Bouchart, maire actuelle Les Républicains  qui décide de passer à la vitesse supérieure en demandant le démantèlement de la Jungle.

REGROUPEMENT DANS UN ANCIEN CENTRE DE LOISIRS

En 2015, les autorités municipales rénovent un ancien centre de loisirs pour y accueillir les réfugiés. A ce moment-là, les migrants qui le centre ville de Calais pour rejoindre un lieu unique.

Yasmina Bouagga et Lisa Mandel mettent en ligne – blog du site lemonde.fr – leur carnet de bord chronologique pour parler de leurs rencontres avec les réfugiés, les ONG, les bénévoles ou les politiques. Si la sociologue connaissait les conditions inhumaines et sanitaires déplorables, la dessinatrice ne connaissait pas cette réalité si délicate.

Rapidement, elle prend conscience du manque de moyens (financiers et humains), des équipes d’aide qui s’affrontent, des CRS et gendarmes dépassés ou réfractaires et observe même avec circonspection le démantèlement si médiatique de la Jungle.

RÉALISME ET HUMOUR

Si le monde a focalisé son attention sur la Jungle par de nombreux reportages, par des débats d’intellectuels mais aussi le rejet de ce lieu par certains politiciens, Les nouvelles de la Jungle (de Calais) donne un nouvel éclairage sur cette crise migratoire contemporaine.

Le réalisme saute aux yeux  – c’est délicat voire parfois dure  – même si Lisa Mandel et Yasmine Bouagga y intègrent beaucoup d’humour – pour installer des moments de décompression – ce la fonctionne et happe rapidement le lecteur.

Les moments de vie sont bien restitués, les rencontres d’une belle humanité bien mises en lumière et l’espoir très présent malgré les obstacles (l’eldorado étant la Grande-Bretagne).

Après un rappel chronologique sur la Jungle de Calais, le lecteur plonge dans le quotidien des migrants par un carnet de bord qui court de février à octobre 2016. Les deux auteures se sont rendues fréquemment sur les lieux afin d’être au plus près mais aussi assurer un suivi de ces vies de déracinés.

Dans la veine de ses albums précédents, Lisa Mandel propose des planches très efficaces grâce à un trait simple et de belles couleurs. L’auteure lauréate du Prix Artémisia en 2009 pour Esthétique et filatures (avec Tanxxx, KSTR) nous enchante par ses pages légères qui tranchent avec le propos fort et parfois sombre du récit.

Article posté le lundi 30 janvier 2017 par Damien Canteau

Les nouvelles de la Jungle de Calais de Lisa Mandel et Yasmine Bouagga (Casterman) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Les nouvelles de la Jungle (de Calais)
  • Scénaristes : Lisa Mandel et Yasmine Bouagga
  • Dessinatrice : Lisa Mandel
  • Editeur : Casterman, collection Sociorama, Hors-série Terrain
  • Prix : 18€
  • Parution : 25 janvier 2017

Résumé de l’éditeur : Une enquête de terrain pour découvrir l’accueil réservé aux réfugiés en France, pays des droits de l’Homme… Lisa (la dessinatrice) et Yasmine (la sociologue) se sont rendues dans la « jungle » de Calais durant un an. Elles témoignent avec humour – et sans misérabilisme – du travail quotidien des associations pour soulager la détresse de ces milliers d’hommes, de femmes et d’enfants qui fuient la guerre.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir