Les origines

Quel passionné de Marvel n’a jamais voulu lire les premiers épisodes des Quatre Fantastiques, Spider-Man, Captain America, Hulk, Dr Strange ou les X-Men ? Les Origines, excellent recueil, va pouvoir assouvir cette soif en proposant des histoires imaginées dans les années 50 à 80. Un bijou patrimonial !

LA RENAISSANCE DE MARVEL

Dans les années 60, la firme Marvel va vraiment très mal. Comme le souligne la préface du recueil Les origines, les revers se succèdent et la crise enfle. Pire, le principal distributeur des épisodes a fait faillite et Marvel est tout près à en faire autant.

Martin Goodman, le patron, doit trouver une solution en catastrophe et ce sera la distribution par la société qui gère DC Comics, le grand rival ! A plusieurs reprises, il est tenté de tout abandonner. Il faut dire que ce nouveau distributeur lui demande de réduire la voilure dans ses séries. Les camions des déménageurs sont en bas des locaux de Marvel mais Stan Lee, le fidèle scénariste, demande encore quelques mois de répit. Il reprend et crée des super-héros et miracle : Marvel renaît…

LES ORIGINES DES SUPER-HÉROS MARVEL

Marvel Les origines est un superbe recueil composé de 16 histoires mettant en scène les héros de la firme américaine. Les lecteurs vont pouvoir (re)découvrir la naissance entre autre de Spider-Man, Ant-Man, Hulk, Iron Man, Avengers, X-Men, Daredevile ou Iron Fist.

Les 4 Fantastiques (Stan Lee et Jack Kirby – novembre 1961). Alors que la Justice League chez DC Comics fonctionne très bien, Martin Goodman demande à Stan Lee de créer un groupe de super-héros. Le scénariste décide de composer quelque chose de complètement différent et ce sera les 4 Fantastiques.

Dans cet épisode, nous découvrons la première « réunion » des Fantastics Four pour contrer un ennemi. Reed Richards, Ben Grimm, Sue Storm et Johnny Storm vont former le groupe de super-héros. En attendant d’être ensemble, le récit revient sur la naissance de chacun de leur pouvoir…

Spider-Man (Stan Lee et Steve Ditko – septembre 1962). Après les 4 Fantastiques, Goodman demande à Stan Lee de créer un nouveau héros. Avec Kirby, il imagine un jeune adolescent malingre qui possédera des pouvoirs après la morsure d’une araignée. Le scénariste écarte le dessinateur et lui préfère Steve Ditko dont les personnages sont moins musclés.

Rejeté par ses camarades du College, Peter Parker se jette corps et âme dans les études. C’est ainsi qu’il participe à la visite d’une exposition scientifique sur la radioactivité. C’est à ce moment-là qu’il se fait mordre par une araignée et développe des pouvoirs extraordinaires. Dans l’épisode, le lecteur découvre la scène de la mort d’Oncle Ben et la volonté de Peter de faire la justice sous les traits de Spider-Man…

– Ant-Man (Stan Lee et Jack Kirby – août 1962). Stan Lee se remémore l’une des histoires qu’il avait créée avec son frère Larry Lieber et Jack Kirby autour de Henry Pym qui avait réussi l’exploit de rapetisser et se retrouver coincé dans une fourmilière. Le récit est repris et enrichi.

Henry Pym est une scientifique de grand talent qui a réussi à trouver un procédé chimique qui fait rétrécir les objets. Après un essai sur un fauteuil, il tente l’expérience sur lui-même. Il rapetisse, sort dans son jardin mais se retrouve face à une colonie de fourmis…

– Iron Man (Stan Lee, Larry Lieber et Don Heck – mars 1963). Sorte de Hulk robotique dans l’épisode initial imaginé par les frères, Iron Man prendra un second départ avec l’arrivée de Robert Bernstein dès le deuxième épisode. Tony Starck portera alors le plastron de son armure sous sa chemise. Une vision très différente de celle de Stan Lee. L’histoire visible dans Les origines est celle de Stan Lee.

Tony Starck est un milliardaire célibataire mais doublé d’un très grand scientifique. L’homme se rend dans la jungle vietnamienne pour faire intervenir ses inventions dans la guerre. Le sud du pays est dirigé de main de maître par Wong-Chu. Tony est fait prisonnier par les hommes du tyran après un tir d’une bombe. L’un de ses éclats s’est d’ailleurs logés près de son cœur. Le dictateur passe un marché avec Starck : la construction d’une arme puissante à utiliser contre les Américains en contrepartie d’une opération chirurgicale pour son cœur. Il accepte et double Wong-Chu avec l’aide de Yinsen, un professeur dissident…

Captain America (Stan Lee et Jack Kirby – mars 1965). Lee et Kirby avaient créé Captain America dans les années 40, au plus fort de la Seconde Guerre Mondiale. Ils le ressuscitent 25 ans plus tard en réexpliquant ses origines.

Dans un laboratoire secret de l’armée, deux agents fédéraux assistent à la transformation musculaire d’un soldat du nom de Rogers. Lui tout fluet devient un sur-homme. A peine changé, il se débarrasse d’un agent double au service des Nazis. Il enfile son costume et se pare de son bouclier de lumière…

Thor (Stan Lee, Larry Lieber et Jack Kirby – août 1962). C’est avant tout sous l’impulsion de Kirby que Thor va devenir ce qu’il est. Passionné par la mythologie nordique, la théorie des anciens astronautes et par les statues de l’Ile de Pâques, le dessinateur demande aux frères scénaristes de creuser ce sillon. Dans cet épisode, Don Blake est surtout un être humain qui utilise le marteau de Thor. Par la suite, Kirby influera sur l’histoire pour en faire le Dieu du Tonnerre.

Norvège. Le docteur Don Blake visite le pays mais ne remarque pas l’invasion d’un vaisseau extra-terrestre. Un pêcheur voit la scène et la décrit au scientifique qui décide d’aller explorer les lieux de atterrissage. En marchant sur une brindille, il est découvert et décide de se cacher dans une grotte. Armé d’un simple bâton, il tente de bouger un rocher. Enervé il le frappe. Il se transforme alors en un colossale viking avec dans sa main le marteau de Thor…

Hulk (Stan Lee et Jack Kirby – mai 1962). Dans l’équipe des 4 Fantastiques, la Chose est très populaire. Lee et Kirby décident donc de se pencher sur un nouveau héros monstrueux. Ils imaginent le Monstre de Minuit puis perfectionnent cette idée pour créer Hulk. Ils veulent en faire un être maléfique mais tout ne se déroule pas correctement. D’abord la couleur : les auteurs veulent que le colosse soit gris mais les imprimeurs ne peuvent pas vraiment la reproduire. Hulk devient alors vert ! Pire, la série s’arrête au but de quelques épisodes parce que les lecteurs ne sont pas au rendez-vous.

Bruce Banner, un très grand scientifique, travaille sur la bombe G. Avec l’aide de Igor, il se prépare à un premier test. Mais il découvre qu’un adolescent se trouve dans la zone d’essai et décide d’aller le sauver. Trop tard, la bombe est lâchée. Il est irradié et quelques heures plus tard, il se transforme en une bête hideuse…

Avengers (Stan Lee et Steve Ditko – septembre 1963). En 1961, Martin Goodman demande à Lee et Kirby de créer l’équivalent Marvel de la Justice League de DC Comics. A ce moment-là ce n’est pas possible parce que la firme n’a plus de personnages en activité. Ce sera faisable deux années plus tard puisque des super-héros ont été créés entre temps. Le scénariste regroupe alors Iron Man, Thor, Ant-Man, la Guêpe et Hulk sous la bannière des Avengers. Il écarte Spider-Man et Dr Strange qui sont mis en image par Steve Ditko parce qu’il a des relations compliquées avec lui.

Plusieurs héros sont appelés en renfort pour contrer l’infâme Loki qui tente de faire revenir Thor en Asgard en multipliant les problèmes sur Terre. Les 4 Fantastiques ne sont pas disponibles mais Iron Man, la Guêpe et Ant-Man rejoignent Thor…

– Les X-Men (Stan Lee et Jack Kirby – septembre 1963). Au même moment que Les Avengers, Lee et Kirby lancent les X-Men, un autre groupe de super-héros qui ont un point commun : ce sont des mutants, des espèces créées par radiation.

New-York. Le Professeur Xavier appelle ses élèves dans son bureau : Cyclope, Iceberg, Angel et Fauve sont au rendez-vous. Ils débutent alors leur entrainement et sont rejoints par Jean Grey dite Marvel Girl. De son côté, Magneto commence son entreprise de destruction…

Daredvil (Stan Lee et Bill Everett – avril 1964). Stan Lee fait appel à Bill Everett, un vétéran de la maison Marvel, qui avait imaginé Namor, le premier super-héros de la firme en 1939. Trente ans plus tard, ensemble ils créent Daredevil, le justicier urbain.

Dans une salle de jeux clandestine, 4 hommes sont surpris par l’arrivée d’un homme costumé. Daredevil est un super-héros au destin hors-du-commun. Plus jeune, il fait le serment à son père qu’il sera quelqu’un de bien. Il étudie beaucoup mais est le souffre-douleur de nombreux élèves. Il décide alors de s’entrainer pour prendre du muscle. Un jour, il sauve un vieil homme aveugle d’un accident de voiture. Il perd la vue mais continue de s’entrainer…

Ce formidable recueil est présenté dans une magnifique boîte en fer. Regroupant les premières histoires de ce super-héros, nous pouvons remarquer – s’il le fallait encore – que Stan Lee est un génie et qu’il reste le plus grand scénariste de comics.

Article posté le jeudi 18 janvier 2018 par Damien Canteau

Marvel Les origines (Marvel - Panini Comics) décrypté par Comixtrip
  • Marvel, Les origines
  • Scénaristes : Stan Lee, Larry Lieber et Jack Kirby
  • Dessinateurs : Jack Kirby, Steve Ditko
  • Éditeur : Marvel
  • Parution : 29 novembre 2017
  • Prix : 32€
  • ISBN : 9782809468090

Résumé de l’album : Dans ce volume, retrouvez les origines des icônes les plus populaires de Marvel comme Spider-Man, Iron Man, Captain America, Thor, les X-Men, Daredevil et plein d’autres personnages dont, bien entendu, les premiers héros à s’être installés dans la Maison des Idées : les Quatre Fantastiques !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir