L’étreinte

Lorsque l’on associe Jim, qui nous a enchanté notamment avec Une nuit à Rome, et Laurent Bonneau, qui nous a offert un livre, le magnifique Le Regard d’un père, on s’attend à une collaboration hors normes. Ce roman graphique est le fruit du travail entre ces deux auteurs qui ensemble, lors d’un va et vient créatif, ont sculpté L’étreinte une histoire obsessionnelle éditée chez Bamboo dans la collection Grand Angle 

L’accident

Benjamin est un sculpteur. Avec son smartphone, il prend des photos, il collectionne les clichés à la recherche de l’inspiration, du moment parfait de la photo.

Romy, c’est sa muse, celle qui est son modèle de prédilection, celle qu’il sculpte encore et encore et c’est aussi celle qui partage sa vie.

Alors qu’ils reviennent de Cadaquès en voiture, Romy conduit et Benjamin trie ses photos. Il tombe sur une image prise sur la plage, celle d’une femme brune, les cheveux mi-longs, allongée sur une serviette rouge, une jambe relevée en train de lire. On ne voit pas son visage mais juste son corps tout en longueur.

Alors qu’il l’observe encore et encore, bloqué sur cette vision, un bruit, la violence d’un crissement de freins, il lève les yeux et une voiture bascule sur eux ..

Inévitable …

Lui se réveille, il a une chance énorme, elle non ! Romy est figée dans le coma… Pour combien de temps ?

L’obsession et la culpabilité

Christopher, « l’agent » de Benjamin vient de lui proposer une exposition à Paris. Il va entrer dans la cour des grands maintenant ! Pour cela, le sculpteur doit réaliser une cinquantaine de pièces, c’est un travail énorme. Il va devoir trouver l’inspiration. Il se remet au travail mais sa tête est ailleurs, il a du mal à se concentrer.

Étouffé, il a besoin de fuir, fuir cette réalité et cette photo qui l’habite. Qui est cette femme ? Est-elle mariée ? A-t-elle des enfants ? Comment la retrouver ?

Il ne devrait pas, il le sait, mais il doit partir à sa recherche, il doit la retrouver. Cette photo, non, cette femme l’obsède, elle est dans sa tête tout le temps …

Pour Romy le temps passe, sa situation ne s’améliore pas …

Benjamin est tiraillé entre son obsession, sa femme qui est dans le coma et son exposition à préparer.

Comment va-t-il s’en sortir ?

L’étreinte une écriture à deux têtes

L’étreinte est un projet qui a été présenté en ces termes à l’éditeur :

« Nous avons opté pour une collaboration plus mouvante qu’une simple adaptation de scénario : une BD dont le processus est totalement expérimental. »

D’un coté, une série de portraits d’un sculpteur sans but narratif précis, de l’autre un cliché pris à la volée en point de départ.

C’est décidé cette photo sera le fil rouge de l’histoire.

Comme un ping-pong verbal, une idée répond à une autre et le scénario prend forme.

Laurent Bonneau dessine, Jim scénarise et propose des dialogues, un travail collaboratif autour d’une idée commune, travailler sur l’intime des personnages.

Là où un projet traditionnel est conduit par le scénario, ici il est conduit par le dessin, l’échange, la connivence, l’émulation des idées. Le scénario arrive en second pour lier toute la structure du récit.

Ensemble ils ont improvisé.

« Au final, notre démarche n’est pas si éloignée de la quête de notre personnage principal ! Dépasser les épreuves qu’il traverse avec Romy, porté par la nécessité de sublimer le réel. C’est l’histoire d’un sculpteur qui improvise un chemin vers la beauté… »

Et ce risque est payant, ce roman graphique est captivant . On suit les errances d’un personnage perdu entre la raison et le cœur, le dessin de Laurent Bonneau donne encore plus de profondeur et de justesse à ses sentiments.

Article posté le mardi 29 juin 2021 par Yoann Debiais

L'étreinte de Jim et Laurent Bonneau (Grand Angle)
  • L’étreinte
  • Scénariste : Jim & Laurent Bonneau
  • Dessinateur : Laurent Bonneau
  • Editeur : Bambo, Gand Angle
  • Prix : 30 €
  • Parution : 30 Juin 2021
  • ISBN : 9782818979150

Résumé: Une histoire sur nos icebergs et sur le désir de ne pas sombrer sous la surface. Lorsque Benjamin se réveille à l’hôpital à la suite d’un accident de voiture, il apprend que sa femme est dans le coma. Les nouvelles des médecins ne sont pas bonnes. Les semaines passent sans le moindre espoir. Benjamin se raccroche peu à peu à l’image de cette inconnue allongée sur la plage qu’il a photographiée avant le drame. Qui est-elle ? Comme un appel à la vie, il décide de partir à sa recherche. Mais comment la retrouver ? Et comment ne pas se noyer dans cette culpabilité ? Ne pas se voir en traître ? S’autoriser à prolonger sa vie quand celle de sa femme est suspendue ?

À propos de l'auteur de cet article

Yoann Debiais

Yoann Debiais

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir