Mulo : Crachin breton

Après avoir reçu une mystérieuse lettre, Mulo se rend en Bretagne en stop pour comprendre des bribes de son passé. Tout ne va pas se dérouler de la meilleure des manières. Cédrick Le Bihan, sur un scénario de Olivier Pog, dévoile le premier tome de Mulo, un polar fort et nerveux aux éditions Dargaud. Une petite pépite !

« C’EST POUR UNE AFFAIRE PERSONNELLE »

Sous un crachin typiquement breton, Mulo attend patiemment qu’un automobiliste s’arrête pour le prendre et l’emmener jusqu’au ponton du Navibus. Un homme, un brin curieux, le fait monter dans sa voiture. Malgré ses questions précises, le jeune homme ne veut pas trop parler. « C’est pour une affaire personnelle » répond-il.

Après avoir reçu une lettre mystérieuse, il se met en quête de comprendre des bribes de son passé. Ticket en poche, il embarque sur le ferry. A la descente, il aide même, un homme dont la roulette de sa valise est cassée. Mulo à l’air d’être un chic gars !

UNE ÉTRANGE CONSERVERIE

Mulo plante sa tente dans un sous-bois et part directement à la conserverie Rocambole, endroit indiqué sur la lettre. Ce lieu désaffecté ne fait pas trop envie. Il entre, se dirige vers le casier noté et récupère un sac contenant une cassette VHS. Mais c’était sans compter sur des molosses costauds qui l’avaient flairé.

Une course-poursuite s’engage jusqu’à l’intervention de l’homme à la valise qui calme les chiens. Mais le journaliste et Mulo sont alors pris pour cible par des tirs extérieurs…

MULO : EXCELLENT POLAR MUSCLÉ ET NERVEUX

Nous connaissions Olivier Pog pour ses excellents albums Jeunesse – Trappeurs de rien avec Thomas Priou (La Gouttière) ou Le renard Tokela avec Marianne Alexandre (Des ronds dans l’o), nous allons l’apprécier pour son premier polar en bande dessinée. Mulo a tout d’une grande série noire populaire : un homme au passé trouble et qui souhaite se venger, une lettre mystérieuse, des malfrats sanguinaires, un trafic illégal et un temps très breton.

Polar nerveux et très musclé, le récit de Pog laisse planer des questions sur les motivations de Mulo et sur celles des gros bras à la gâchette facile. Ce suspense est couplé à une forte tension et un rythme effréné après la visite du jeune âne à la Conserverie.

L’originalité de ce premier volume est le découpage de l’histoire en courts chapitres qui comportent en ouverture, chacun un proverbe traduit du breton.

Pour écrire son histoire, le scénariste a choisi un univers d’animaux anthropomorphes, proche de Blacksad, Canardo ou The four roses. Ce procédé lui permet de prendre plus de distance que si ses héros avaient été humains, leur faire subir les pires scénarios mais aussi d’attirer le lecteur. Comment de si gentilles petites bêtes peuvent se mettre des pains aussi forts ?

DE LA FORCE DU TRAIT

Pour cela, il a fait appel à Cédrick Le Bihan, un auteur breton. Le trait du dessinateur de Lulu et son dragon (avec Ingrid Chabbert, Jungle) est idéal pour Mulo. Cet univers de polar animalier lui va à ravir. Il se glisse parfaitement dans le récit sombre et dramatique de Olivier Pog.

Il réalise de magnifiques planches extrêmement bien travaillées. Peu de vignettes (entre 1 et 6 maximum par page) pour rendre au dessin toute sa vitalité et sa lisibilité. Gaufriers, plans panoramiques ou pleines pages lui permettent de mettre beaucoup de mouvements (voir la poursuite des chiens dans la conserverie). Ses couleurs ajoutent énormément de textures aux pelages de ses personnages. Pour se convaincre du talent de ce dessinateur né en 1974, il suffit de feuilleter le cahier graphique adossé à l’album.

Mulo : un premier volume prometteur, haletant et accrocheur servi par une excellente narration et un sublime dessin !

Article posté le mardi 22 août 2017 par Damien Canteau

Mulo tome 1 de Olivier Pog et Cédrick Le Bihan (Dargaud) décrypté par Comxitrip le site BD de référence
  • Mulo, tome 1 : Crachin breton
  • Scénariste : Olivier Pog
  • Dessinateur : Cédrick Le Bihan
  • Éditeur : Dargaud
  • Prix : 15.99€
  • Parution : 18 août 2017
  • IBAN : 9782205075977

Résumé de l’éditeur : Qui es-tu, Mulo ? Un bâtard, fruit de l’union d’un âne et d’une jument, ayant l’habitude d’ignorer les regards chargés de mépris. Quand on grandit dans un orphelinat, on apprend à encaisser les coups et les railleries. Qui es-tu, Mulo ? Ignorant tout de ses origines, il n’a jamais pu répondre à cette question. Une lettre anonyme arrive pourtant un beau matin et prétend qu’il trouvera des éléments de réponse dans le casier d’une ancienne conserverie située sur une île. Qui es-tu, Mulo ? Le héros têtu et tenace de ce polar animalier. Une vraie tête de mule.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir