My hero academia, volume 1

Dans un monde où 80% des habitants possèdent un super-pouvoir, le petit Izuku qui pourtant aurait bien voulu intégrer la fameuse Hero Academia, n’en a pas. Kohei Horikoshi dévoile le premier volume de My hero academia, un formidable shônen édité par Ki oon.

DES SUPER-HÉROS POUR PROTÉGER LA TERRE

Il y a quelques années,  dans la ville de Keikei en Chine, un enfant irradiant de lumière est né. Après cette bonne nouvelle, d’autres petits êtres naissent avec des pouvoirs surnaturels, au point que 80% de la population mondiale en possède un. Certains d’entre-eux les utilisent à des fins malhonnêtes – les policiers sont alors débordés – d’autres se muent en justicier pour aider les forces de l’ordre et ainsi protéger la Terre.

IZUKU RÊVE D’INTÉGRER LA HERO ACADEMIA

A son immense regret, Izuku Midoriya, 15 ans, fait partie des 20% restant – sans alter (sans pouvoir). Dans sa classe, tous les élèves en possèdent un. Il est la risée de tous, surtout Katsuki Bakugo, qui lui en fait voir de toutes les couleurs.

D’ailleurs, ses camarades de classe l’ont envisagé depuis de nombreuses années : ils poursuivront leur scolarité dans la fameuse Hero Academia, au grand dam de Izuku. Pourtant, il en rêve de cette école de super-héros. Il connaît tout des êtres possédant un alter : avec soin, il note dans son cahier les analyses de leurs combats, leurs techniques, leurs noms… Cette saleté de Katsuki brûlera d’ailleurs son objet fétiche pour le faire rager.

A son retour du collège, le jeune garçon est attaqué par un super-méchant. Lui vient alors en aide All Might, son héros favori. Ce colosse de 2.20 m a pourtant un secret très lourd : il ne peut pas tenir sa forme de combat plus de trois heures, le reste du temps, c’est un gringalet au corps affaibli. Il cherche alors son successeur… Et si c’était Izuku ?

MY HERO ACADEMIA : UN PHÉNOMÈNE AU JAPON

Voici le nouveau phénomène manga au Japon ! Prépublié depuis 2014 dans la fameuse revue Shônen Jump des éditions Shûeisha, My hero academia croule sous les critiques enthousiastes. La série est classée 1ere du Prix du manga le plus prometteur, 2e des Prix des libraires 2015 ou encore 8e des célèbres Taisho Awards. Il faut dire que le magazine japonais a l’art de découvrir des pépites comme Dragon Ball, One piece ou Naruto. D’ailleurs le créateur de cette dernière série, Masashi Kishimoto confie avec verve : « Je pense que My hero academia est le manga shônen qui prendra la succession de Naruto ! »

MY HERO ACADEMIA : UN HOMMAGE AUX SUPER-HÉROS

Né en 1986, Kohei Horikoshi est un mangaka en devenir. A 20 ans, il remporte le prestigieux prix Tezuka dans la catégorie Nouvel espoir. Malgré son jeune âge, il compte déjà deux autres séries à son actif Crazy Zoo et Barrage en plus de My hero academia.

Pour conter les aventures de Izuku, il fonde son récit haletant et rythmé sur son amour pour les super-héros américains et les séries manga japonaises de style shônen. Ainsi My hero academia est un subtil mélange de ces deux genres de bande dessinée. Comme dans tout bon shônen qui se respecte, le personnage principal est souvent un gentil « loser », frêle, qui se rêve en héros mais qui n’en possède pas les capacités. A force de volonté et aidé par des amis, il réussira dans sa quête un peu folle. Le tout est mâtiné d’un humour ravageur, qui est véhiculé aussi par les pouvoirs loufoques de certains possesseurs d’alter. Kohei Horikoshi fait aussi une petite critique du système scolaire japonais où les clans sont nombreux et parfois l’humiliation est au cœur des relations entre élèves.

La partie graphique est d’une excellente qualité. Il faut souligner que le mangaka a apporté beaucoup de soin pour le design de ses personnages mais aussi pour les scènes de combat.

Les éditions Ki oon misent sur le succès en France de My hero academia : elles ont décidé d’en tirer 50 000 exemplaires pour les deux premiers titres. Et ils ont raison ! ça combat, ça court, ça décoiffe et c’est excellent !

Article posté le mercredi 11 mai 2016 par Damien Canteau

Super début de série pour le manga My hero academia signé Kohei Horikoshi aux éditions Ki oon, décrypté par Comixtrip le site Bd de référence
  • My hero academia, volume 1
  • Auteur : Kohei Horikoshi
  • Editeur : Ki oon, collection Shônen
  • Prix : 6.60€
  • Parution : 14 avril 2016

Résumé de l’éditeur : Dans un monde où 80 % de la population possède un super-pouvoir appelé alter, les héros font partie de la vie quotidienne. Et les super-vilains aussi ! Face à eux se dresse l’invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n’a qu’un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole. Le problème, c’est qu’il fait partie des 20 % qui n’ont aucun pouvoir… Son destin est bouleversé le jour où sa route croise celle d’All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir