Petites coupures à Shioguni

C’est un objet graphique intéressant que ce Petites coupures à Shioguni. Plongée dans un Japon fantasmé plein de méchants superbement dessiné par un Florent Chavouet en pleine forme.

 C’EST CHAUD UNE VILLE LA NUIT

 » Kenji avait emprunté de l’argent à des gens qui n’étaient pas une banque pour ouvrir un restaurant qui n’avait pas de clients. Forcément, quand les prêteurs sont revenus, c’était pas pour goûter les plats ».

Ainsi débute cette drôle d’histoire récemment publiée chez Philippe Picquier, éditeur gourmand de tout ce qui touche à l’extrême-Orient. C’est la nuit dans la petite ville de Shioguni ( Existe-t-elle vraiment?) Trois Yakuza ( mafieux ) viennent jouer les trouble-fête dans la cuisine de Kenji. On a aussi une jeune pickpocket, une chauffeur livreur, des policiers. Tout ce petit monde s’embrouille, comme dans une série B au cinéma où l’atmosphère importe plus que l’intrigue elle-même…

CHRONOLOGIE, OU PAS…

Dans un dédale de rues parfois mal éclairées, nos personnages se débattent dans une histoire compliquée à souhait. Les scènes d’actions et de bagarres qui font penser au polar façon Tarantino sont ponctuées par des planches reproduisant des relévés cartographiques, des rapports de police, des tickets de caisse, des billets, des coupures de presse. Page après page, si l’on est séduit par une débauche de couleurs et des cadrages façon manga, on se perd un peu dans le déroulé des événements. Les événements qui constituent la trame de cette histoire sont en effet rapportés par plusieurs voix, et dans le désordre.

LE FOND OU LA FORME?

L’auteur de cet Ovni graphique, Flornet Chavouet, est un familier du japon où il séjourne régulièrement. Ses deux précédents albums, « Tokyo Sanpo «  (2009 ) et Manabeshima ( 2010 )  en témoignent. Au sujet de cette dernière livraison, il confie:  » Je dis que c’est un polar, mais je n’en suis pas sûr « . Nous non plus. On ne cherche pas à tout comprendre. On se laisse porter par la forme ultraléchée de ce livre un peu hors normes…

Article posté le jeudi 11 décembre 2014 par Jean-Michel Gouin

  • Petites coupures à Shioguni
  • Auteur  : Florent Chavouet
  • Editeur : Philippe Picquier
  • Prix : 20€
  • Sortie : 20 novembre 2014

À propos de l'auteur de cet article

Jean-Michel Gouin

Jean-Michel Gouin

Passionné par l'écrit, notamment l'histoire, la littérature policière et la bande dessinée, Jean-Michel Gouin est journaliste à Poitiers.

En savoir