Rencontres maléfiques

Chasseurs de monstres, le professeur Meinhardt et son assistant Knox parcourent les routes pour terrasser des vampires, des loups-garous et autres créatures. Leurs aventures loufoques sont contées dans Rencontres maléfiques, la nouvelle série de Mike Mignola et Warwick Johnson-Cadwell.

Réveil en sursaut

Dans un petit village des Carpates, le professeur J.T. Meinhardt dort paisiblement. Ce chasseur de monstre est réveillé en sursaut par une créature démoniaque. Il arrive à la faire partir grâce à son crucifix.

Arrive alors M. Knox, son assistant. Ils le savent, ils ont été repérés par tous les êtres maléfiques du coin. Les deux compères doivent se rendre au château Golga, un repaire de vampires. Mais, ils ne veulent pas y aller le soir même car le comte a invité d’autres convives pour des festivités. Ils attendront le lendemain pour cela.

Tuer le vampire

En attendant d’aller au château, Meindhart et Knox rendent visite à M. Higgins dans un couvent non loin de là. Le vieil homme interné leur raconte son histoire. En lune de miel avec Mary, son épouse, il s’arrête chez le comte Golga après avoir cassé la roue de sa carriole. La nuit, Higgins se lève et constate que sa femme a été transformée en vampire.

Le professeur, son assistant et Higgins décident de se rendre au château afin de se débarrasser du vampire et de ses sbires…

Rencontres maléfiques au sommet

Pour sa nouvelle série, Mike Mignola a choisi le registre de l’humour pour nous conter les aventures décalées de Meinhardt et Knox. Rencontres maléfiques est un recueil d’histoires mettant en scène ce duo de chasseurs de monstres. S’ils sont plutôt sérieux dans leurs attitudes, ils sont confrontés à des situations souvent cocasses ou qui le deviennent malgré eux.

Rencontres maléfiques fait irrémédiablement penser au film de Roman Polanski, Le bal des vampires. Cette parodie des films de genre fut réalisé par le franco-polonais alors âgé de 34 ans. La loufoquerie des scènes du comics (les épieux à planter dans le thorax, les chauve-souris…) est un hommage au long métrage datant de 1967.

Dans le premier récit d’une cinquantaine de pages, l’auteur de Hellboy, Sledgehammer et Batman : Gotham by Gaslight fait intervenir toutes sortes de créatures maléfiques sur le chemin de ses deux héros. Outre des vampires, il y a un loup-garou et même une chèvre dotée de la parole.

Dans les suivants, Knox et Meinhardt sont rejoints par Mary Van Sloan, une chasseuse de monstres, douée pour les combats au corps à corps. Pour pimenter leurs aventures, Mike Mignola s’amuse avec des chauves-souris monstrueuses se transformant en un golem diabolique.

Un dessin anguleux

Si la couverture de Rencontres maléfiques est signée Mike Mignola et Dave Stewart, les planches ont été confiées à Warwick Johnson-Cadwell. Son dessin anguleux est d’une belle modernité et idéal pour restituer l’ambiance de cette comédie macabre imaginée par Mignola.

Le dessinateur britannique a travaillé dans l’illustration, l’animation, le story-board et l’art narratif. Il a notamment publié les séries Nelson, Gungle for Blank Slate ou Derek Danger. Il a aussi illustré des articles pour les revues New Republic et Investors Chronicle ou pour le quotidien The Guardian.

Rencontres maléfiques : un recueil d’histoires fantastiques haletantes et drôles.

Article posté le jeudi 23 avril 2020 par Damien Canteau

Rencontres maléfiques de Mike Mignola et Warwick Johnson-Cadwell (Delcourt)
  • Rencontres maléfiques
  • Scénariste : Mike Mignola
  • Dessinateur : Warwick Johnson-Cadwell
  • Éditeur : Delcourt, collection Delcourt Comics
  • Prix : 15.95 €
  • Parution : 11 mars 2020
  • ISBN : 9782413010227

Résumé de l’éditeur : Ce volume regroupe deux récits distincts, relatant les aventures du Fameux Professeur J.T. Meinhardt et de son fidèle assistant, M. Knox. Les deux acolytes sont des chasseurs de monstres : vampires, loups-garous et autres goules ! Ces monstres n’ont qu’à bien se tenir. La seule chose dont nos deux héros soient certains, c’est que peu de choses sont en réalité ce qu’elles semblent être…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir