Sacha et Tomcrouz : Les vikings

Recevoir un chien minuscule pour son anniversaire alors que l’on aurait souhaité un rat et se retrouver dans un monde parallèle à cause d’un événement étrange, voilà le destin de Sacha. Anaïs Halard et Bastien Quignon dévoilent le premier opus de Sacha et Tomcrouz, une jolie aventure fantastique pour les jeunes lecteurs.

UN CHIEN POUR UN RAT

Sacha Bazarec est un petit garçon studieux, brillant et féru de science. A l’école, il est admiré par sa maîtresse et toutes ses camarades. Mais lui est attiré par Jade, son amoureuse secrète.

Aujourd’hui est un jour particulier pour le petit génie : c’est son anniversaire. Il se dépêche donc de rentrer chez lui pour recevoir le cadeau de ses rêves : un rat. Seul avec sa maman antiquaire dans une maison surprenante, il est accueilli par Alastor, le voisin qui tourne trop souvent autour de sa mère.

Alors qu’elle lui tend un beau vase chinois, il le sent : son animal préféré se trouve à l’intérieur. Malheur ! C’est un petit chien tout rabougri, tout rikiki qui sort de l’objet !

TOMCROUZ : UN AMI AU POIL

Etonné, Sacha le poursuit en courant. Après un passage sous la douche, le petit garçon le sèche mais le chiot est alors enrhumé. Il décide de l’appeler Tomcrouz, comme l’idole de sa maman !

Dans la nuit, le petit chien se rend dans le bureau du père de Sacha. Là, il suit un papillon, fait tomber des fioles et des tubes à essai. Il lèche alors une étrange substance qui le laisse groggy.

Le lendemain matin et avant de partir à l’école, Sacha s’arrête devant la boutique de sa maman et observe de loin Ulfberth, l’épée des vikings forgée en 850. Il entre, attrape l’objet mais Tomcrouz éternue sur la poignée et les voilà tous les deux projetés dans un monde parallèle…

SACHA ET TOMCROUZ : UNE JOLIE PETITE SÉRIE JEUNESSE

Ah enfin ! Nous tenons peut être la série jeunesse de ce début d’année 2017 ! Le récit imaginé par Anaïs Halard est enchanteur, joyeux, optimiste et plein de rebondissements. Enseignante en FLE (Français en langue étrangère), la scénariste dévoile un premier volume accrocheur dès les premières pages.

Sacha et Toumcrouz mélange subtilement le fantastique (une substance étrange et une porte dimensionnelle), l’Histoire (des vikings et une épée mythique) et l’humour. Le lecteur apprécie ce premier opus par la rapidité de la mise en place – les éléments de compréhension sont quand même évoqués – pour laisser toute la place à l’action. Elle met en relation Sacha – le petit génie des sciences, un peu peureux mais valeureux – et Tomcrouz – un chihuaha tout petit mais ingénieux – pour leur faire former un très beau duo homme-animal, complice et drôle.

POUR LA BEAUTÉ DU DESSIN DE BASTIEN QUIGNON

Bastien Quignon est un jeune auteur de 30 ans que nous suivons attentivement depuis quelques années – notamment depuis Sixteen Kennedy Express, une histoire d’amour entre deux adolescents dans les années 60 avec Aurélien Ducoudray – parce que nous apprécions énormément son travail.

L’auteur de J’ai vu un truc (L’employé du moi) dévoile de sublimes planches aux couleurs pastel. Son trait aérien, évanescent est idéal pour restituer l’ambiance fantastique du récit. Ses personnages tout en rondeur sont dans la veine des auteurs de manga (Nie Jun, Les contes de la ruelle) mais aussi des mangakas de films d’animation. Il faut regarder de plus près les décors proposé par le dessinateur et plus particulièrement la maison de Sacha (intérieur et extérieur) pour être définitivement conquis par ses pages.

Bastien Quignon compte parmi ses influences Edgar Degas pour sa mise en lumière mais aussi Jon McNaught – un formidable auteur que nous apprécions aussi (Automne et Dimanche chez Nobrow) – pour ses scènes minimalistes et ses travaux en bichromie.

Charmé par ce premier volume de Sacha et Tomcrouz, nous attendons avec impatience le tome 2 pour nous régaler encore de ce duo improbable et de leurs aventures spatio-temporelles.

  • A noter l’excellent travail de la collection Métamorphose des éditions Soleil, dirigée par Barbara Canepa et Clotilde Vu qui propose de formidables albums dans le genre fantastique, notamment : Les carnets de Cerise de Joris Chamblain et Aurélie Neyret, Billy Brouillard de Guillaume Bianco, Marie-Antoinette carnet d’une reine & Alice au pays des merveilles de Benjamin Lacombe, Chemin perdu d’Amélie Fléchais ou Fox’s garden de Camille Garoche.
Article posté le vendredi 24 mars 2017 par Damien Canteau

Sacha et Tomcrouz 1 de Bastien Quignon et Anaïs Halard (Soleil - Métamorphose) décrypté par Comxitrip le site BD de référence
  • Sacha et Tomcrouz, tome 1 : Les vikings
  • Scénariste : Anaïs Halard
  • Dessinateur : Bastien Quignon
  • Editeur : Soleil, collection Métamorphose
  • Prix : 16.95€
  • Parution : 22 mars 2017

Résumé de l’éditeur : Sacha Bazarec vit seul avec sa mère, une antiquaire un peu excentrique. Pour ses dix ans, il rêve d’un rat méga intelligent pour l’aider dans ses recherches scientifiques, mais à la place, il reçoit un chihuahua… C’est un chien et pourtant, il n’obéit à rien ! Il l’appelle Tomcrouz comme l’idole de sa maman. Et même si Sacha le somme de ne pas mettre de boxon, il renverse tout sur son passage au point de se retrouver, un matin, couvert d’une gelée incandescente. Depuis… un phénomène étrange se produit, et tous deux se retrouvent transportés dans des endroits bizarres, à travers le temps…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir