Sláine

Les éditions Delirium continuent de nous faire découvrir les grandes sagas de la revue 2000 AD. A mi-chemin entre Conan le Barbare et Judge Dredd, c’est désormais au tour de Sláine, le guerrier celte.

L’AUBE DU GUERRIER

A prononcer, son nom évoque la mort ou le glissement de sa hache « Brise cervelles » dans l’air.

Sláine Mac Roth… Une montagne de muscles saillants, une hache à la lame de pierre…

Malheur à celui qui le contrariera car son caractère irascible ne laisse que peu d’espoir de survie. Membre de la Branche Rouge des Sessairs, il a le pouvoir de distorsion, ce lien tellurique, qui lui permet d’entrer dans une rage de Berserker.

Accompagné d’Ukko le nain, il avance dans un univers où la magie noire fait sa loi.

LA PATTE MILLS

Pat Mills est un auteur réputé pour des histoires au rythme effréné dans lesquelles le sang et la testostérone coulent à flot. Tantôt de science-fiction (on pense à Marshall Law récemment publié par Urban comics ou au mythique Judge Dredd), tantôt d’Heroïc Fantasy (Sláine est dans cette veine), tantôt d’horreur (Requiem Chevalier Vampire), tantôt d’histoire (La grande guerre de Charlie) ses œuvres ont toutes un point commun : elles explorent la bestialité de l’humanité.

Sláine ne fait pas exception, et ce tome, proposé par les éditions Delirium, nous permet de découvrir les premières aventures du guerrier de la tribu de Sessairs.

La narration est fluide, linéaire à première vue. D’épisode en épisode, le terrible barbare affronte des adversaires tous plus effrayants les uns que les autres.

ET L’ORIGINALITE DANS TOUT ÇA ?

Il faut bien le reconnaître, quand on dit « Barbare », le premier nom à nous venir à l’esprit est Conan, le héros mythique créé par le légendaire Robert E. Howard ayant connu son heure de gloire grâce aux films d’Arnold Schwarzenegger.

Pour autant, à aucun moment Sláine n’apparaît comme une copie de Conan. En effet, Pat Mills a su agrémenter son récit d’idées originales, comme le personnage d’Ukko le nain, qui, par son comique décalé, sert de faire-valoir au grand héros tout en atténuant la violence du récit.

Mais le coup de génie de Mills réside dans la construction de l’univers dans lequel évolue son héros. La mythologie celte est maîtrisée avec une érudition rare qui pourtant ne se met jamais en avant. Ainsi, un œil averti repérera avec plaisir des citations issues de la plume de Jules César ou de l’historien antique Lucain, dissimulées ça et là.

Contrairement à la première impression qui se dégage de l’œuvre, le récit est extrêmement documenté, tout est réfléchi pour permettre de nourrir les aventures épiques de Sláine Mac Roth.

UNE EDITION SOIGNÉE POUR UN GRAPHISME HORS-NORME

Comme à leur habitude, les éditions Delirium proposent un objet de très belle facture de plus de 200 pages, agrémenté de nombreux bonus, comme un article sur les origines du guerrier celte ou encore une galerie de couvertures en couleurs permettant d’admirer le talent des artistes à l’œuvre.

Ils sont au nombre de trois : Angie Kincaid (Angie Mills à l’époque), Mike McMahon et Massimo Belardinelli. Dans des styles différents, mais avec un talent équivalent, ils donnent vie aux aventures de Sláine. Les dessins sont absolument magnifiques, dynamiques et inspirés. La maîtrise du noir et blanc est impressionnante et sert à la perfection l’épopée du terrible barbare. Notons qu’une introduction extrêmement utile nous apprend les raisons des changements de dessinateurs. En une page, Pat Mills nous permet d’entrer dans les coulisses de l’industrie impitoyable des comics.

Avec Sláine, L’aube du guerrier, les éditions Delirium nous offrent l’occasion de découvrir un héros mythique qui a contribué à faire la gloire de la revue 2000 AD. Espérons que d’autres tomes suivront.

Article posté le dimanche 26 mai 2019 par Victor Benelbaz

Sláine, L’aube du guerrier de Pat Mills, Angie Kincaid, Mike McMahon et Massimo Belardinelli (Delirium)
  • Slaine, l’aube du guerrier
  • Scénariste : Pat Mills
  • Dessinateurs : Angie Kincaid, Mike McMahon et Massimo Belardinelli
  • Éditeur : Delirium
  • Prix : 27€
  • Parution : 15 mars 2019
  • ISBN : 9791090916470

Résumé de l’éditeur : Tir Nan Og – La Jeune Terre – est un monde violent, peuplé de tribus en guerre qui vénèrent des dieux différents, à la fois bienveillants et mauvais. Dans ce premier recueil des aventures de Sláine, nous découvrons la tribu des Sessair, composée de guerriers téméraires réputés pour leurs prouesses au combat. Et le meilleur d’entre eux, le jeune Sláine Mac Roth. Sláine est notamment le maître des « spasmes de distorsion », qui lui permet de canaliser les pouvoirs mystiques issus de la Terre à travers son propre corps et se transformer en monstrueux berserker! Cette épopée classique de « sword-and-sorcery » est écrite par Pat Mills, fondateur de la revue mythique 2000 AD et auteur de classiques tels que La Grande Guerre de Charlie, Judge Dredd, Marshall Law ou encore Nemesis. Elle est notamment illustrée par Angie Kincaid, Massimo Belardinelli ainsi que Mike Mcmahon, dessinateur emblématique de Judge Dredd ou Last American qui signe ici certaines histoires parmi les plus cultes de Sláine, le barbare celte.

À propos de l'auteur de cet article

Victor Benelbaz

Victor Benelbaz

Tombé dans la marmite de la bande dessinée depuis tout petit, Victor est un vrai amateur éclairé. Comics ou récits jeunesse sont les deux genres préférés de ce professeur de français.

En savoir