Thermae Romae en intégrale (tome 2)

Les éditions Casterman rééditent dans une version intégrale et dans le sens de lecture occidentale l’excellente série Thermae Romae. Ce fabuleux manga est signé Mari Yamazaki et était initialement paru chez Sakka.

Dans le premier volume de l’intégrale (Tomes 1 et 2), le lecteur découvrait Lucius Modestus, un célèbre architecte romain, établit à Rome au IIe siècle et en panne d’inspiration. Rejeté par la profession, il décida de se détendre aux thermes. Là, il découvrit une faille temporelle qui le fit émerger dans les bains publics japonais du XXIe siècle. Quel ne fut pas son étonnement et son émerveillement lors de la trouvaille de ce passage ! Ces étranges voyages lui permirent de s’inspirer des techniques occidentales contemporaines, de briller à Rome et de s’attirer les faveurs de l’empereur Hadrien, ce qui lui attira aussi des jalousies. De plus, sa femme commença à s’éloigner de lui pour définitivement le quitter.

Faille temporelle dans les bains publics

Sergianus et Attilanius, sénateurs romains sont inquiets : la succession de l’Empereur Hadrien s’avère délicate. Ils sont persuadés que Aelius Caesar conduira Rome à sa perte et par la même occasion à leur propre perte. Ils tentent de conspirer contre sa nomination voulue par l’homme-fort, celui-là même qui fit des purges contre ses opposants, une fois arrivé au pouvoir. Pour atteindre Hadrien, ils vont s’en prendre à Lucius, concepteur des bains à Rome. Ils pensent qu’en déstabilisant l’architecte, ils rendront fous de rage les habitants qui se retourneront contre l’Empereur et qu’il n’aura plus leurs faveurs.

En éloignant Modestus de Rome, ils le feront disparaître plus facilement. Pour cela, ils lui font transmettre un ordre de mission en falsifiant la signature d’Hadrien : Lucius doit faire construire des thermes de l’autre côté du Vésuve.

Malgré les recommandations de Marcus, son ami, l’architecte part sur le champ. En chemin, il est arrêté par des bandits qui veulent le détrousser. Par une habile répartie, il les fait se baigner pour se détendre, se laver et veut même les faire travailler pour lui.

Mais, il est happé par les eaux et se retrouve dans une cité japonaise du 21e siècle. Sorti d’un bain chaud, il emprunte des vêtements laissés là par hasard. Déambulant dans les rues, il observe les « visages plats » et s’arrête dans une échoppe pour manger des brioches thermales…

Succès immédiat

Prépublié en 2008 dans le mensuel Comic Beam édité par Enterbrain, le premier volume paraît l’année suivante et connaît un succès immédiat (plus de 5 millions d’exemplaires vendus). Et ce n’est pas usurpé, tant le scénario est d’une excellente qualité reposant sur du fantastique, de l’action et de l’Histoire. En fondant son récit solide et dense dans la Rome Antique, Mari Yamazaki sait qu’elle touchera les amateurs d’Histoire. Même si les vérités historiques ne sont pas réellement décrites ici : la toile de fond est la Rome Antique mais les faits sont plutôt triturés pour le bien de cette fiction. Ici, c’est plutôt une belle évocation de la civilisation plutôt qu’un cours d’histoire. Le lecteur apprend donc des anecdotes d’une façon amusante et plaisante.

Bien documenté, le manga fait la part belle à l’humour par le personnage de Lucius qui découvre des situations, des objets, une culture différentes de la sienne. Par le prisme de l’eau et de ses bienfaits, la mangaka dépeint surtout une société japonaise dont l’hospitalité, les traditions et la modernité sont mises en lumière par les voyages de l’architecte. Le trait classique de Yamazaki est d’une belle élégance, d’une finesse et d’une grande efficacité. La version intégrale dans le sens de lecture occidentale renforce les planches de cet excellent roman graphique.

A noter qu’en mars 2010, Thermae Romae fut lauréat du Grand prix du manga, ainsi que le Prix de la culture Osamu Tezuka, au Japon. Une série animée est visible au Japon et un film live est sorti sur les écrans il y a peu.

Thermae Romae : un manga très fort, à l’humour et au scénario dense. A (re)découvrir absolument !

 

Article posté le mercredi 25 juin 2014 par Damien Canteau

  • Thermae Romae, intégrale 2
  • Auteur : Mari Yamazaki
  • Editeur : Casterman
  • Prix : 25€
  • Sortie : 25 juin 2014

Tous les albums

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir