Julien Auclair : un Jeune Auteur Prodigieux

Une belle émotion. Voilà ce qu’a été notre ressenti lorsque nous avions entendu le discours de Julien Auclair au dernier festival BD d’Angoulême. Auréolé de deux distinctions, le Prix Hippocampe et le Prix Angoulême de la BD scolaire, JAP (Comprenez Julien Auclair Pâquerette, pour un clin d’œil au surnom qui lui était donné plus jeune) est un habitué des récompenses dans les terres charentaises. Le 9e Art l’a adopté depuis quelques années désormais. Une belle alliance qui permet à Julien de prouver que l’on peut être autiste et ne pas s’enfermer dans sa bulle. JAP la partage de différentes et belles manières. 

La Patte de JAP. Titre idoine pour résumer ce qui se trouvera à l’intérieur de ce premier livre de Julien Auclair. Il inaugure ainsi cette nouvelle collection chez Vox Scriba intitulée « La Patte de l’Autre ». Avec une sélection de dessins ou histoires sélectionnés par lui-même, Julien nous surprend d’abord par sa patte graphique et nous étonne encore par sa faculté à mettre en scène tous ces animaux à deux, quatre ou huit pattes. Qu’elles traduisent de l’humour, du bonheur, de la quiétude voire parfois un peu d’anxiété, les planches de Julien sont bouleversantes de sincérité.

JULIEN AUCLAIR APPOSE SA PATTE AU LYCÉE

C’est au lycée Gaston Barré à Niort qu’il se prépare à quitter le monde de l’adolescence. Il y restera quelques années non sans laisser une empreinte admirative de la part de celles et ceux qui l’ont vu s’épanouir. En atteste le témoignage de Johanna Douteau, Conseillère Principale d’Éducation de l’établissement :

« Il est arrivé en même temps que la structure de l’Ulis s’est implantée au lycée. Jeune homme très discret, souvent dans sa bulle et difficile de rentrer en contact avec lui. En novembre 2016, il a eu l’occasion de pouvoir exposer tous ses dessins dans une salle de la MAIF et c’est là que j’ai découvert son univers ainsi que Robin et Tom, ses deux petits héros qui font des bêtises mais qui apprennent la vie ! À partir de cet instant, le contact a été beaucoup plus facile. Il suffit d’évoquer le dessin et Julien s’ouvre et devient intarissable sur ses projets artistiques. Je suis très impatiente de voir son livre accordéon sur le marais poitevin qui devrait être magnifique. »

ALLIER TRAVAIL ET PASSION

Cinq années se sont écoulées et le créateur de Robin et Tom (deux personnages récurrents de son univers dessiné. Quelles que soient les émotions qui se dégagent de leurs aventures, elles seront toujours liées aux ressentis de Julien au moment de leurs créations) vient de souffler ses vingt bougies. Une nouvelle étape de sa vie le guide vers l’apprentissage d’un métier. Entré depuis peu dans un Établissement et Service d’Aide par le Travail  (ESAT), Julien évolue dans un autre domaine qu’il affectionne : la nature. Mais pas au point de laisser tomber ses feutres ! Il compte bien allier ses deux passions. Pour preuve, ses réactions sans équivoque à nos questions : Julien Au

Bonjour JAP. Tu as intégré depuis peu un ESAT. Comment se passe cette nouvelle vie dans le monde du travail ?

Ça me plait et je commence un peu à parler avec les autres travailleurs. Je suis maintenant un jeune adulte et je voudrais avoir une petite maison à moi . Pour l’instant , je suis au foyer pour continuer à apprendre à me débrouiller. J’aime bien mes journées à la serre mais je suis fatigué le soir. Quand il y a des clients, ça me stresse encore un peu. Je préfère rester avec les fleurs et les plantes , je pose des questions aux éducateurs pour apprendre.

Ce travail t’inspire de nouvelles idées pour dessiner ?
p
Je regarde les fleurs et les plantes pour les dessiner mais plus tard. Je dois finir les dessins pour mes projets : le livre sur le marais, ma fresque murale et illustrer des panneaux d’information sur le cycle de l’eau. Je m’informe sur l’environnement, ça me passionne alors je me renseigne sur Internet.
p
Imagines-tu de nouvelles aventures avec Robin et Tom ?
p
Je veux faire des BD qui parlent de l’environnement avec Robin et Tom. Je viens de finir 2 planches sur une histoire avec les abeilles.p
p
Ton projet de livre-accordéon sur le marais poitevin avance-t-il comme tu le souhaites ?
p
J’ai fini l’encrage, je dois maintenant colorier avec mes feutres pour mettre mes couleurs à moi. Mais ils m’ont dit qu’ils vont faire un travail avec l’ordinateur. J’ai pas bien compris et j’aime mieux mes feutres.
p
L’année prochaine tu seras pour la première fois membre du jury au festival d’Angoulême. As-tu hâte de vivre cette nouvelle expérience ?
p
Ah mais ça c’est déjà fait. C’était en avril. C’était ma récompense avec mon prix. J’ai vu plein de BD, c’est dur de choisir mais on est plusieurs. Comme c’est un secret, j’ai pas voulu savoir le gagnant. Moi je suis pas comme les personnes d’Angoulême.
p
As-tu toujours des contacts avec Guillaume Bouzard ou d’autres auteur.ice.s ?
p
Je vois Guillaume mais moins maintenant parce que je suis loin pour mon travail. Lui aussi a beaucoup de travail. Mais je continue ma fresque avec les conseils qu’il m’a dit.
p
« Je ne connais pas le monsieur mais bonjour aussi et merci. C’est la 4e fois qu’on me fait une interview. Il y en a eu 2 à Angoulême et une autre pour La Nouvelle République. J’espère que je saurai répondre …»
p

C’est après cette phrase introductive que Julien Auclair a pris le temps de nous accorder cette interview relayée par sa maman, Sonia. Et que ses éventuelles craintes soient dissipées. Le contenu de ses réponses est à l’image de ce qu’il nous propose graphiquement. En un mot : authenticité. Présent au 3e nouveau festival de Cénon en Gironde, JAP a retrouvé le temps de quelques heures ses anciens camarades d’école. L’occasion de dévoiler cette grande fresque murale où il invitait les visiteur.euse.s à l’habiller de couleurs.

Dans ce premier recueil qu’est La Patte de JAP, Julien nous montre avec quelques illustrations qu’il s’amuse. Notamment avec ses « cherche et trouve ». Et on peut dire qu’il maîtrise parfaitement cet exercice. Et si, par mégarde, nos recherches n’aboutiraient pas sur un des personnages qu’il aura caché, on peut se vanter d’avoir trouvé à chaque page la patte intelligente et attachante signée Julien Auclair.J

 

JAP de Julien Auclair (Vox Scriba) décrypté par Comixtrip, le site BD de référence

Article posté le jeudi 23 mai 2019 par Mikey Martin

À propos de l'auteur de cet article

Mikey Martin

Mikey Martin

Mikey, dont les géniteurs ont tout de suite compris qu'il était sensé (!) a toujours été bercé par la bande dessinée. Passionné par le talent de ces scénaristes, dessinateur.ice.s ou coloristes, il n'a qu'une envie, vous parler de leurs créations. Et quand il a la chance de les rencontrer, il vous dit tout !

En savoir