Cantine de minuit, volume 7

Chez Lézard Noir, on ne se lasse pas de la Cantine de minuit, de Yaro Abe. Ça tombe bien, nous non plus. La maison d’édition a publié en mars dernier le tome 7 de ce restaurant littéraire, où les petites histoires farfelues se mélangent au fumet appétissant des repas nocturnes.

Elle ne paye pas de mine cette cantine. Elle se tient coincée dans une ruelle du quartier de Shinjuku, à Tokyo. C’est un drôle d’endroit, ouvert de minuit à 7h du matin. Là-bas, la carte est simple : tonjiru, soupe miso au porc et saké, mais si l’envie vous en prend, on vous prépare à la demande tout ce equ’on est en mesure de vous servir.

Passer le battant, c’est comme s’offrir une parenthèse dans le temps. On y entre soit parce-qu’on a une irrépressible envie de myoga au vinaigre doux entre 1h et 4h du matin, soit parce-que le patron sait écouter, attentivement et respectueusement. Il zigzague doucement entre ses drôles d’habitués et ses clients passagers. Ils défilent, racontent leurs déboires autant que leurs émois. De belles surprises et d’étonnantes rencontres surgissent parfois. Le temps d’un repas, spectateurs que nous sommes, tout comme le patron, nous glissons dans un instant de leur vie.

Le trait est épuré, le style étonnamment simple. Tout à fait à l’image de cette lecture intemporelle.  Où les chapitres, d’une dizaine de pages chacun, se succèdent sans raccord. Parfois, de temps en temps, on retrouve les clients d’un tome précédent. Yaro Abe (Maladroit de naissance) continue de raconter avec finesse les scénettes qui agitent la gargote, comme de petits théâtres sauvages. Le volume se picore avec délice, comme on picorerait un encas de minuit.

C’est un épais ouvrage de 300 pages, que l’on ouvre et referme comme une gourmandise. Écrit par Yaro Abe, la traduction est réalisée par Miyako Slocombe. Le tome 7 est paru le 19 mars chez Lézard Noir. Bonne appétit à la Cantine de minuit.

Article posté le vendredi 22 mai 2020 par Marie Lonni

Cantine de minuit
  • La cantine de minuit, volume 7
  • Auteur : Yarô Abe
  • Editeur : Le lézard noir
  • Parution : 19 mars 2020
  • Prix : 18€
  • ISBN : 9782353481859

Résumé de l’éditeur : Dans ce petit restaurant situé au fond d’une ruelle du quartier de Shinjuku, le patron vous accueille de minuit à sept heures du matin pour servir des petits plats typiques du Japon qui réveilleront les papilles et les souvenirs du temps passé. Car ici, chaque plat est lié aux souvenirs d’un personnage : yakuza, stripteaseuse, boxer…

À propos de l'auteur de cet article

Marie Lonni

Marie Lonni

Jeune étudiante, Ma-Lo est une passionnée de bandes dessinées et de mangas. Elle participe régulièrement à X-Bulles sur Pulsar, une émission dédiée au 9e art. Pour Comixtrip, elle déniche de petites raretés qu'elle vous fait partager.

En savoir