Chroniques métalliques et Chaos

Dans le troisième volume des Œuvres de Moebius, les éditions Les Humanoïdes Associés publient de nouveau Chroniques métalliques et Chaos dans un même recueil.

Comme le souligne Daniel Pizzoli dans une riche préface de 12 pages, afin de ne pas être enfermé dans un style strict  comme avec Blueberry (scénarisé par Jean-Michel Charlier), Jean Giraud explore d’autres territoires graphiques sous le pseudonyme de Moebius. Cette dualité graphique fait l’entièreté de l’œuvre de Giraud. Un même auteur pour deux univers diamétralement opposés même s’il y a parfois des points communs.

Après Arzach et Le garage hermétique, voici Chroniques métalliques et Chaos regroupant illustrations et matériaux divers en dehors de ses albums. Il y a donc dans ce recueil plus de 20 années de travaux : des recherches, des croquis, des publicités et autres peintures. Ces deux ouvrages avaient déjà été publié séparément en 2011.

Construit en 4 grands chapitres pour la première partie (La porte des étoiles, Les chroniques Hurlantes, Les années Métal et Les mystères de l’Érotisme) puis Chaos, l’album est une mine extraordinaire de pépites et de joyaux moebiusiens.

Alors qu’il avait abandonné le pseudo de Moebius au début des années 60, il le reprend dans la décennie suivante pour le pan science-fiction de son travail. Il faut dire qu’à la fin des années 60, on lui propose d’illustrer des couvertures de romans ou des revues de science-fiction, c’est donc le bon moment pour lui de laisser libre court à ses envies graphiques. Bon nombre de ses pairs contemporains ou ceux qui viendront par la suite vont être influencés par le génie et talent de ce magistral auteur décédé en 2012. Sans parler des romanciers et des réalisateurs (souvent américains) qui pilleront ses idées. Tout y passe : illustrations, délires graphiques ou publicités.

On est subjugué par autant d’inventivité et de créativité. Les grands aplats noirs et les milliers de hachures s’animent devant nos yeux. Magique ! Sens de la composition, de la mise en scène, de la chute intra-vignette, il a défriché des contrées inexplorées à cette époque.

Chroniques métalliques et Chaos : pour la beauté des visuels, pour le génie, pour Moebius. A suivre !

Article posté le lundi 08 octobre 2018 par Damien Canteau

Chroniques métalliques et Chaos de Moebius (Les Humanoïdes Associés)
  • Chroniques métalliques et Chaos (édition anniversaire 80 ans de Moebius)
  • Auteur : Moebius
  • Dossier de Daniel Pizzoli
  • Editeur : Les Humanoïdes Associés
  • Prix : 29.99€
  • Parution : 29 août 2018
  • IBAN : 9782731691122

Résumé de l’éditeur : Une échappée dans l’imaginaire de Moebius, entre illustrations, oevures complètes ou carnets personnels (pour la partie Chroniques métalliques) et cases, croquis, peintures (pour la partie Chaos). Un recueil qui permet d’apprécier la diversité des oeuvres de ce célèbre dessinateur, et pour ceux qui ne le connaissent pas encore, d’en découvrir le talent, mais aussi l’humour et le génie.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir