Le château de ma mère

Notre avis : Les éditions Grand Angle (Bamboo) mettent à l’honneur Marcel Pagnol à travers quatre adaptations en bande dessinée de textes majeurs du romancier provençal. Avec Merlusse (de A. Dan), elles proposent aussi La gloire de mon père (Serge Scotto et Eric Stoffel et Morgann Tanco), Topaze,  (Serge Scotto, Eric Stoffel et Eric Hübsch) et enfin La château de ma mère de Serge Scotto et Eric Stoffel et Morgann Tanco.

Le château de ma mère est la suite de La gloire de mon père, l’autobiographie romancée de Marcel Pagnol, publiée en 1957.

Est-ce vraiment utile que de résumer l’histoire tant elle est connue de tous, adaptée au cinéma par Yves Robert en 1990 avec dans le rôle titre Philippe Caubert ? Non, puisque cette déclinaison est la plus célèbre du roman.

Tous les ingrédients du l’œuvre de Pagnol son ici dévoilées par une fidèle adaptation : Marcel qui se lie d’amitié avec Lili des Bellons, la Bastide et les fins de semaines là-bas. La famille Pagnol qui doit effectuer le trajet long et périlleux jusqu’à cette belle demeure (Bouzigue, le canal, la clef et les propriétés privées à traverser).

Toujours passionnant et teinté d’un humour agréable, le scénario de Scotto et Stoffel est plutôt bien ficelé. Comme pour le précédent volume La gloire de mon père, le trio réussit le pari de décliner en album ce roman célèbre de Pagnol. Le trait semi-réaliste dans la veine de l’humour de Morgann Tanco est idéal pour restituer l’ambiance joyeuse et optimiste de l’histoire.

A noter qu’un dossier de 5 pages écrits par Scotto et Stoffel est adossé à l’album pour donner des explications et le contexte du roman.

Article posté le mercredi 09 novembre 2016 par Nicolas Albert

Le château de ma mère de Serge Scotto, Eric Stoffel et Morgann Tanco (Grand Angle) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Le château de ma mère
  • Scénaristes : Serge Scotto et Eric Stoffel, d’après le roman de Marcel Pagnol
  • Dessianteur : Morgann Tanco
  • Editeur : Grand Angle
  • Prix : 18.90€
  • Sortie : 02 novembre 2016

Résumé de l’éditeur : La fin de l’été est un drame pour le petit Marcel Pagnol, obligé d’abandonner ses chères collines. Mais la famille monte dorénavant chaque samedi à La Bastide Neuve. Un matin, lors d’une partie de chasse dans la garrigue, Marcel fait la rencontre d’un jeune paysan, Lili des Bellons. Une nouvelle aventure s’offre à lui : celle de l’amitié. Pittoresque et truculent, voici après « La Gloire de mon père », le deuxième tome des « Souvenirs d’enfance » de Pagnol.

À propos de l'auteur de cet article

Nicolas Albert

Nicolas Albert

Nicolas Albert est journaliste à la Nouvelle République - Centre Presse à Poitiers. Auteur de plusieurs livres sur la bande dessinée (Atelier Sanzot, XIII 20 ans sans mémoire…) ou de documentaires video, il assure également différentes missions pour le festival international de la bande dessinée d'Angoulême : commissaire d’expositions (Atelier Sanzot, Capsule Cosmique, Boule et Bill, le Théâtre des merveilles, Les Légendaires…), metteur en scène des concerts de dessins, rédacteur en chef de la WebTV et membre du comité de sélection.

En savoir