Les Spectaculaires dépassent les bornes

Embarqués dans une course automobile entre Paris et Amsterdam, Les spectaculaires sont de retour dans une quatrième aventure sur les chapeaux de roue. Régis Hautière et Arnaud Poitevin sont toujours les pilotes de cette très jolie série grand public de qualité.

Ce que l’on apprécie au plus haut point chez Les spectaculaires, c’est le côté aventure « à l’ancienne », dans la veine des récits de Spirou de la grande époque.

Régis Hautière et Arnaud Poitevin voulaient créer une série grand public et c’est plus que réussit. Populaire – au sens noble du terme – ces aventures sont distrayantes, se lisent avec aisance, sont drôles et intelligentes. De ce côté-là, on peut dire que le duo a atteint ses objectifs.

Alors que les trois premières histoires étaient indépendantes, ce quatrième opus ne se termine pas à la 54e page. Comme dans les précédentes publications, Régis Hautière s’amuse avec cette bande de pieds nicklés, mais ô combien attachante.

Après Sarah Bernardt ou la Seine en furie, Les spectaculaires se retrouvent embarqués dans une course automobile mémorable. Missionnés par Aristide Briand et Armand Fallières, le président de la république en personne, ils doivent arrêter le gentleman cambrioleur Arsène Lapin.

Les spectaculaires dépassent les bornes est un très bel hommage aux récits de Raymond Leblanc, voire la série télévisée Arsène Lupin avec Georges Descrières mais aussi à la série Les fous du volant de Hanna et Barbera. Aussi drôle et rythmé qu’un épisode de Satanas et Diabolo, l’histoire plaira à toute la famille. Suspense, quiproquos, situations cocasses et dialogues savoureux complètent ce quatrième volume.

« Régis comme moi, nous avons voulu créer une bande dessinée que nous aurions aimer lire quand on était gosses »

Arnaud Poitevin est le dessinateur idéal pour Les spectaculaires. Son dessin est souple, très humoristique et tellement beau. Comme il l’expliquait dans un entretien à Comixtrip, c’est une série dont il rêvait depuis très longtemps. On le comprend.

Article posté le samedi 08 février 2020 par Damien Canteau

Les Spectaculaires dépassent les bornes de Régis Hautière et Arnaud Poitevin (Rue de Sèvres)
  • Les Spectaculaires dépassent les bornes
  • Scénariste : Régis Hautière
  • Dessinateur : Arnaud Poitevin
  • Éditeur : Rue de Sèvres
  • Prix : 14 €
  • Parution : 22 janvier 2020
  • ISBN : 9782369818991

Résumé de l’éditeur : Décembre 1910. Le Palais de l’Elysée est victime d’un cambriolage. Le Président Fallières découvre son coffre-fort pillé : bijoux et liasses de billets ont disparu, mais plus important encore, des documents ultraconfidentiels, susceptibles de mettre en péril la sécurité du pays, ont été dérobés. Seule une carte de visite avec un lapin dessiné, est retrouvée dans le coffre-fort. Plus de doute, il s’agit de l’oeuvre d’Arsène Lapin, gentleman cambrioleur. Les Spectaculaires se voient alors confier une curieuse mission : pour récupérer ces précieux papiers, la joyeuse troupe doit remporter, sans tricher, la grande course automobile qui reliera Paris à Berlin, au printemps prochain ! Sans quoi Arsène Lapin menace de divulguer ces documents aux rédactions des plus grands journaux d’Europe…L’enjeu est de taille pour notre fine équipe, embarquée contre leur gré dans une folle aventure qui les conduit de Paris à Bruxelles, Amsterdam et Berlin. Parviendront-ils à remporter la grande course ? Attention, ça risque de décoiffer !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir