Les voyages de Tulipe

Après un premier volume qui nous avait énormément plu, Sophie Guerrive est de retour avec un deuxième recueil des aventures de Tulipe aux éditions 2024, Les voyages de Tulipe.

Ce deuxième tome de TulipeLes voyages de Tulipe – est de nouveau excellent ! Les lecteurs retrouvent avec bonheur le gentil ours qui aime paresser sous son arbre mais aussi Violette toujours amoureuse du Soleil (Tulipe lui construit une fusée pour l’atteindre), Dalhia la taupe si hospitalière ou Crocus le serpent toujours amoureux de Mimosa qui le boude. Ils sont rejoints par Rose la grand-mère de Violette, Capucine la chauve-souris ou encore un œuf qui ne veut pas éclore. Le caillou qui pense lui ressembler tente même de le raisonner en ce sens.

Des récit en une page toujours aussi brillants et intelligents, poétiques et philosophiques. Dans les pas de la série Barnabé de Philippe Coudray, l’autrice joue avec les mots, les expressions et les émotions de ses petits personnages attachants.

Après une Sélection officielle pour Tulipe et une très belle exposition à Angoulême en 2017 (Honneur et Profit), l’autrice de Capitaine Mulet voit le deuxième opus de Tulipe suivre le même chemin avec une nomination dans la liste principale en 2018. Un régal !!!

Article posté le mardi 09 janvier 2018 par Damien Canteau

Les voyages de Tulipe de Sophie Guerrive (2024) décrypté par Comixtrip
  • Les voyages de Tulipe
  • Autrice : Sophie Guerrive
  • Editeur : 2024
  • Prix : 15€
  • Parution : 14 novembre 2017
  • IBAN : 9782919242818

Résumé de l’éditeur : Tulipe est toujours sur le départ. Il ne rêve que d’une chose, c’est de prendre son sac à dos et d’arpenter le vaste monde. Mais il y a toujours quelque chose qui le retient : de nouvelles rencontres, ou les vaines tentatives d’escapades de Violette et Crocus, et l’arbre, bien sûr. D’ailleurs, pourquoi partir quand l’aventure s’invite elle-même à son pied ? Sous la forme d’un oeuf, le plus grand des mystères vient troubler la paisible inquiétude de nos petits camarades. Quand ce n’est pas un oeuf qui refuse d’éclore, c’est une chauve-souris qui refuse de sortir de son trou, ou une oiselle en pleine crise de lissophobie ! Avec ce deuxième opus, les choses se confirment : l’arbre ne bougera pas, Tulipe pas tellement plus. Mais, comme le dit le proverbe,  » Un voyage de mille lieues a commencé par un pas.  » Mais lequel ?

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir