Les zindics anonymes

Aider en secret son père policier dans son enquête, telle est la mission que s’est octroyé Tom. Aidé de Lilia, ils vont vivre une aventure aux mille dangers dans le premier tome de la série Les zindics anonymes de Carbone et Christ James.

Tom rentre tout juste de l’école. Il est content parce qu’il va pouvoir enfin aller au cinéma avec son père. Mais encore une fois, le rendez-vous père/fils tombe à l’eau ! Il faut souligner que son paternel est officier de police judiciaire et qu’un nouveau dossier l’attend !

Curieux, Tom l’ouvre et découvre stupéfait que le cambrioleur n’est autre que Fabian, son ex-surveillant du collège. Il en parle à Lilia, son amie, qui vient travailler chez lui. C’est décidé, le duo va tenter de découvrir pourquoi le jeune homme se plait à cambrioler les maisons du quartier…

Après La boîte à musique avec Gijé (Prix des écoles à Angoulême en 2019) qui nous avait plus qu’enchanté, voilà de nouveau Carbone ! Toute nouvelle dans le domaine du scénario (4 albums), la professeure des écoles laisse la magie et le fantastique pour un polar accrocheur. Si l’aide d’adolescents dans des enquêtes n’est pas nouveau (Les 4 des Baker Street, Philipine Lomar ou Détective Conan), la scénariste du Passe-Temps (avec Ariane Delrieu) happe son jeune lectorat par la personnalité de Tom et Lilia, de l’humour et une intrigue surprenante. Ce chantage envers Fabian fait monter le suspense au fil des pages, quant aux héros, ils sont simples et attachants. Tom ne vit qu’avec son père, simple policier, tandis que Lilia, on ne sait pour l’instant pas grand chose de l’adolescente. Vraisemblablement pour les futures enquêtes.

Il y a de l’amitié, un soupçon de premiers émois, de l’entraide, Margot la petite sœur ingénieuse et les nouvelles technologies. Le tout est agréablement mis en image par Christ James. Le dessinateur de Synchronicity (avec Fred Mannicot chez Du Café sur La Planche) semble très à l’aise avec ses personnages. Autodidacte, il prend un grand soin pour les expressions de ses protagonistes. Il y a du mouvement dans leurs gestuelles et du dynamisme grâce à un bon découpage.

Les zindics anonymes nous a plu ! On attend avec impatience le tome 2 de ces enquêteurs en herbe !

Article posté le vendredi 22 février 2019 par Damien Canteau

Les zindics anonymes 1 de Carbone et Christ James (Dupuis)
  • Les zindics anonymes, mission 1
  • Scénariste : Carbone
  • Dessinateur : Christ James
  • Editeur : Dupuis
  • Prix : 10.95€
  • Parution : 18 janvier 2019
  • IBAN : 9791034736812

Résumé de l’éditeur : Quand on a un paternel officier de police judiciaire, les soirées sont souvent solitaires. Tom est bien placé pour le savoir : il y a toujours une urgence pour rappeler son père à son poste. Mais cette fois-ci, l’enquête sur une série de cambriolages qui l’accapare n’est pas comme les autres, car un élément du dossier impliquerait Fabian, un ancien surveillant du lycée de Tom ! Sans que son père s’en aperçoive, Tom subtilise la photographie qui lui a mis la puce à l’oreille et décide de tirer lui-même les choses au clair. Aux côtés de Lilia, sa meilleure amie, Tom s’engage alors dans une formidable course contre les malfaiteurs. Filature, relevés d’indices, infiltration et courses-poursuites sont au rendez-vous ! Sauf qu’il faut agir en toute discrétion, en tuyautant la police grâce à un smartphone intraçable et ainsi devenir de véritables indics anonymes. Jusqu’où cette histoire mènera Tom et Lilia ? Une nouvelle série policière pour les enquêteurs en herbe !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir