Lisa et Mohamed

Lisa, jeune journaliste, croise Mohamed, harki vivant modestement en France. Julien Frey et Mayalen Goust mettent en scène cette belle rencontre dans Lisa et Mohamed, un album poignant.

Lisa est étudiante en journalisme, elle n’a pas beaucoup de moyens. Grâce à son copain, elle trouve un logement chez Mohamed, un vieux monsieur, veuf et grincheux. Elle loge dans l’ancien bureau de sa femme. Il ne souhaitait pas cette cohabitation mais c’est ainsi. Curieuse et entêtée elle découvre des cassettes audio d’une interview de sa femme, lorsqu’ils étaient plus jeunes. Elle y découvre son passé de harki qu’il cache depuis des années. Petit à petit, il se confie, elle comprend…

Le sujet des Harkis est un sujet douloureux, bien plus complexe qu’il n’y paraît et c’est bien ce que nous expliquent Julien Frey (L’oeil du STO, Michigan sur la route d’une war bride) et Mayalen Goust (Vies volées) dans cette bande dessinée. Portés par l’histoire de Mohamed qui se confie à Lisa loin des discours politiciens, ils nous démontrent la réalité du terrain.Les harkis ont été abandonnés par la France suite aux accords d’Évian et les enfants des Harkis habitants en Algérie n’ont toujours pas les mêmes droits dans leur propre pays.

En utilisant les souvenirs, le partage intergénérationnel et la conversation les auteurs rendent cette histoire intime. Le scénario de Lisa et Mohamed est intelligent et le dessin porte l’histoire avec une extrême douceur malgré les faits terribles. Un parfait équilibre pour permettre à tous de mieux comprendre. Ce récit est sensible et fort de sens.

Pour prolonger ce thème, vous pouvez parcourir notre chronique de Histoire dessinée de la Guerre d’Algérie de Benjamin Stora et Sébastien Vassant.

Article posté le vendredi 16 avril 2021 par Yoann

Lisa et Mohamed de Julien Frey et Mayalen Goust (Futuropolis)
  • Lisa et Mohamed
  • Scénariste : Julien Frey
  • Dessinatrice : Mayalen Goust
  • Éditeur : Futuropolis
  • Prix : 20 €
  • Parution : 07 avril 2021
  • ISBN : 9782754828567

Résumé de l’éditeur : Paris, juin 2000. Lisa, étudiante, loue une chambre chez le vieux Mohamed. Retraité veuf et bourru, Mohamed est un ancien harki, un supplétif de l’armée française en Algérie. Lisa et Mohamed ignorent encore que leur rencontre va faire ressurgir le passé. Celui des harkis. Ces hommes qui n’ont aujourd’hui toujours pas le droit de retourner en Algérie. Après L’oeil du STO, Julien Frey continue son travail de mémoire des zones sombres de notre passé en abordant avec sensibilité la question encore douloureuse des harkis. Le travail en couleur de Mayalen Goust en souligne toute l’humanité.

À propos de l'auteur de cet article

Yoann

Yoann

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir