Petit Poilu, tome 20 : Madame Minuscule

Notre avis : Petit Poilu rencontre Madame Minuscule, le tout-petit être. Céline Fraipont et Pierre Bailly imaginent la vingtième histoire de Petit Poilu aux éditions Dupuis.

Après avoir fait une blague à son chat, mangé et dit au-revoir à sa maman, Petit Poilu part à l’école. Il cueille une fleur mais il est intrigué par une grotte. Il se glisse à l’intérieur et suit le chemin parsemé de fraises. Il arrive alors devant une toute petite maison d’où sort Madame Minuscule…

Déjà, le vingtième tome des aventures de Petit Poilu, une vraie série intelligente pour les primo-lecteurs. Après A nous deux, Super-Poilu et Le prince des oiseaux, Céline Fraipont imagine la rencontre au sommet de son petit personnage et d’une femme minuscule.

Ainsi, elle peut aborder avec justesse et sensibilité les notions de grandeur. Etre trop grand, qu’est-ce que cela implique ? Etre trop petit, qu’est-ce que cela implique aussi ?

Telle Alice au pays des merveilles qui rapetisse ou lorsqu’elle retrouve sa taille dans la maison du lapin blanc, Petit Poilu ne peut ni manger et ni boire ce que la vieille femme veut partager avec lui.

Comme pour les précédentes publications, Pierre Bailly met admirablement en image cette histoire muette de grande qualité. Grands aplats de couleurs et découpage rythmé permettent d’illustrer magnifiquement  ce nouvel excellent valeur de Petit Poilu.

Article posté le vendredi 07 avril 2017 par Damien Canteau

Petit Poilu tome 20 de Céline Fraipont et Pierre Bailly (Dupuis) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Petit Poilu, tome 20 : Madame Minuscule
  • Scénariste : Céline Fraipont
  • Dessinateur : Pierre Bailly
  • Editeur : Dupuis
  • Prix : 9.50€
  • Parution : 07 avril 2017

Résumé de l’éditeur : Petit Poilu est un gourmand : quand de belles fraises sont sur son chemin, il ne résiste pas à l’envie de les croquer ! Au bout du tunnel où poussent ces fruits savoureux, il découvre une minuscule maison au milieu d’un jardin tout aussi minuscule. C’est le monde de Madame Minuscule, qui habite là avec sa chèvre Biquette Tagada. Madame Minuscule est aux anges. Généreuse et accueillante, elle s’empresse d’inviter Petit Poilu à partager son goûter. Mais, pour une fois, Petit Poilu est bien trop grand pour ce monde miniature. Madame Minuscule est très embêtée. Elle qui se réjouissait d’avoir un invité… Heureusement, notre petit-grand héros a de la suite dans les idées. Trop grand ou trop petit, peu importe, rien n’empêchera ces deux-là de se régaler ! Avec tendresse et humour, Madame Minuscule est une belle histoire au charme désuet pour aborder la notion de grandeur et parler logique avec les enfants.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir