Princesse Leia, l’héritage d’Aldorande

Notre avis : Après Dark Vador (Kieron Gillen et Salvador Larroca) et Luke Skywalker passe à l’attaque (de Jason Aaron et John Cassaday), les éditions Panini Manga poursuivent leur production autour de l’univers de Star Wars (des histoires inédites), avec un album  Princesse Leia signé Terry Dodson sur un scénario de Mark Waid. Cette histoire se déroule quelques secondes après Star Wars : un nouvel espoir (épisode IV).

Aldorande vient d’être tout juste détruite et un très grand nombre de ses habitants tués. La Princesse Leia se retrouve donc sans royaume mais pas résignée. Le triomphe des Rebelles est de courte durée et le chagrin des amis morts pour détruire L’étoile Noire encore très présent.

Depuis lors Leia Organa a l’impression de ne servir à rien à part réchauffer les cœurs dans des discours aux survivants. Elle croise alors Evaan, une pilote rescapée qui pense que sa tristesse est feinte. Si les premiers échanges sont froids et tendus, rapidement la jeune femme lui accorde sa confiance. Sans l’accord des chefs des Rebelles, elles quittent le vaisseau principal pour la planète Naboo afin d’y rencontrer incognito le seigneur Juun et le Premier Ministre Solo.

Si l’histoire de Mark Waid emporte moins que Dark Vador et Luke Skywalker passe à l’attaque, met aussi beaucoup de temps à démarrer. Ce ronronnement n’est pas si déplaisant, laissant entrevoir la personnalité forte de Leia, celle qui tiendra tête à Han Solo, celle qui n’aura pas froid aux yeux pour se battre et celle qui restera l’un des ciments de l’Alliance Rebelle.

La partie graphique de Terry Dodson possède de nombreuses lacunes : les vingt premières planches souffrent d’un manque de clarté dans la mise en scène à l’intérieur des vignettes qui s’estompera non sans mal à partir de l’épisode 3 de l’album; mais la grosse difficulté du dessinateur réside dans l’illustration des visages : trop changeant d’un case à l’autre et surtout uniquement des plans de 3/4; ce qui limite les expressions et fige les personnages.

Article posté le vendredi 18 décembre 2015 par Damien Canteau

  • Princesse Leia, L’héritage d’Aldorande
  • Scénariste : Mark Waid
  • Dessinateur : Terry Dodson
  • Editeur : Panini Comics
  • Prix : 13€
  • Parution : 04 novembre 2015

Résumé de l’éditeur : Capturée par l’Empire, la princesse Leia na jamais trahi ses convictions malgré l’anéantissement de sa planète natale Aldorande. Après son sauvetage, elle rejoint la bataille au côté de l’Alliance rebelle et participe à la destruction de l’Étoile noire. Suite à cette victoire, Leia décide de partir en mission dans le monde souterrain de Sullust où elle espère trouver des survivants de son peuple.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir