Silencer : un thriller à la hauteur

Notre avis : Le duo de choc Shô Fumimura / Yuka Nagate (respectivement auteur de Ken le Survivant et Gift) signent ensemble Silencer, un thriller coup de poing à la justice expéditive.

Silencer présente une policière appelée Shizuka. Elle est aussi belle et intelligente qu’elle est douée avec son arme. Elle revient au Japon deux ans après un stage aux États-Unis. Dès son retour, l’ambiance est glaciale. Elle est directement affectée à un service qui s’occupe d’affaires plus que mineures. Pour ne rien arranger, son partenaire est à la fois sexiste, ripou et son supérieur. Mais avec une tête brûlée comme Shizuka, son service ne va pas tarder à se mêler d’affaires qui ne la concernent pas. Entre traite des femmes, sociétés-écrans louches et tensions avec la Corée du Nord, notre héroïne ne va pas hésiter à user de son célèbre pistolet équipé d’un silencieux qui lui vaut son doux surnom.

Shô Fumimura, scénariste de Ken le Survivant, et Yuka Nagate, auteure de Gift, signent ce thriller sous haute tension, choc et nerveux aux éditions Komikku, éditeur de Rafnas et de Vatican Miracle Examiner.

Article posté le vendredi 04 mai 2018 par Damien Duarte

SIlencer aux éditions Komikku décrypté sur Comixtrip, le site BD de référence
  • Silencer tome 1
  • Scénariste : Shô Fumimura
  • Dessinatrice : Yuka Nagate
  • Editeur : Komikku éditions
  • Parution : 26 avril 2018
  • Prix : 8,50 €
  • ISBN : 9782372873703

Résumé de l’éditeur : Shizuka est une policière aussi intelligente que douée avec un revolver. Son prénom qui signifie “silence” en japonais et son habilité à manier son silencieux lui ont valu le surnom de “Silencer”. Après un stage de deux ans dans la police américaine, elle revient au Japon. Mais elle y est mise au placard à cause de sa personnalité trop forte et internationale. Elle est ainsi transférée au Bureau annexe de la sécurité aux personnes, un département sans intérêt qui s’occupe des chats perdus et des personnes âgées. Elle y a pour partenaire un flic ripou et sexiste du nom d’Iba. Le seul intérêt de ce dernier est le nombre de contacts qu’il a dans la pègre. Malgré une position humiliante, elle fait son devoir. Au cours d’une enquête banale, Shizuka et Iba sont témoins d’un meurtre. Ils ne le savent pas encore, mais ils vont au-devant d’une terrible menace !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Duarte

Damien Duarte

Passionné par l'univers de la bande dessinée depuis toujours, ses plus grands héros sont divers et variés comme Ric Hochet, Spider-Man, Batman, Astérix...

En savoir