Sur l’autre rive

Isatis témoigne de son périple en Equateur dans Sur l’autre rive, un joli roman graphique édité par Des ronds dans l’o.

Isatis se demande encore pourquoi elle a accepté cette mission en Equateur avant de partir. Pourtant, l’Amérique du Sud, elle en rêve depuis des années. Elle va travailler pour Una opcion mas – Une option de plus – une ONG qui apporte de l’aide à 14 associations locales. Ces entités développent des programmes pour des personnes en situation de handicap ou des femmes victimes de violence.

Isatis le sait, cela ne va pas être de tout repos, elle va arpenter de long en large ce petit pays hispanophone. A peine arrivée à Quito la capitale, elle rencontre Audrey, avec qui elle a façonné le projet. Avant de sillonner les routes, c’est chez elle qu’elle sera hébergée. Elle découvre un ville où l’on se perd facilement et où les inégalités dans la population sont immenses…

Très joli témoignage, Sur l’autre rive, nous emporte dans son sillon. Si la bande dessinée s’est souvent intéressée à l’Argentine, à la Colombie ou au Chili, elle s’est rarement aventurée en Equateur. Il faut dire que ce petit pays limitrophe du Pérou fait rarement parler de lui. Nous, Européens, le connaissons mal. Voilà aussi l’intérêt de cet album : découvrir Quito et cet état.

A l’image des récits de Guy Delisle, Sur l’autre rive donne avant tout la parole aux habitants et fait la part belle aux rencontres.

Ce très beau reportage est porté par un dessin jeté et moderne. A 23 ans, Isatis nous impressionne par le propos riche de son album et la qualité de son trait. Une première bande dessinée et une première réussite !

Article posté le mardi 19 mars 2019 par Damien Canteau

Sur l'autre rive de Isatis (Des ronds dans l'o)
  • Sur l’autre rive, 6 mois de pérégrinations en Equateur
  • Autrice : Isatis
  • Editeur : Des ronds dans l’o
  • Prix : 18€
  • Parution : 13 mars 2019
  • IBAN : 9791035202095

Résumé de l’éditeur : L’autrice a travaillé 6 mois avec l’ONG franco-équatorienne Une Option de Plus basée à Quito qui appuie un réseau de 14 associations équatoriennes qui agissent dans le domaine social (aide aux enfants, femmes victimes de violences, personnes en situation de handicap, etc…). Durant ces 6 mois, Isatis réalise une bande dessinée documentaire sur 6 des associations de ce réseau. L’expérience très enrichissante lui donne envie de dessiner des histoires, de restituer des paroles et des regards venus des quatre coins d’Équateur. Depuis l’arrière des pick-ups sautillants sur les routes boueuses de la Costa, sur les toits à Quito, ou cheminant pieds nus dans des fleuves amazoniens. L’album tente de dresser des portraits des habitants de cet endroit du monde, et de décrire des initiatives solidaires, humaines.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir