The World

Le monde imaginé par Valentin Seiche composé de robots et de sorceliers est superbe ! Il met en image le conflit de ces deux entités dans The World. Fascinant !

The World. Ce monde est en parfaite harmonie depuis la nuit des temps. Forteresse de paix imprenable, les lieux permettent de vivre en paix. Un jour, des hordes de robots commencent à détruire le mur d’enceinte. Le combat est violent.

Arrivent alors les sorceliers qui fondent sur The World et se répandent à une vitesse phénoménale. Les robots et les sorceliers se livrent une guerre sans merci. Le monde est dévasté. Le Grand sorcelier disparait. Naissent alors les êtres humains…

Jusqu’à présent, les éditions Kinaye avaient publiés des récits d’auteurs américains (Volcano Trash, L’assistante de la Baba Yaga ou Space Battle Lunchtime). Mais une règle implique une exception et c’est le cas avec The World. Son auteur, Valentin Seiche, est français. Avant ce tout premier album, il a travaillé sur le tome 0 de The Grocery, sur le design du jeu vidéo Samurai Gunn 2 ou sur des séries d’animation japonaises.

Avec une belle économie de mots (à l’image de la collection Somnambule de La joie de Lire), il dépoussière les récits de science-fiction. D’habitude, ce style d’histoire déboulonnent notre monde, extermine une grande partie des hommes pour y installer robots, machines ou nouvelles entités. Dans The World, c’est l’inverse qui se produit : du chaos naissent les êtres humains. Si ces derniers semblent en paix, elle n’est que de façade, fragile à cause de leur défauts et pêchers.

Cet album ciblé pour les jeunes lecteurs ne leur fera pas faire de cauchemars. Il est subtil, sans effusion de sang ni combats massacreurs. A l’image de la série Bots de Ducoudray et Baker, Valentin Seiche multiplie les allusions à notre époque contemporaines et sous-entend qu’il faut préserver au mieux nos fragiles équilibres de paix, ainsi que de lutter contre les guerres inutiles et coûteuses en vie humaines.

Adossé à la fin de l’album, 4 fiches cartonnées dévoilent des éléments sur les êtres qui peuplent l’histoire. A découper, elles viennent alors enrichir astucieusement, The World.

Pour vous convaincre de la justesse de cet album, il suffit de se pencher sur le dessin. Valentin Seiche agrémente ses très belles planche de bleu et de rouge pour signifier la lutte entre les robots et les sorceliers. Lorgnant vers le travail de Guillaume Singelin, le sien est lui aussi superbe, influencé par le manga.

The World : un récit de science-fiction jeunesse intelligent, beau et subtil.

Article posté le samedi 07 septembre 2019 par Damien Canteau

The world de Valentin Seiche (Kinaye)
  • The World
  • Auteur : Valentin Seiche
  • Éditeur : Kinaye
  • Prix : 14.50€
  • Parution : 23 août 2019
  • ISBN : 9782357990098

Résumé de l’éditeur : Une documentation parcellaire des mémoires du Monde pendant et après la grande guerre entre les sorceliers et les machines. Plongez dans les mystères de The World. Livré avec 8 cartes recto/verso qui donnent des détails supplémentaires sur l’univers et une planche de stickers.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir