Transparente T3

Aya Kunomiya a grandit avec un père violent jusqu’à ce qu’elle acquiert le pouvoir de se rendre Transparente et finalement de se débarrasser de son père définitivement. Mais une adolescente avec du sang sur les mains peut-elle accéder au bonheur ? Aya pourra-t-elle se pardonner ?

Dans ce troisième volume de Transparente de Jun Ogino, édité chez Kurokawa, Kana l’ami et voisine d’Aya est à l’hôpital suite à une attaque au couteau. Et Aya est persuadée que c’est de sa faute. Après avoir tenté de protéger son amie d’un harceleur très intrusif, c’est Kana qui empêche le harceleur de se venger et prend le coup de couteau à sa place. Hantée par le fantôme de son père, Aya est désormais convaincue d’être une source de malheur pour son entourage et surtout de ne pas avoir droit au bonheur. Alors que son pouvoir avait commencé à disparaître, il revient en force. Et c’est son autre amie Shiori qui lutte pour la rattraper avant que le pire n’arrive.

Ce troisième tome de Transparente prend le contrepied du deuxième. Tandis qu’elle commençait à trouver sa place, Aya vacille de nouveau. Elle continuait de cacher ses capacités à ses amies et le fait d’avoir tué son père à Kana, mais elle commence à comprendre quel est le poids du secret sur ses relations.

Une fois de plus Transparente nous interroge sur la place de la justice, de la sécurité émotionnelle, sur l’investissement dans les relations humaines. Aya n’est pas au bout du chemin, ni de sa lutte pour s’accrocher à la vie. On continue de suivre ses périples moraux, toujours à la frontière du pire imaginable.

Les liens avec ses amies se renforcent, se tordent et se serrent. Mais Jun Ogino laisse d’autres aspects de côté. Comme la relation d’Aya avec sa mère et surtout, son frère qui a totalement disparut du récit. Dans cette histoire familiale, amicale et personnelle peut-être auront nous d’autres occasions d’être surpris par les personnages et les événements.

Transparence nous promet encore bien des surprises avant la fin. Des changements chez Aya mais pas seulement. Kana et Shiori prennent de plus en plus de place, rendant les choses plus complexe de livre en livre.

Article posté le lundi 19 octobre 2020 par Marie Lonni

  • Transparente, volume 3
  • Auteur : Jun Ogino
  • Editeur : Kurokawa
  • Parution : 10 septembre 2020
  • Prix : 7.65€
  • ISBN : 9782368529805

Résumé de l’éditeur : Aya a avoué. Un aveu fait uniquement à Shiori, l’une de ses deux amies. Loin de la rejeter, Shiori accepte Aya dans toute sa complexité. Dans le même temps, son autre amie, Kana, est espionnée par un camarade de lycée, qui va jusqu’à lui voler des sous-vêtements et poser des micros chez elle. Grâce à son don de transparence, Aya parvient à le piéger.
La jeune fille constate cependant qu’à mesure qu’elle trouve sa place parmi les siens, son pouvoir s’atténue. Mais l’agression de Kana par son harceleur la fait à nouveau basculer dans les ténèbres…

À propos de l'auteur de cet article

Marie Lonni

Marie Lonni

"C'est fou ce qu'on peut raconter avec un dessin". Voilà comment les arts graphiques ont engloutie Marie. Depuis, elle revient de temps en temps nous parler de ses lectures, surtout quand ils viennent du pays du soleil levant. En espérant vous faire découvrir des petites pépites à savourer ou à dévorer tout cru !

En savoir