Etenesh

Rêver d’un ailleurs et d’un avenir meilleur tels sont les vœux les plus chers des migrants. Fuir la guerre, la misère ou la famine, ce sont surtout les buts de ces millions d’hommes, de femmes et d’enfants et notamment Etenesh, une jeune éthiopienne. Dans l’album éponyme, Paolo Castaldi raconte son odyssée bouleversante, aux éditions Des ronds dans l’o.

PARTIR POUR MIEUX VIVRE

Addis Abeba, Ethiopie 2004. Etenesh, jeune femme sans âge est domestique chez une riche notable. « Tu es ma sœur de cœur » comme son prénom l’indique est douce, calme et très serviable. Tous les jours, elle quitte son domicile, prend le bus, habillée d’une longue robe rouge, direction Khartoum et sa vie quasi d’esclave. Elle ose même indiquer à son employeur qu’elle veut partir pour la Libye. Elle est alors retenue contre son gré.

UN LONG VOYAGE ENTRE PEUR ET HUMILIATIONS

Après une exfiltration, elle prend place dans un pick-up rempli d’autres candidats à l’exil. Entassés, ils prennent la route du désert. Le prix à payer : 1000$; ce n’est rien face aux vies laissées sur le bord de la route. Entre la peur, les humiliations physiques et mentales, les passeurs jouent de leur force et de leur positions sur ces êtres abandonnés.

UN RÉCIT BOULEVERSANT

Paolo Castaldi fonde son très beau récit sur le témoignage de la vraie Etenesh. Si l’on connait la heureuse de son histoire dès son début, ainsi que son périple entouré de morts, fatiguant et touchant, nous le découvrons à travers de ce très beau roman graphique.

Après deux ans de long voyage, la jeune femme a posé le pied en Italie où elle vit et travaille encore aujourd’hui. Elle confie d’ailleurs simplement : « Après seulement quelques semaines en Italie, j’ai commencé à être plus sereine. J’avais peur de tout. Le moindre bruit, le moindre mouvement. » Ce moment restera à n’en pas douter gravé au plus profond de son mémoire et les corps sans vie de ses compagnons d’infortune hanteront encore ses nuits mais elle a réussi son pari : fuir pour survivre.

Album essentiel pour prendre conscience et comprendre la vie des migrants actuels, il est soutenu par Amnesty International qui publie une post-face pour saisir les enjeux contemporains de ces flux migratoires.

Article posté le dimanche 24 janvier 2016 par Damien Canteau

  • Etenesh, l’odyssée d’une migrante
  • Auteur : Paolo Castaldi
  • Editeur : Des ronds dans l’o
  • Prix : 22€
  • Sortie : 21 janvier 2016

Résumé de l’éditeur : Etenesh débarque sur les côtes de Lampedusa en Italie, presque deux ans après être partie d’Addis Abeba, Éthiopie. Elle a traversé le Soudan, le désert du Sahara, pour finir dans les mains de trafiquants d’êtres humains, et dans une prison en Libye. Elle a traversé la mer Méditerranée dans un bateau gonflable en pensant à chaque mètre, que tout serait en vain.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir