Man in the window, volume 1

Que ferions-nous si nous nous trouvions en face de notre moi plus âgé ? Masatoki et Anajiro tentent d’y répondre à travers l’histoire de Shuhei qui rencontre son lui de 3 ans plus vieux dans Man in the window, un très bon manga fantastique aux éditions Ki oon.

LETTRE MYSTÉRIEUSE

Shuhei est un adolescent de 17 ans qui souhaite ardemment étudier à la Todaï, la célèbre université publique de Tokyo. Plutôt nonchalant, peu porté sur les études et flemmard, son rêve risque de ne jamais se réaliser.

De plus, il est secrètement amoureux de Ayaka, une amie d’enfance. Un jour, il lui lance à la cantonade une étrange phrase : « Va frapper à la fenêtre de droite au fond de la ruelle à côté de la librairie Doi ». Surprise, elle ne lui répond pas.

Plus tard dans son casier, il découvre une lettre signée de son amoureuse qui lui enjoint de venir après les cours dans l’endroit même de sa phrase mystérieuse. Il jette le papier parce qu’il ne pense pas que cela soit vrai. Mais, il la récupère et part vers ce lieu énigmatique.

FACE A SON MIROIR

Arrivée au fond de la ruelle, il frappe à la porte mais est surpris par une voix qui lui semble familière. Il s’enfuit mais est subjugué par la description précise de sa propre vie que lui brosse cette personne. Le mystérieux inconnu connait son passé au cordeau.

Shuhei rebrousse chemin, se tient devant la fenêtre et découvre stupéfait son portrait plus âgé ! L’homme qui se tient en face de lui à 20 ans, soit 3 ans de plus. Mal rasé, négligé et avec une cicatrice, il lui présente sa carte d’étudiant. Difficile à admettre, son lui plus vieux lui raconte tout : son passé et ses trois années de vie futures.

La fenêtre ne s’ouvre pas et relie le passé à l’avenir. En effet, Shuhei 17 ans tente de rentrer dans l’appartement très en bazar mais ne voit pas Shuhei 20 ans. Il ne peut l’apercevoir qu’à travers le fenêtre. Pourquoi ?

UNE VIE RATÉE

Le jeune adolescent découvre alors sa vie future, qui se révélera un vrai gâchis : il ne réussit pas le test d’entrer à Todai, ne peut plus approcher Ayaka et part même de chez ses parents pour vivre dans cet appartement. Sans revenus et sans but, il sombre.

Shuhei 20 ans, lui propose de l’aider en infléchissant sa vie actuelle. S’il réussit à faire changer son destin à 17 ans, il aura réussit sa vie. Effrayé dans un premier temps, l’adolescent ne veut pas finir comme lui, comme une loque. Si Shuhei suit ses conseils, il évitera de tomber dans la misère. Il lui donne les numéros du loto gagnant afin d’acheter l’appartement…

MAN IN THE WINDOW : QUAND LE FUTUR SE MÊLE AU PRÉSENT

Prépublié depuis 2015 au Japon dans la revue Young gangan des éditions Square Enix, Man in the window est un manga addictif. Prévue en 3 tomes – donc très court – l’histoire imaginée par Masatoki est prenante. Dans les pas de Erased de Kei Sanbe (édité aussi par Ki oon), il entremêle habilement le futur et le présent.

Son récit mystérieux est d’une grande originalité. En mettant face à face un adolescent et son image future, il joue avec les codes temporels avec justesse. En effet, changer le présent pour infléchir le futur n’est pas chose aisée. D’ailleurs tout ne se déroulera pas sans vague. Shuhei découvre des secrets et des non-dits de son passé, de ses parents mais aussi d’un de ses camarades de classe.

Récit fantastique de grande valeur, il est tout de suite très dense par la psychologie de son personnage principal. L’adolescent se pose des dizaines de questions sur sa vie future, sa réussite, ses buts non-atteints et ses rêves évanouis. Finalement des interrogations identiques de la jeunesse japonaise actuelle.

SÉPARÉS PAR UNE FENÊTRE

Si le côté fantastique ne glisse pas dans le grandiloquent et ne veut pas en mettre plein la vue aux lecteurs, il repose aussi sur l’impossibilité pour les deux Shuhei de se toucher. Fenêtre incassable, elle est avant tout le miroir de l’âme, seul lien entre eux. Cela peut d’ailleurs ressembler à un parloir de prison, sans contact.

Le scénariste tient aussi son lectorat en haleine, en proposant une ouverture angoissante à la fin de son premier volume de Man in the window.

L’ambiance un peu lourde et de suspense est admirablement restituée par la partie graphique de Anajiro. Le dessinateur, dont c’est la première série éditée en France, se met au diapason du récit. Son très beau dessin met le paquet sur les expressions des visages de deux Shuhei. Peu de vignettes dans son découpage, ce qui permet de mettre en valeur avant tout les personnages.

Man in the window : un début de saga prometteur. Et si le présent pouvait infléchir le futur ? Pas si simple. Un très bon thriller psychologique.

Article posté le mardi 02 mai 2017 par Damien Canteau

Man in the window 1 de Masatoki et Anajiro (ki oon) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Man in the window, volume 1/3
  • Scénariste : Masatoki
  • Dessinateur : Anajiro
  • Éditeur : Ki oon
  • Prix : 7.90€
  • Parution : 13 avril 2017

Résumé de l’éditeur : Quand Shuhei, 17 ans, reçoit un mot de la fille qu’il aime en secret, il n’en croit pas ses yeux. Sans se faire trop d’espoir, il se rend au lieu de rendez-vous, une ruelle sordide finissant en cul-de-sac. Comme indiqué, il frappe à la dernière fenêtre… et c’est une voix masculine qui lui répond ! Shuhei s’enfuit, mais lorsque l’inconnu l’appelle par son nom, il se retourne, interloqué. L’homme connaît son identité, ainsi que toutes sortes de détails intimes sur sa vie. Et pour cause : c’est son moi de 20 ans qui se tient devant lui ! L’adolescent a du mal à y croire, face à cette antithèse de son idéal de jeunesse. Hirsute, mal rasé, l’air blasé, le Shuhei adulte habite une chambre sombre et sale… De toute évidence, il a raté sa vie. Ses rêves d’avenir se sont écroulés, et il a sombré dans le désespoir. C’était compter sans la découverte de cette fenêtre, qui change la donne : tricher aux examens, gagner au loto, tout est possible à présent ! Le Shuhei du futur n’a plus rien à perdre, il est prêt à tout pour réécrire son passé. La tentation est forte, mais jouer avec les rouages de la destinée a un prix… Présent et futur s’entremêlent dans ce récit étrange et inquiétant, où rien ne se déroule comme prévu… Changer le passé est loin d’être simple. Une fois le processus enclenché, il n’y a pas de retour en arrière !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir