Balthazar Picsou

Le plus avare des canards créé par Carl Barks en 1947, Balthazar Picsou fait l’objet d’une superbe encyclopédie illustrée pour ses 70 ans aux éditions Glénat. Une fabuleuse pépite !

NAISSANCE D’UN VIEUX PINGRE

Né en 1901, Carl Barks entre aux Studios Disney en 1935. Rapidement Walt Disney décèle en lui un grand talent d’animateur. Il travaille sur certains films d’animation (une quarantaine de courts métrages) puis se consacre à la famille Duck en créant Picsou. Jusqu’en 1967, il imagine une ribambelle de personnages autour des célèbres canards : Riri, Fifi & Loulou, les Rapetou, Miss Tick, Flairsou, Géo Trouvetout ou encore Gontran Bonheur ; soit plus de 6 000 pages réalisées ! En cela, il fut un précurseur puisqu’il constitua un univers riche y compris la création de Donaldville, la cité des canards. A la retraite, Carl Barks demandera à la firme de pouvoir continuer à dessiner ses personnages en peinture, ce qui lui sera accordé par deux fois.

Si le maître du 9e art lui donne son aspect, ses caractéristiques physiques et psychologiques, lorsqu’il passe la main, d’autres dessinateurs poursuivent son travail et ce depuis 70 ans. On notera notamment Riley Thomson, Tenas, Bob Moore, Paul Murry mais surtout Don Rosa qui va imaginer l’Histoire de Picsou, son enfance, son adolescence, ses ancêtres, le manoir des McPicsou et sa réussite financière ; en gardant à l’esprit ce que Carl Barks avait inventé.

BALTHAZAR PICSOU : SA VIE, SON ŒUVRE

Glénat et Disney avaient déjà rendu un grand hommage en publiant chronologiquement l’œuvre intégrale de Carl Barks dans la magnifique collection La dynastie Donald Duck dont nous vous avions parlé (3e volume et 20e volume), ainsi qu’un très beau recueil autour de plus belles histoires de Noël signées du créateur de Picsou : Mes extraordinaires histoires de Noël.

Dans cette superbe encyclopédie dessinée de plus de 400 pages, le lecteur peut découvrir tout sur Picsou : de La bande à Picsou (la série animée de 1987) au Zoo de la ville. De nombreux articles sont consacrés à la fortune colossale amassée par le maître de l’avarice : son sou fétiche, le montant de l’or dans ses coffres, les lieux de stockage, les personnes qui travaillent bénévolement pour lui (secrétaire ou chauffeur) mais aussi les pièges contre les Rapetou ou son bureau en haut de son immense coffre. Son argent attirera aussi d’autres malfrats notamment Gripsou, Miss Tick, les Lardo ou Lucien Arpène.

S’il est hautain et méprisant – ce qui ne sera pas simple à décliner en attraction dans les parcs à thème de Disney – le lecteur pourra percevoir quelques traits d’humanité envers ses neveux dans les épisodes du recueil.

L’encyclopédie revient aussi sur le merchandising autour de Picsou : dessins animés, film d’animation jouets, figurines, jeux vidéo, musiques ainsi que les différentes publications hebdomadaires dont il fut le héros.

HISTOIRES CULTES

Dans ce recueil figurent avant tout une vingtaine d’histoires mettant en scène Picsou, Donald et ses neveux, ainsi que tous les personnages qui gravitent dans l’univers des célèbres canards. Si un grand nombre d’entre elles sont signées Carl Barks, d’autres le sont de Don Rosa ou du trio italien Salvagnini-Cavazzano-Zemolin.

D’Un petit cadeau très spécial à Des capsules pour Tralla La, en passant La rose du Klondike, tous les épisodes marquants de la vie de Picsou sont compilés. Nous pourrons noter notamment Noël sur le Mont Ours qui signe la première apparition du vieil avare, Rapetou contre coffre-fort de Don Rosa avec les plans détaillés de l’intérieur du bâtiment, Le maître des canards qui raconte l’interview de Barks par une journaliste pendant sa retraite ou encore Juste un pauvre vieil homme pauvre écrite en 1952 par Carl Barks annotée comme « Juste la meilleure histoire de Picsou, et même de la bande dessinée mondiale !!! »

Balthazar Picsou se termine par une galerie hommage au personnage vu par différents auteurs de bandes dessinées actuelles : Régis Loisel qui signe la couverture et qui avait imaginé Café Zombo, mais aussi Hervé Bourhis, Silvio Comboni qui prépare un version de Mickey pour janvier prochain, Cosey qui avait imaginé la rencontre de Mickey et Minnie dans Une mystérieuse mélodie, Pieter de Poortere, Herenguel, Keramidas qui planche sur une histoire avec Donald, le formidable strip de Thierry Martin, Alexis Nesme ou encore Thomas Priou.

Balthazar Picsou : une encyclopédie à offrir aux inconditionnels du canard pour Noël ! Un régal !!!

Article posté le samedi 09 décembre 2017 par Damien Canteau

Balthazar Picsou (Glénat-Disney) décrypté par Comixtrip
  • Balthazar Picsou, l’encyclopédie
  • Auteurs : Collectif
  • Éditeur : Disney – Glénat
  • Prix : 29.50€
  • Parution : 13 décembre 2017
  • ISBN : 9782344025826

Résumé de l’éditeur : Picsou fête son anniversaire ! Vieux canard pingre au sacré tempérament et aimant prendre des bains de pièces dans son coffre rempli de dollars, Balthazar Picsou est un personnage à part dans l’univers de Disney ! Beaucoup moins lisse que ses congénères, son tempérament de feu et la richesse de ses aventures en ont fait l’un des (si ce n’est le) personnages préférés des lecteurs. Une popularité telle qu’il méritait bien une anthologie ! À l’occasion du soixante-dixième anniversaire de sa création par Carl Barks, cet ouvrage, hommage au plus célèbre des canards milliardaires, dresse un panorama chronologique du personnage, autour de ses histoires et de ses auteurs marquants comme Carl Barks et Don Rosa.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir