Ludwig Van Beethoven

Ludwig Van Beethoven, un des plus grands compositeurs et un des plus grands maîtres de la musique classique, est mis en image par deux grands auteurs de bande dessinée, Régis Penet pour La boîte à Bulles et Mikaël Ross chez Dargaud.

Beethoven – Le prix de la liberté

1806, Beethoven a 36 ans et vit chez son ami le Prince Lichnowsky. Sa surdité est de plus en plus importante et pourtant son génie explosera quelques années plus tard. Beethoven est un homme fier, libre, orgueilleux et indomptable. Mais c’est loin des fastes et du confort de la vie chez le prince qu’il va créer ses plus belles œuvres.

Régis Penet nous décrit l’homme au delà du musicien. Il nous livre sa vie sans concession, sans filtre, sans jamais vouloir se plier aux injonctions, même des personnes qui lui sont le plus proche. Il préfère partir pour tout simplement rester en cohérence avec ses idées. Graphiquement, l’auteur nous gratifie de magnifiques dessins en noir et blanc qui traduisent à merveille les émotions et les sentiments des protagonistes. De plus en contant cette histoire à travers le prisme du regard du fils du prince, cela rend le récit encore plus fort..

Le noir et blanc est terriblement efficace pour ce roman graphique qui nous fait découvrir un homme qui n’a fait aucune concession durant toute sa vie. Une lecture instructive, engagée, au graphisme remarquable.

À noter, la bande son de l’ouvrage est disponible en écoute sur Deezer.

Ludwig et Beethoven

À sept ans, Ludwig est déjà un prodige. Mais son père, alcoolique et un peu violent, n’a foi qu’en Mozart. Alors le jeune garçon NE doit PAS jouer ses propres compositions. Pourtant, quand il le fait, la musique inonde le monde avec douceur, comme une vague d’émotion qui déferle sur ceux qui l’écoutent. Du haut de son jeune âge, malgré, un fort caractère, il a encore bien des choses à apprendre. Pour devenir, Beethoven, il va devoir se construire lui-même, entre rencontres heureuses, déconvenues et histoires d’amour, Ludwig va petit à petit éclore aux yeux du monde.

Vous connaissez, au moins de nom, Ludwig Van Beethoven le compositeur et pianiste allemand. Ou alors vous avez sûrement entendu l' »Ode à la joie » et le début de la 5ème Symphonie, le fameux « pom pom pom pom ». C’est un mythe, un contemporain de Mozart et pourtant Mikaël Ross le rend humain à travers cette BD. Mikaël Ross est un auteur peu connu en France, pourtant il a écrit et dessiné le merveilleux « Apprendre à tomber » qui se déroule à Neuerkerode dans un centre expérimental unique en Europe pour les handicapés mentaux.

La musique classique, je n’aime pas !!! Beethoven de nom et encore !!! Vous n’avez pas besoin finalement d’être un féru de musique classique ou de ce musicien de génie pour aimer cette BD car, avant tout, elle nous montre le garçon qui grandit dans un cadre pas aussi simple que l’on peut croire. Un jeune homme qui se bat pour son avenir, pour devenir une figure incontournable de la musique classique. Un album à découvrir, un très grand plaisir de lecture, une très intelligente approche de l’auteur.

Deux interprétations du grand Beethoven

Un seul Ludwig Van Beethoven mais deux visions de ce compositeur de génie.

Plus que deux visions, ce sont bien deux interprétations et deux parties de sa vie totalement différentes. Avec ces deux lectures, qui se croisent et se  complètent, on en apprend plus sur l’enfant puis l’homme qu’il est devenu.

Le traitement est différent concernant l’histoire et la scénarisation mais il l’est également en ce qui concerne la vision graphique.

Là où Régis Penet choisit un noir et blanc très réaliste,  Mikaël Ross, lui, a choisi l’explosion des couleurs avec des personnages plus figurés.

Bref, deux très belle approches pour mieux connaître ce grand maître de la musique classique.

Article posté le mardi 06 juillet 2021 par Yoann Debiais

Ludwig et Beethoven de Mikaël Ross (Dargaud)
  • Ludwig et Beethoven
  • Auteur et Dessinateur : Mikaël Ross
  • Éditeur : Dargaud
  • Prix : 19,99 €
  • Parution : 04 juin 2021
  • ISBN : 9782205088960

Résumé de l’éditeur : Petit-fils et fils de musicien, mais un père alcoolique et endetté qui veut surtout tirer profit de ses talents. Une mère aimante qui meurt quand il a dix-sept ans. Un talent brut extraordinaire mais une prime éducation musicale lacunaire. Compositeur révolutionnaire atteint de surdité précoce… Tout, chez Ludwig van Beethoven, relève d’une extrême dualité, d’un destin au mieux compliqué, au pire contrarié. Mikael Ross cette jeunesse d’un génie avec une énergie folle et une vraie virtuosité.

Beethoven - Le prix de la liberté de Régis Penet (La boîte à Bulles)
  • Beethoven – Le prix de la liberté
  • Auteur et Dessinateur : Régis Penet
  • Éditeur : La boîte à Bulles
  • Prix : 22 €
  • Parution : 19 Mai 2021
  • ISBN : 9782849534014

Résumé de l’éditeur : « Dites aussi aux Français qu’il reste un homme en Autriche qui ne leur est pas soumis et qu’il ne porte aucun titre ! ». 1806, Beethoven a 36 ans et réside au palais du prince Alois von Lichnowsky, son ami et mécène, où il va nouer une amitié avec le jeune fils du prince, Eduard. C’est le temps des grandes conquêtes napoléoniennes et l’Autriche est désormais occupée par les troupes françaises. Pour montrer aux officiers français qu’il reçoit à dîner, « ce que reste un prince d’Autriche », von Lichnowsky met un point d’honneur à ce que le compositeur joue devant ses hôtes. Mais Beethoven refuse de faire montre de son talent. Par insoumission, non seulement à l’égard des vainqueurs, ces « serviteurs de la tyrannie » mais également à l’égard de son protecteur qui veut l’exhiber. Il est et restera un homme libre ! À travers le récit de cette journée particulière, Régis Penet fait oeuvre biographique et dresse un portrait saisissant de « l’ours des salons » : un génie sûr de son talent, indomptable et épris de liberté. Instructif, émouvant… tout simplement magnifique !

À propos de l'auteur de cet article

Yoann Debiais

Yoann Debiais

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir