Espions de famille 7

C’est LA série d’espionnage jeunesse et elle est de retour ! Alex, Leïla et Amédée forment les Espions de famille et doivent sans cesse arrêter des malfrats qui intentent à la sureté de l’Etat. Romain Ronzeau et Thierry Gaudin mettent le point final à cet univers si accrocheur avec un septième et dernier tome. Virevoltant !

Une dernière mission délicate

Le temps n’est pas au beau fixe pour les Espions de famille : Amédée, le grand-père, est gravement malade. Il ne lui reste que quelques mois à vivre. Mais le vieil homme n’a pas le temps de s’apitoyer sur son sort après le diagnostique du médecin qu’une nouvelle mission doit être effectué par Alex, son petit-fils et Leïla, sa petite amie. A la manette, il y a toujours Mathilda, la responsable des services secrets.

Le dossier semble délicat à traiter : un agent infiltré aurait dérobé un objet ultra secret au siège des services secret. Après une course-poursuite, Leïla et Alex récupère la mallette du voleur. Malgré la mise en garde de Mathilda, Amédée décide de l’ouvrir. A l’intérieur, de simples oreillettes de communication.

Ramdam au siège des services secrets

Quelques minutes plus tard, le duo de jeunes espions rapporte la mallette Mathilda. La responsable des services secrets n’hésite pas à les sermonner et à les menacer de dissoudre les Espions de famille.

Mathilda discute seule avec Leïla de la suite de sa carrière si Alex continue de suivre les instructions d’Amédée. Mais la jeune adolescente ne veut pas lâcher l’affaire et poursuivre seule sa carrière d’espionne.

Pendant ce temps, son petit ami découvre dans les sous-sols du siège, le Golbot, robot croisé quelques années auparavant…

Final en apothéose pour les Espions de famille

Comme ils nous l’avaient confier lors de notre interview à Angoulême en 2017, Thierry Gaudin et Romain Ronzeau ne souhaitent pas étirer éternellement leur série Espions de famille : « L’idée c’est vraiment que nous construisons cela en saison et que peut être ça ne dure pas éternellement. Un moment, nous allons boucler l’histoire ».

Quelle excellente idée ! Beaucoup de très bons univers se sont empêtrés et ont perdu de leur superbe en multipliant les volumes avant de terminer leur intrigue. Ce n’est donc pas le cas d’Espions de famille. Avec ce septième et dernier opus, le duo d’auteurs terminent avec intelligence leur série.

Avec Éternellement vôtre – clin d’œil à la saga James Bond – Gaudin et Ronzeau publient vraisemblablement le meilleur tome de la série. Il y a tous les ingrédients pour accrocher le jeune lectorat : mission délicate, anciens personnages croisés lors des précédentes publications, maladie et amour à préserver.

Pour l’éternité

Thierry Gaudin rivalise d’ingéniosité pour mettre dans le pétrin ses deux héros de papier. Il n’épargne rien à Leïla et Alex; ni les tensions, ni les tentatives de séparation dans leur couple et ni la maladie d’Amédée. Ce dernier n’a pas de chance : après avoir eu une vie d’espion riche, donné des cours dans l’académie des futures recrues et assuré la protection de son petit-fils et de son amie, il doit faire face au plus gros combat de sa vie : un cancer.

Dans ce septième tome, les jeunes lecteurs découvrent alors le passé d’Amédée et de Mathilda, alors grands amants. Ce qui donne une touche très nostalgique à Éternellement vôtre. Le puzzle se reconstitue pour magnifier la fin dramatique du vieil homme. On est donc beaucoup plus dans l’émotion dans cet ultime volume que dans les précédents. On est à la fois tristes et bouleversés.

Au fil des albums, Leïla et Alex ont énormément appris, ce qui les a fait grandir. Ils sont beaucoup plus débrouillards et autonomes qu’à leurs débuts. Qui plus est, maintenant qu’Amédée est moins actif.

Si nos yeux de KGB, nos oreilles de CIA et notre intelligence de MI6 sont affûtés; ils nous laissent dire que Romain Ronzeau – toujours impeccable dans son traitement graphique de la série – et Thierry Gaudin préparent une nouvelle aventure éditoriale en bande dessinée. Excellente nouvelle ! En attendant, si vous voulez prendre du plaisir avec une série d’espionnage jeunesse rythmée, emplie de rebondissements et bien dessinée, n’hésitez pas à lire Espions de famille, vous ne serez pas déçus.

Article posté le vendredi 30 octobre 2020 par Damien Canteau

Espions de famille 7 Eternellement vôtre de Thierry Gaudin et Romain Ronzeau (BD Kids)
  • Espions de famille, tome 7 : Éternellement vôtre
  • Scénariste : Thierry Gaudin
  • Dessinateur : Romain Ronzeau
  • Editeur : BD Kids
  • Parution : 09 septembre 2020
  • Prix : 10.95€
  • ISBN : 9791036304774

Résumé de l’éditeur : Alors qu’Amédée apprend qu’il est gravement malade, les Espions de famille reprennent du service pour une nouvelle mission. Mais cette fois-ci, des tensions se font sentir au sein du groupe… Alex et son grand-père soupçonnent les services secrets d’agir contre l’éthique alors que Leïla est en proie à de terribles doutes quant à son avenir au sein de l’agence si elle ne reste pas fidèle à Mathilda… Une fois de plus, les Espions de famille vont devoir se serrer les coudes s’ils veulent venir à bout de leurs ennemis !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir