Fluide

Très loin d’une injonction moralisatrice, « Fluide » paru en avril dernier affiche des bulles en « couple libre «  avec la narration  pour réfléchir sur la longévité de l’idylle amoureuse sous la force du désir dans un monde contemporain où les corps se veulent parfois être raccord dans une liberté expressive consentie.

Nous pénétrons dans un roman graphique où les dialogues et les dessins sont faits pour vivre ensemble, pour écouter les désirs et essayer de comprendre comment fonctionne l’autre sous cette nouvelle définition proposée du couple.

Comixtrip ouvre alors sa revue d’étude sociologique sur la conjugalité en espérant une fluidité des propos.

Un roman graphique pour se « do-cul-menter » avec de la matière grise sur le couple contemporain

Immersion dans le quotidien intimiste d’Hector et Jeanne, un jeune couple qui conjugue amour et complicité au présent.

Après un corps à corps amoureux, Jeanne joue la carte de la transparence avec Hector en lui annonçant  son envie de réaliser son fantasme de vivre une aventure avec une femme et lui propose donc de jouer à la caisse de communauté en tirant la carte du désir pluriel.

Cette quête identitaire exprimée par sa compagne déstabilise l’écosystème du couple selon Léo qui ne semble pas moralement prêt à déposer sur la table cette carte chance d’explorer une sexualité sous la possible jouissance d’une relation libre. Pour lui, cette proposition rime avec tromperie tandis que pour Jeanne il s’agit au contraire d’une opportunité de se découvrir pour encore mieux s’apprendre et se comprendre.

Hector, auteur de BD se confie alors à Sasha son meilleur ami et coauteur. Aux détours de leurs questionnements sur la crise que traverse Hector, un processus créatif intuitif se met en place sur les versants d’une sexualité qu’ils pourraient alors découvrir sous cette réinvention du couple. Les deux amis vont donner vie à un nouvel héros de bande dessinée, un certain William qui va devenir la peau de tous leurs possibles afin d’imaginer leurs vies amoureuses sans barrières.

Mais où va mener ce jeu quand l’autofiction pourrait se vouloir autonome et se confondre avec la réalité ?

Fluide : Un roman atypique qui libère la parole pour explorer la nouvelle vague sociétale

Le trio artistique, composé de Thomas Cadène (Alt-Life), Joseph Safieddine (L’enragé du ciel) aux commandes du scénario et de Benjamin Adam (Soon) pour le dessin, propose une bromance sans aucun frein qui libère la parole masculine sur la sexualité du couple au moyen d’avatars et offre une discussion profonde et intime au travers de leurs échanges bourrés d’humour.

Éditée sous la liberté expressive couplée entre Dargaud et Arte éditions, cette idée osée, décalée et illustrée sous une colorisation pop fluidifie les questionnements sur le statut du couple libre. Le livre qui s’articule sous la forme d’une discussion entre deux amis, sans jugement moralisateur, ni tabou, propose d’aborder une vision plurielle du couple et de déconstruire certains stéréotypes qui l’entourent pour s’autoriser à être soi-même.

Petite information supplémentaire, Fluide est également un  projet artistique à double détente car il est à la base une websérie de 10 épisodes coproduite par Arte France et Kelija mise en ligne sur arte.tv fin mars 2021.

Alors, il ne vous reste plus, sous votre consentement, qu’à multiplier les supports visuels pour prendre votre pied.

Article posté le dimanche 13 juin 2021 par Gwénaëlle Favrais

Fluide de Thomas Cadène, Jospeh Safieddine et Benjamin Adam (Dargaud)
  • Fluide
  • Scénariste : Joseph Safieddine et Thomas Cadène
  • Illustrateur : Benjamin Adam
  • Editeur : Dargaud
  • Prix : 19.99 euros
  • Parution : 2 avril 2021
  • ISBN : 9782205089219

Résumé de l’éditeur : Hector et Sacha sont amis et co-auteurs de BD. Alors qu’Hector file le parfait amour avec Jeanne, cette dernière lui fait part de son envie de faire d’autres expériences sexuelles, et invite son compagnon à se sentir libre de faire de même. Perdu dans ce nouveau cadre de couple libre, Hector se confia à Sacha, éternel célibataire fasciné par l’idée mais pas plus à l’aise avec la mise en pratique ! Comme lorsqu’ils travaillent à un récit, ils décident d’associer leurs imaginations pour trouver la force d’agir et de partager cette aventure. De ce pacte naît « William », personnalité fictive que l’un ou l’autre endosse à chaque nouvelle expérience, jusqu’au jour où tout dérape…

À propos de l'auteur de cet article

Gwénaëlle Favrais

Gwénaëlle Favrais

Passionnée de lecture et de course à pied, Gwénaëlle aime dénicher des trésors de bande dessinée. Instagrameuse influente en BD, elle aime les récits intimistes et humains. Son Insta : https://www.instagram.com/runforbook/

En savoir