La Concierge du Grand Magasin

Entrons dans une uchronie un peu folle. Celle du Grand Magasin. Dans ce lieu de consommation, les concierges servent la clientèle avec bienveillance et hospitalité. Une clientèle atypique : les animaux du monde. Certains ont des ailes, d’autres des sabots, d’autres encore se font plutôt rares en public. Et pour cause, leur espèce est presque éteinte. Entrez dans le Grand Magasin, Tsuchika Nishimura nous donne une leçon de zoologie, de cryptozoologie (et de marketing).

Un parfum de moderne, moderne d’autrefois

Lorsqu’on ouvre les pages de La Concierge du Grand Magasin de Tsuchika Nishimura, on est tout d’abord surpris par de superbes illustrations déroutantes et vintages. Des images de publicité mettant en scène des animaux ou encore Akino, l’héroïne, en compagnie de quelques clients pour le moins remarquables.

La concierge du grand magasin - Tsuchika Nishimura - Lézard Noir

D’emblée, l’ouvrage nous projette dans les Grands Magasins tout droit sortie Du Bonheur des Dames d’Emile Zola. Une ôde la consommation et à la vie pratique. Une ambiance conviviale et bon enfant embellie cette ôde synonyme de modernité.

Il émane de ces premières pages une ambiance douce et étrangement mélancolique, faite aussi de la saveur de la nouveauté. Un Grand Magasin, c’est comme la fabrique à jouets du Père Noël. Ensuite, le mariage étrange entre la leçon d’histoire des animaux et le récit initiatique d’une nouvelle employée pimente cette drôle de saveur.

La concierge du Grand Magasin est ainsi un manga pluriel, charmant pour se mélange des genres, entre hommage vintage, roman d’apprentissage et encyclopédie des animaux à la Conrad Gessner, père de la zoologie moderne, auteur de « L’histoire des animaux » publiée au XVIe siècle.

La Concierge du Grand Magasin

Au bon marché - Paris

Le Grand Magasin Au bon Marché – Paris

Nous suivons Akino, toute jeune recrue du Hokkyoku, le bazar du Cercle Polaire. Akino doit tout apprendre. La posture, le sourire en toute circonstance, rayer le « Non » de son vocabulaire, mais aussi identifier les besoins des clients, leurs contraintes, leurs désirs, alors même que certains ne savent pas encore ce qu’ils veulent. Elle doit développer l’art de la débrouillardise et de la tournure de phrase parfaite. Akino enchaîne les faux pas, elle trébuche, accomplie bourde sur bourde. Mais déploie aussi une énergie passionnée pour accomplir les souhaits des clients et faire ce qu’elle pense juste. Akino est une employée à haut potentiel. Et bien qu’elle soit entourée de collègues bienveillants, elle va devoir le prouver à certains d’entre eux.

On se glisse au côté d’Akino comme son ombre, sensible à ses émois, ses troubles et sa motivation. Sensible également au rapport curieux entre collègues et supérieur. Tissé d’entraide et de concurrence tout en même temps.

Akino évolue entre les rayons diverses et variés du Grand Magasin pour guider les clients, quitte à se tromper mais souvent en les surprenants.

Ménagerie uchronique

Le Hokkyoku est le bazar du cercle polaire. Toutes sortes d’animaux y viennent faire leurs achats. Certains ont des ailes, d’autres des sabots. D’autres encore se font plutôt rares en public. Et pour cause, certains sont des espèces disparues, d’autres ont été sauvé de justesse. Dans les couloirs du Hokkyoku, on rencontre des Visons de mer, des Dodos, une famille de Quagga, ou encore des Lions de Barbarie, chassés et exhibés pour leur crinière noir. Les biologistes ont cru durant 90 ans que le dernier représentant avait été abattu dans le massif de l’Atlas en 1922. Cependant, à la surprise générale, 32 lions de Barbarie sont retrouvés en 2012 dans un zoo marocain…  Voilà quelle sorte d’anecdotes vous retrouverez le long des 10 scénettes que contient La Concierge du Grand Magasin.

Vous retrouvez par ailleurs toute la bibliographie de Tsuchika Nishimura à la fin du volume.

Sous couvert de récit initiatique, Tsuchika Nishimura nous raconte l’histoire du monde, celui des hommes en guerre contre les autres espèces.  Il nous donne une leçon d’humilité. Son univers est voisin de celui de Pump Sawae dans Panda Detective Agency. Les hommes et les animaux se côtoient. Certes, les deux récits ne racontent pas la même chose. Panda Detective Agency tend à nous « rattacher » à cette part d’animalité en nous. Tandis que La Concierge du Grand Magasin joue l’opposition, abat les cartes de la confrontation, de la vérité qui fait mal. Mais subtilement, dénué – justement – d’animosité. Terme paradoxal, étymologie révélatrice.

Pourtant, ils ont en commun de confondre les frontières en Eux et Nous d’une façon poétique, délicate. C’est une thématique également partagé par Darwin’s Incident, mais de façon beaucoup plus frontale. Chacun de ces ouvrages saura éveiller vos débats intérieurs, vous questionner. La Concierge du Grand Magasin souffle sur un brasier endormie avec une grande douceur.

Un bel ouvrage

Les formats Lézard Noir, car La concierge du Grand Magasin est édité chez Lézard Noir, garde –pour le moment– le même format. 15 x 21 cm sans jaquette. La Concierge du Grand Magasin ressemble donc à tout manga Lézard Noir. Lisse, brillant. Un beau dessin pour couverture. Mais l’intérieur recèle quelques douceurs qui font le charme du livre. Motif papier-peint en 2ème et 3ème de couverture, pleines pages et doubles pages chargées de détails, enrichissant toujours plus l’ambiance cosy du manga.

Quand au graphisme, si le décors est riche, les personnages sont plus simples. Epurés à la façon de Shinzo Keigo ou Pump Sawae. Trait minimal pour un maximum d’expression (ou de non-expression).

La Concierge du Grand Magasin est un ouvrage agréable à lire et profondément intéressant. C’est un voyage historique autour du monde dans un mouchoir de poche. Une superbe lecture par Tsuchika Nishimura, à retrouver chez Lézard Noir, comme Eisbahn et Au revoir Mina, du même auteur.

Article posté le vendredi 02 décembre 2022 par Ma Lo

La concierge du Grand Magasin - Tsuchika Nishimura - Lézard Noir
  • La Concierge du Grand Magasin
  • Auteur : Tsuchina Nishimura
  • Traducteur : Aurélien Estager
  • Editeur : Lézard Noir
  • Collection : Seinen
  • Prix : 18€
  • Parution : 25 août 2022
  • ISBN : 9782353482436

Résumé de l’éditeur : Ce manga dépeint de manière amusante et bienveillante l’agitation dans laquelle se trouve Akino la concierge d’un grand magasin où tous les clients sont des animaux : Le vison de mer – une actrice qui cherche un cadeau pour son père qu’elle n’a pas vu depuis longtemps, un jeune loup japonais qui hésite à épouser sa belle petite amie, le phoque moine des Caraïbes, l’albatros mâle, le lion Burberry qui cherche un parfum pour une fille qu’il aime bien, et I.A, terme utilisé pour décrire les espèces en voie de disparition. À la demande du chef de rayon Todo, toujours aux aguets, les clients V.I.A. sont traités de façon très courtoise. Mais arrive Tokiwa, un marchand étranger qui travaille dans les grands magasins, très mécontent de ce traitement spécial.

À propos de l'auteur de cet article

Ma Lo

"C'est fou ce qu'on peut raconter avec un dessin". Voilà comment les arts graphiques ont englouti Ma Lo. Depuis, elle revient de temps en temps nous parler de ses lectures, surtout quand ils viennent du pays du soleil levant. En espérant vous faire découvrir des petites pépites à savourer ou à dévorer tout cru !

En savoir