La délicatesse

Jeunes et aimant la vie, Nathalie et François filent le parfait amour jusqu’à l’accident mortel du jeune homme. La jeune veuve doit alors continuer son existence avec ce douloureux souvenir. Comment se rapprocher des autres, ne pas se couper du monde, aimer à nouveau ? Cyril Bonin adapte magistralement en bande dessinée le roman de David Foenkinos, La délicatesse.

RENCONTRE IMPROMPTUE DANS LA RUE

Paris, un jour d’été. François vient parler à Nathalie dans la rue. Parvenant à faire sourire la jeune femme, les deux jeunes inconnus poursuivent leur discussion à la terrasse d’un café. Ce dialogue va alors se prolonger pendant sept très belles années. Amoureux comme aux premiers jours, les deux jeunes vont vivre l’un à côté de l’autre une très belle aventure. Lui, travaillant dans une banque, elle étudiant l’économie, ils se marièrent même rapidement. Tout était idyllique dans leur existence.

CONTINUER A VIVRE APRÈS LA MORT

Par un beau dimanche, François partit courir et se fit renverser par la camionnette d’un fleuriste. Après un coma de quelques jours, le jeune homme décéda. Un long moment douloureux commençait alors dans la vie de Nathalie. D’un seul coup, elle se retrouvait seule; une rupture délicate pour la jeune femme après avoir vécu une très belle histoire d’amour, une belle fusion avec l’homme de sa vie.

Parmi les proches qui l’aidèrent alors, il y avait Charles Delamain, son patron. Marié, mais éloigné de sa femme, ce chef d’entreprise d’une marque suédoise va multiplier les gestes à son égard. Mais elle le repoussera…

CYRIL BONIN : DESSINATEUR DES SENTIMENTS AMOUREUX

Après la belle série Amorostasia (Futuropolis) et le fascinant The time before (Grand Angle, en cours d’adaptation au cinéma), le talentueux Cyril Bonin décline avec beaucoup de justesse La délicatesse, le roman de David Foenkinos. Huitième livre de l’écrivain français, édité en 2009 chez Gallimard, il fut multi-récompensé à sa parution et fit l’objet d’une déclinaison sur grand écran en 2011.

Mélange de gravité (la mort, le deuil, la vie après, la reconstruction) et de légèreté (la rencontre, l’amour, la vie à deux, une nouvelle idylle), La délicatesse est une petite parenthèse agréable dans ce monde de folie. L’auteur de Fog (avec Roger Seiter, Long Bec) est décidément l’un des meilleurs dessinateurs des sentiments amoureux de ces dernières années.

Le lecteur se laisse accrocher et bercer par cette très belle comédie romantique teintée d’un drame fort. La justesse et la finesse sont magnifiquement mis en image par Cyril Bonin. Dès la couverture, le lecteur le sent, l’album va être d’une grande beauté. Ses 96 pages sont délicates et son trait semi-réaliste charme son lectorat. Il faut souligner que l’auteur de Quand le vent souffle (avec Laurent Galandon, Dargaud) a un bagage technique et théorique important puisqu’il a suivi des cours aux Beaux-Arts de Mâcon, puis les Arts Déco de Strasbourg et enfin une année de DESS d’image de synthèse.

L’année 2016 est une année de bonheur pour Cyril Bonin avec la publication de deux excellents albums : The time before et La délicatesse.

Pour découvrir le travail de cet auteur, vous pouvez parcourir son blog : http://cyrilbonin.blogspot.fr/

Article posté le samedi 12 novembre 2016 par Damien Canteau

Magnifique adaptation de la délicatesse par Cyril Bonin (Futuropolis, David Foenkinos) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • La délicatesse
  • Auteur : Cyril Bonin, d’après le roman de David Foenkinos
  • Editeur : Futuropolis
  • Prix : 17€
  • Parution : 04 novembre 2016

Résumé de l’éditeur : Nathalie et François sont heureux, ils s’aiment et semblent avoir la vie devant eux… Mais, un jour, la belle mécanique s’enraye. François décède brutalement. Le coeur de Nathalie, veuve éplorée, devient une forteresse où même les plus grands séducteurs vont se heurter. Sauf un : Markus, un collègue terne et maladroit, sans séduction apparente. Sur un malentendu, il obtient de la belle un baiser volé. Pour cet outsider de l’amour, c’est un signe du destin : il se lance à sa conquête… tout en délicatesse.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir