L’amour n’a pas d’âge

Thibaut Lambert a imaginé L’amour n’a pas d’âge lors de sa résidence d’artiste à l’EHPAD de Saujon (17) avec des pensionnaires de l’établissement. Une jolie romance entre personnes âgées.

Colette, nouvelle pensionnaire

Colette Buisserond est la nouvelle pensionnaire de la maison de retraite. Alors seule dans sa maison, elle s’était cassée le col du fémur. Sa fille Julie et son fils Bernard avaient alors choisi pour elle. Contrainte, elle devait alors venir habiter dans cet EHPAD.

« C’est chez moi maintenant, chez moi »

Les premiers temps sont durs, elle déprime. Elle est pourtant accueillie avec de grands sourires par Nicole et Jean, qui tentent de lui redonner le moral.

« Jean, marions-nous »

Ancien professeur des écoles facétieux, Jean s’amuse de la situation. Il le répète avec philosophie, il faut garder le sourire et rire malgré l’environnement et la froideur des lieux.

Rapidement, Colette et Jean sont inséparables et tombent amoureux. Cela ne plait guère à Julie qui n’accepte pas la situation. Un soir, Colette invite sa fille, son fils et son compagnon. L’ambiance est électrique entre Julie et Jean.

Peu importe, c’est décidé : Colette demande à Jean de l’épouser. Une première dans l’établissement ! Un grande joie pour Nicole qui veut donner un coup de main. Elle retrouve sa jeunesse à aider à la confection de la robe…

L’amour n’a pas d’âge : et si l’amour, c’était de s’aimer avec autant de sincérité ?

Thibaut Lambert a accepté le défi d’une résidence dans un EHPAD; chose assez rare et original pour le souligner. En 2017, lors d’une séance de dédicace non loin de chez lui, l’auteur de Marennes (17) a rencontré la directrice de l’établissement de Saujon qui lui a proposé le projet.

L’année dernière, il est donc venu plusieurs fois dans cette maison de retraite. Une dizaine de résidents de 65 à 90 ans ont participé aux séances encadrées par une psychologue et une animatrice. Rapidement un sujet surgit : l’amour.

Sans véritablement raconter leurs propres vies dans l’EHPAD, ils se sont néanmoins nourri de leurs expérience pour imaginer L’amour n’a pas d’âge. Comme il l’explique en préface, Thibaut Lambert  notait leurs idées et écrivait ensuite les scènes qu’ils validaient ensemble ou non la séance suivante.

Ah l’amour, sujet universel

Sujet universel mais tabou en maison de retraite (et ne parlons pas de sexe, ça l’est encore plus), l’amour des personnes âgées est pourtant un beau sujet.

Comme il l’avait déjà abordé dans Au coin d’une ride, Thibaut Lambert avait déjà évoqué cette thématique dans ce très bel album. Comme il nous l’avait confié dans une interview le 08 décembre 2017, ce qu’il apprécie avant tout, ce sont les histoires humaines. Pas d’effusions ni de grandes envolées, juste des êtres qui se parlent, s’aiment, se disputent et se « re-aiment ».

Cette belle histoire solaire et optimiste s’appuie sur des personnages attachants, justes et très réalistes. Ajouter à cela, une fille peu compréhensive, quelques remarques déplacées de la part du personnel et un mariage au milieu de tout cela et l’on obtient un très joli récit.

Si les EHPAD sont souvent synonyme d’attente, d’abandon, de frustrations et de mort, ici, il n’en n’est rien. Cet endroit est finalement très vivant ! Thibaut Lambert n’oublie pas de glisser des touches d’humour pour rendre le récit accrocheur et charmant.

Le dessin de l’auteur de De rose et de noir est idéal pour restituer l’ambiance chaleureuse de L’amour n’a pas d’âge. Son trait semi-réaliste souple et ses couleurs bien senties apportent un supplément d’âme à ses personnages.

L’amour n’a pas d’âge : Une belle rencontre entre un auteur de bande dessinée et des pensionnaires d’un EHPAD. Une histoire simple, universelle, belle et solaire !

Article posté le samedi 06 avril 2019 par Damien Canteau

L'amour n'a pas d'âge de Thibaut Lambert (Des ronds dans l'o)
  • L’amour n’a pas d’âge
  • Auteur : Thibaut Lambert et les résidents de l’EHPAD de Saujon
  • Éditeur : Des ronds dans l’o
  • Prix : 18€
  • Parution : 10 avril 2019
  • ISBN : 9782374180687

Résumé de l’éditeur : Âgée, Colette arrive dans un EPHAD. Même si elle sait que ça devait arriver, cette étape de vie marque le début de la fin. Tout le monde le sait. Pourtant, les personnes âgées ne cessent d’avoir envie de profiter de la vie, de rire, de s’amuser et surtout d’aimer. Dans cet établissement, Colette va faire connaissance avec un homme de son âge et ils vont tomber amoureux. Du rire au rire, cette comédie bienveillante et burlesque pourrait bien ressembler à une histoire vraie… d’ailleurs on me souffle dans l’oreillette que l’auteur les a rencontrés. Ils auraient même participé à la réalisation de l’histoire.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir