Le plongeon

Après le très beau et très émouvant La maison de la plage  Séverine Vidal et Victor L. Pinel nous offrent une nouvelle histoire humaine sur la vieillesse, l’amour, les rides et les fesses éditée chez Grand-Angle

La fin d’une vie

Pour Yvonne, 80 ans, sa maison c’est toute sa vie et tous ses souvenirs. Elle y a toujours vécu avec son mari décédé, ses enfants et ses petits enfants qui venaient la remplir de rires et de bons moments. Mais aujourd’hui Yvonne le sait, elle n’a plus vraiment le choix, elle y vit seule avec son chien fidèle et vieillissant lui aussi.

Cette maison est devenue trop grande et elle s’en aperçoit. La charmante vieille dame perd, petit à petit, le contrôle de ses mouvements et les objets lui échappent malgré sa volonté et sa bonne forme apparente.

Alors avant qu’il soit trop tard, avant de devenir un poids pour sa famille, elle décide de la vendre pour partir dans un EHPAD.  Mais cette décision, c’est le choix de la raison, pas le choix du cœur et même si elle sait que c’est LA solution, son cœur pleure.

Le début d’une autre vie

La vie en collectivité n’est pas la vie qu’elle avait jusqu’à présent. Notre octogénaire se sent perdue même si elle essaie de s’accommoder des règles, des exercices, de la vie en groupe, elle ressent comme un manque, un manque de liberté. 

Yvonne peut toujours compter sur les visites de sa famille et surtout celle de son petit fils préféré mais elle doit aussi se faire à l’idée qu’elle doit s’intégrer à ce nouvel environnement.

Petit à petit, elle trouve un groupe avec qui elle partage le sens de la vie et sent que ce n’est peut-être pas la fin mais seulement un nouveau départ. Dans ce groupe il y a Paul-François alias PF, un homme charmant, qui au premier contact physique lors d’un exercice, vient faire renaître des choses en elle, qu’elle pensait enfouies à tout  jamais. Déroutant, Yvonne repense à Henri, celui avec qui elle a toujours vécu, celui qui a été l’amour de sa vie, enfin de sa première vie… Ensemble, Yvonne et PF retrouvent goût à la vie, peut-être qu’il n’est pas trop tard pour vivre une nouvelle histoire d’amour.

La vie s’organise, avec de nouveaux amis et cet amour inattendu. Cette vie est différente mais elle est là, joyeuse, parfois un peu trop pour les règles de l’EHPAD mais comme il est bon de se sentir vivant.       

Le plongeon, une histoire humaine contée avec cœur

5.7 % de la population a plus de 65 ans et on compte pas moins de 10 600 structures d’hébergement en France. La population vieillit de plus en plus et les familles n’ont pas toujours la possibilité d’accompagner les plus âgés à domicile.  Placer des parents en EHPAD est souvent, pour toute la famille, un crève-cœur. 

Avec cette histoire tendre sur la vieillesse, sur la vie et sur les rides, Séverine Vidal sait nous attendrir, nous émouvoir et nous faire rire. L’autrice a le sens du récit et nous accompagne en nous prenant la main dans une valse des sentiments qui fait tellement de bien malgré le sujet qui peut sembler complexe. Elle nous donne confiance en la vie et en l’amour. 

Côté graphisme, le dessin de Victor L. Pinel a énormément de charme et de tendresse. Il utilise des couleurs douces qui illustrent à merveille le récit. Il sait à travers ses regards et ses plans resserrés, provoquer de l’émotion.  

Pour cette nouvelle collaboration, le duo d’auteurs nous livre une histoire très touchante qui a su m’émouvoir tout en me faisant sourire.

Article posté le lundi 25 janvier 2021 par Yoann

  • Le plongeon
  • Autrice : Séverine Vidal
  • Dessinateur : Victor L. Pinel
  • Editeur : Grand angle – Bamboo
  • Parution : 13 Janvier 2021
  • Prix : 17,90 €
  • ISBN : 9782818978993
Résumé de l’éditeur : “Un EHPAD, des fesses, de l’amour et des rides !”
En fermant une dernière fois les volets de sa maison, Yvonne, 80 ans, abandonne 40 ans de vie pour intégrer un EHPAD. Le changement est rude pour cette femme indépendante, d’autant qu’elle a encore toute sa tête. Elle a du mal à s’acclimater à cette nouvelle vie, qui la rapproche douloureusement de la mort. Prise dans le tourbillon inéluctable de la vie, l’octogénaire décide de s’offrir une dernière parenthèse enchantée.

À propos de l'auteur de cet article

Yoann

Yoann

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir