Les carnets de Cerise, tome 5

Clap de fin sur la merveilleuse série de Joris Chamblain et Aurélie Neyret, Les carnets de Cerise. Dans ce tome 5, Des premières neiges aux Perséides, le lecteur découvre la petite enfance de l’héroïne. Touchant et très juste.

ENTRÉE EN MATERNELLE

Alors qu’elle se pose encore de nombreuses questions sur la disparition de son père, Cerise du haut de ses douze ans se souvient de son arrivée dans leur village avec ses parents et de son entrée à l’école maternelle.

Il neigeait et le directeur de l’école l’accompagna dans sa nouvelle classe où elle fit la connaissance de sa professeure, de Line et Erica qui deviendront ses meilleures amies, même de vraies sœurs de cœur.

RENCONTRE CRUCIALE AVEC ANNABELLE DESJARDINS

Quelques années plus tard. Tous les mardis, la classe de Cerise avait comme rituel un passage à la bibliothèque de la ville. Ce jour-là, Annabelle Desjardins intervenait pour parler de son métier de romancière.

La vieille dame découvrit rapidement l’intérêt de la jeune écolière pour l’écriture. Il faut souligner que Cerise savait déjà lire et écrire de nombreux mots malgré son jeune âge. Pour comprendre cette précocité, l’autrice lui demanda qui lui avait appris tout cela et elle lui répondit : son papa.

En pleurs et ne pouvant plus s’arrêter puisque son chagrin était immense depuis la disparition de son père ; l’écrivaine s’en voulut très longtemps. Il faut dire qu’une grosse déprime enveloppa le corps et l’esprit de Cerise pendant de longs jours…

LES CARNETS DE CERISE : SUBLIME FIN POUR UNE MERVEILLEUSE SÉRIE

Comixtrip aime Les carnets de Cerise ! Comme nous l’avons dit pour le tome 3 et le tome 4, cette série Jeunesse magnifique est l’une de celles qui nous a le plus enchanté lors de ces dernières années. Une écriture soignée et intelligente, des thématiques contemporaines sous-jacentes bien amenées, des personnages aux traits psychologiques très travaillés et une sublime partie graphique font des Carnets de Cerise, des petites parenthèses enchantées lors des lectures des différents volumes.

Sans rien divulguer de l’intrigue de ce cinquième opus, l’on peut néanmoins dire qu’il est beaucoup question de construction d’identité, de la présence puis de la disparition du père de l’héroïne, d’amour et d’amitié.

Le lecteur découvre comment Cerise a tissé des liens avec les autres protagonistes de la série : de Line et Erica à Annabelle Desjardins, tous d’ailleurs sont convoqués pour cette dernière avant la tombée du rideau !

Avec une grande justesse de ton et beaucoup de délicatesse, Joris Chamblain boucle la série par une ouverture vers l’avenir des plus radieuse.

DE LA DÉLICATESSE DU DESSIN

Comme souvent dans Les carnets de Cerise, l’écriture est salvatrice pour la jeune adolescente. Elle exorcise ses démons et ses doutes par ce médium. La lecture et l’écriture sont de nouveau au centre de ce dernier volume.

Les pages de ce livre sont matérialisés et visibles dans l’album grâce à Aurélie Neyret. Légères par un trait aérien et des couleurs chaudes, les planches de l’autrice de Les vacances de monsieur Rhino enchantent de nouveau le lecteur.

Les carnets de Cerise : un sublime tome émouvant et une fin positive pour cette très belle série, plébiscitée par le public et encensée par la critique (Prix Jeunesse du Festival d’Angoulême et Prix de l’enseignement à Blois en 2014, notamment).

Article posté le jeudi 21 décembre 2017 par Damien Canteau

Les carnets de Cerise tome 5 de Joris Chamblain et Aurélie Neyret (Soleil) décrypté par Comixtrip
  • Les carnets de Cerise, tome 5 : Des premières neiges aux Perséides
  • Scénariste : Joris Chamblain
  • Dessinatrice : Aurélie Neyret
  • Éditeur : Soleil, collection Métamorphose
  • Prix : 15.95€
  • Parution : 29 novembre 2017
  • ISBN : 9782302064928

Résumé de l’éditeur : Cerise, onze ans, vit seule avec sa mère et rêve de devenir romancière. Elle a déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et surtout les adultes. Elle les observe pour tenter de deviner leurs secrets les plus enfouis… Au fil de ses enquêtes, elle a compris à quel point son passé lui manquait et faisait tout pour ressurgir. À travers une correspondance avec sa mère, Cerise va replonger dans ses souvenirs, dans son enfance – des premières rencontres aux premiers mensonges… Ce voyage lui dévoilera le secret de ses carnets et on comprendra enfin pourquoi elle déteste tant que les adultes dissimulent quelque chose…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir