Les couloirs aériens

Quand trois amis proches et complices de toujours (Etienne Davodeau, Joub et Christophe Hermenier) décident d’écrire une bande dessinée, elle est forcement liée à leur histoire personnelle. Éditée chez Futuropolis « Les couloirs aériens » aborde plusieurs thèmes : la crise de la cinquantaine, l’amitié, l’amour, et les emmerdes. 

Retour aux sources

Yvan a 50 ans et il se souviendra de cette année. Il a perdu son boulot, sa mère et son père. Sa femme travaille à Taiwan, son fils à Toronto et sa fille en France. Il reste les amis, toujours fidèles au poste. Pour passer le cap, il part vivre dans la maison d’un couple d’amis, inoccupée pendant l’hiver, dans un petit village de montagne. Quoi de mieux pour se ressourcer ? De la neige à perte de vue, la solitude et les cartons du déménagement où il y a toute sa vie. C’est l’heure du bilan.

Faire le bilan et croire qu’on a encore 20 ans

Faire le bilan de sa vie n’est pas chose simple, surtout quand le cap des 50 ans est là. Finalement qu’a fait Yvan pendant toutes ses années ? Il se remémore les bons moments de sa vie, ses erreurs de jeunesse et il essaye d’entrevoir l’avenir. Il oscille entre dépression, repos et introspection en essayant de se prouver qu’il est encore capable de vivre des expériences comme s’il avait 20 ans. Les amis et la famille sont là pour lui malgré la distance, pour le sortir de ce marasme dans lequel il s’enferme. Yvan doit accepter de faire le deuil de sa jeunesse pour entamer la seconde partie de sa vie.

Les couloirs aériens : une fiction très réaliste

Ces trois complices nous offrent une véritable œuvre humaine et nous montrent la vie et les hommes tels qu’ils peuvent l’être, avec leurs doutes, leurs faiblesses, leurs échecs et leurs victoires.

Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Cosey « A la recherche de Peter Pan » et ce village perdu au milieu des montagnes et très rapidement j’ai eu en tête la chanson d’Aznavour  « Mes emmerdes » :

« J’ai travaillé,
Des années
Sans répit,
Jour et nuit
Pour réussir,
Pour gravir
Les sommets
En oubliant
Souvent dans
Ma course contre le temps
Mes amis, mes amours, mes emmerdes »

Même si c’est une fiction, cette bande dessinée vient puiser dans le vécu et dans l’histoire des trois auteurs. Les photos que l’on retrouve sur plusieurs doubles-pages sont celles prises par Christophe Hermenier.  Ils ont vécu ensemble une soirée inoubliable lorsqu’ils étaient jeunes chez un cinquantenaire qu’ils voyaient comme fini. Tous ces instants de vie leurs ont permis d’écrire une fiction très réaliste qui ravit le lecteur.
Coté dessin, outre l’impression de se retrouver dans l’univers de Cosey « A la recherche de Peter Pan » on retrouve pour notre plus grand plaisir la patte d’Etienne Davodeau.
Cette chronique sociale sans tabou est contée avec beaucoup d’humour. Elle est aussi intelligente que belle.

En savoir plus sur les auteurs

Etienne Davodeau : Auteur majeur de la bande dessinée de reportage au long cours (Rural, les Mauvaises Gens, les Ignorants, Cher pays de notre enfance) Étienne Davodeau revient — dix ans après Lulu Femme Nue — à la fiction avec les Couloirs aériens.

Étienne Davodeau a été sacré Grand Boum, à Blois, en 2013. En 2015, Lulu Femme Nue, film de Solveig Anspach, adapté de sa bande dessinée, avec Karin Viard dans le rôle de Lulu, a été nominé pour le César de la meilleure adaptation.
Il a passé lui-même le cap de la cinquantaine. À cinquante-quatre ans, il continue de vivre en Anjou où il est né et a grandi. En vingt-cinq ans, il a publié une trentaine de bandes dessinées.

Joub : De son vrai nom Marc Le Grand,est né en 1967 et vit en Bretagne. Il rencontre Étienne Davodeau pendant les années fac, à Rennes. Ils y fondent ensemble un premier studio Psurde où ils partagent leur passion pour le 9e art. Joub a créé sa propre agence de publicité et a publié près de quinze de bandes dessinées, dont trois coécrits avec Étienne Davodeau. Joub fait parti de la direction artistique du festival de la bande dessinée de Saint-Malo « Quai des Bulles ».

Christophe Hermenier : est né en 1965. Il signe ici sa première bande dessinée. Concepteur graphique et photographe, il réside en région parisienne. Ici, il est l’auteur des photos et a participé à l’écriture du scénario. Il est également le coauteur d’un livre de reportage photo paru chez Hoebecke, « le Tour du monde en traction ».

Article posté le mercredi 16 octobre 2019 par Yoann

Les couloirs aériens de Etienne Davodeau, Joub et Christophe Hermenier (Futuropolis)
  • Les couloirs aériens
  • Auteurs : Étienne Davodeau, Joub et Christophe Hermenier
  • Dessinateur : Étienne Davodeau
  • Éditeur : Futuropolis
  • Prix : 19,00€
  • Parution :  23 Octobre 2019
  • ISBN : 9782754825535

Résumé de l’éditeur : Yvan, 50 ans, a perdu son travail et ses parents au cours de la même année. Il ne voit plus guère ses enfants, qui ont quitté le foyer familial, ni sa femme qui travaille dur, prend souvent l’avion et vit dans les décalages horaires. Un peu perdu, il décide de quitter Paris pour rejoindre ses amis Thierry et Sandra qui habitent le Jura. Dans ces paysages enneigés, il commence à se sentir revivre.

À propos de l'auteur de cet article

Yoann

Yoann

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir