Les Vermeilles

Jo, une petite fille, explore la forêt et découvre un peuple de créatures fantastiques, prêtes à aller sauver ses congénères de la folie de l’empereur Matou. Camille Jourdy imagine Les Vermeilles, une très jolie fable jeunesse. Embarquez dans cette très belle aventure fantaisiste.

Dans le camp des Vermeilles

La famille de Jo campe au milieu d’une clairière. La fille décide d’aller explorer la forêt voisine. Elle entend alors des voix dans un petit bosquet.

Elle découvre un roi et une reine miniatures sur de tout-petit chevaux. Elle les suit malgré leurs protestations. Ensemble, ils passent un tunnel et Jo se retrouve alors chez les Vermeilles, des créatures fantastiques.

Délivrer les prisonniers

Sans être surprise ni apeurée, la petite fille observe alors cette faune bigarrée : Maurice le renard, Nouk la petite fille chat, une cyclope, un crocodile, un chien humain… Tous cohabitent cachés dans cette forêt.

Jo est invitée par Nouk dans sa cabane en haut d’un arbre. Elle découvre que des Vermeilles ont été emprisonnés par Matou, l’empereur féroce.

Un poignée d’habitants du village décide d’aller délivrer les prisonniers en profitant du jour de l’anniversaire du souverain. Nouk et Jo montent discrètement dans l’un des chariots…

Les Vermeilles : une très jolie fable jeunesse

Oh que voilà un très joli album jeunesse ! Camille Jourdy imagine avec malice, une très jolie fable loufoque. Les Vermeilles est aussi un conte initiatique où la bravoure de ces petits êtres pacifiques s’amplifie lorsqu’elle se confronte à la férocité de Matou, un empereur autoritaire.

L’autrice de formidable Juliette, les fantômes reviennent au printemps, invente un univers merveilleux rempli de créatures fantastiques mi-humains, mi-animaux. Même les soldats – des poulets déplumés – semblent inoffensifs.

De la fantaisie

Ces êtres apportent de la folie à ce récit accrocheur. Fantaisiste, cette histoire est emplie d’humour. Les dialogues ciselés sont savoureux. Camille Jourdy y glisse même des références pour les adultes, faisant des Vermeilles, un album grand public à plusieurs niveaux de lecture.

Il faut souligner que Les Vermeilles sont pacifiques, leur plan est bancal et le sauvetage voué à l’échec. La grande évasion ressemble plutôt à un récit de pieds nickelés. Pourtant, ils sont vaillants et leur panache compense leur faiblesse de combat. Camille Jourdy parle aussi des relations parents / enfants mais également de l’autorité.

De la douceur du dessin

Comme pour ses précédentes publications, Camille Jourdy réalise des merveilles dans sa partie graphique. L’autrice de Rosalie Blum et C’est pas du gâteau magnifie ses planches par un trait chaleureux et doux. Son dessin est simple et ses couleurs pastel délicates. Son bestiaire et ses humains sont très beaux. Il y a aussi du Miyazaki (Chihiro) dans les pages de l’autrice.

Elle glisse aussi de très beaux clins d’oeil à Peter Pan de James Matthew Barrie et Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll.

Les Vermeilles : une histoire loufoque et drôle; une aventure fantastique intelligente, tendre et subtile.

Article posté le mercredi 16 octobre 2019 par Damien Canteau

Les Vermeilles de Camille Jourdy (Actes Sud BD)
  • Les Vermeilles
  • Autrice : Camille Jourdy
  • Editeur : Actes Sud BD
  • Prix : 21.50€
  • Parution : 02 octobre 2019
  • IBAN : 9782330126209

Résumé de l’éditeur : Beau temps pour un pique-nique ! Pas pour Jo, la cadette, qui fuit sa famille recomposée le temps de se perdre dans une forêt mystérieuse, loufoque et pleine de vermeilles. Camille Jourdy offre aux jeunes lecteurs un récit initiatique de haute voltige.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir