L’odyssée d’Hakim, de la Turquie à la Grèce

Hakim poursuit ses entretiens avec Fabien Toulmé dans le deuxième volume de L’odyssée d’Hakim. De la Turquie à la Grèce, de la naissance de son enfant à la recherche de travail, il se livre comme jamais. Le chemin de l’exil pour ce Syrien et sa femme est raconté avec une infinie justesse et bienveillance. Un grand récit pour une grande histoire universelle.

« C’est un super héros, Hakim »

Aix-en-Provence, juillet 2017. Fabien Toulmé poursuit ses entretiens avec Hakim, réfugié syrien. Pour ce nouveau rendez-vous, l’auteur de bande dessinée est accompagné de Louise, sa fille.

Sur le chemin, pour qu’elle puisse bien comprendre l’histoire d’Hakim et Najmeh, sa femme, il lui retrace rapidement les grands passages de la vie du réfugié. Elle est impressionnée par la force et la conviction du jeune homme et répond alors à son père : « C’est un super héros, Hakim. » Et comme elle a raison, tant les obstacles se sont dressés sur son chemin. Jamais il ne s’est laissé abattre, trouvant des stratagèmes pour les contourner.

Hakim, Najmeh et Hadi : famille séparée

Tout juste arrivé, Fabien montre à Hakim et Najmeh les premières planches du premier volume de L’odyssée d’Hakim. Après quelques remarques sur El Hassad père & fils et sur la tenue de sa femme, Hakim reprend son récit de vie où il l’avait laissé : en Turquie.

Abderrahim – le père de son épouse – propose au couple de s’installer chez lui dans un quartier touristique d’Istanbul. Najmeh est enceinte et le bébé risque de bientôt arriver. Hakim doit donc trouver du travail pour pouvoir payer les frais de la maternité. Ainsi, il enchaîne les petits boulots. Il vend des bouteilles d’eau et même des parapluies aux touristes. Il travaille aussi sur un chantier de construction d’immeubles. Tout est bon pour gagner de l’argent.

Le petit Hadi nait et la famille est heureuse. Pourtant, les événements turcs de 2013 ravivent les angoisses du couple. Abderrahim a réussi à entrer en France et à y travailler. La mort dans l’âme, Najmeh et Hadi partent pour le rejoindre, laissant Hakim seul en Turquie…

« Je dédie ce livre à tous ceux qui viennent en aide aux migrants et contribuent à rendre ce monde un peu plus humain »

Après un premier tome poignant, bouleversant et haletant, nous avions vraiment hâte de découvrir ce nouveau volet de L’odyssée d’Hakim. Toujours avec bienveillance et dans une grande écoute pour son interlocuteur, Fabien Toulmé réussit admirablement à nous faire ressentir toutes les émotions qu’ont pu avoir Hakim et Najmeh.

Deuxième volume (sur trois), cette partie raconte la vie du couple en Turquie et leur séparation. Ainsi, si le début peur sembler idyllique à Istanbul, cela devient rapidement délicat à cause de l’éloignement de la jeune femme. Peur, désespoir et manques sont au cœur de la deuxième partie de l’album.

S’il n’oublie pas l’humour dans son récit par la personnalité optimiste de Hakim et par ses différents petits boulots, le récit reste fort et touche en plein cœur les lecteurs. Comme il nous le confiait dans notre interview sur ces moments de rire : « La vie n’est pas monocorde et même lorsque l’on est dans des situations dramatiques, on peut rire. La vie n’est pas en une seule couleur. »

L’odyssée d’Hakim : un grand récit humain et bienveillant

Pendant un an et demi, Fabien Toulmé a rencontré fréquemment Hakim. Ainsi, il est revenu avec des heures d’interview. Un nouveau mode qu’il a fallu qu’il apprivoise. En effet, après l’autobiographie (le merveilleux Ce n’est pas toi que j’attendais), la fiction (Les deux vies de Baudoin), le témoignage fut une nouvelle manière de faire de la bande dessinée.

La force de L’odyssée d’Hakim se sont toutes ses saynètes où l’auteur de bande dessinée et le réfugié interagissent. Elles apportent de l’humanité et comme il l’expliquait dans notre entretien : « Elles servent à montrer que nos parcours sont différents, nos cultures sont différentes, mais on est finalement très humains, on a les mêmes désirs, les mêmes peurs et les mêmes envies. » Il met ainsi en lumière le fait que ce sont des personnes comme nous et qu’elles nous ressemblent plus qu’on ne le pense.

Le troisième volume est déjà en préparation et paraîtra en 2020. En attendant, si vous ne connaissez pas L’odyssée d’Hakim, précipitez-vous pour lire les deux tomes, c’est un vrai coup de cœur Comixtrip ! Une série et un auteur à découvrir !

Article posté le jeudi 06 juin 2019 par Damien Canteau

  • L’odyssée d’Hakim, tome 2/3 : De la Turquie à la Grèce
  • Auteur : Fabien Toulmé
  • Editeur : Delcourt, collection Mirages
  • Parution : 05 juin 2019
  • Prix : 23.95€
  • ISBN : 9782413013365

Résumé de l’éditeur : En exil loin de son pays natal, Hakim trouve un peu d’espoir dans la naissance d’un fils. Mais de petits boulots en difficultés, la complexité du monde le rattrape une nouvelle fois et sépare sa famille. Livré à lui-même avec son enfant, Hakim va tenter de survivre, malgré les obstacles et la précarité, jusqu’à envisager le pire : monter sur un canot de fortune pour trouver un salut…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir