Lost Lad London

Le maire de Londres a été assassiné. Toutes les preuves désignent Al Adley, un universitaire en colocation, fils adopté aux origines d’Asie du sud. Pourtant le commissaire Ellis ne croit pas à la culpabilité d’Al. Avec Lost Lad London, Shima Shinya nous offre, aux éditions Ki-oon, une enquête policière sans pareil… 

Un garçon perdu dans Londres

Al sort peu, travaille beaucoup et n’aime pas les grandes réunions familiales. Si la conversion ne le dérange pas, il est de nature plutôt affable. Tout le contraire de son colocataire, sociale, un peu flemmard, profitant d’un certain confort familiale. Pour autant leur cohabitation se déroule plutôt bien. Le quotidien d’Al ne sort pas de l’ordinaire. Il tient à son indépendance et ne s’attend pas à de grands bouleversements dans sa vie.

Puis un soir, quelques jours avant Noël, le maire de Londres est retrouvé assassiné dans le métro. Ce soir-là, Al se trouvait également dans les transports en commun. Les probabilités que ce soit la même rame, à la même heure sont presque nulles. Pourtant, deux jours plus tard, Al retrouve un couteau ensanglanté dans son manteau.

Sur la liste des témoins potentiels, il reçoit la visite du commissaire Ellis. Et Surprenant, Al décide de lui dire la vérité : Il a retrouvé dans ses affaires le couteau ayant probablement servi au meurtre. Le commissaire Ellis connaît bien la procédure et il sait qu’emmener Al au poste de police signe sa condamnation immédiate. Une condamnation publique avant même d’avoir fini l’enquête. Or, il se refuse à participer à une erreur judiciaire, une fois de plus.

Les deux hommes s’allient pour distinguer le vrai du faux. Al s’est-il retrouvé mêlé à cette histoire par hasard ? Où est-il le bouc-émissaire idéal dans une affaire où tout tourne autour de lui ?

Un manga hybride…

Shima Shinya se distingue par le style de son œuvre et l’angle de son récit.

Elle porte son histoire avec une graphisme envoûtant, architectural. Des jeux d’ombre subtils donnent de la vivacité aux expressions des personnages aux traits bien marqués, presque félins, et aux textures duveteuses dans un Londres froid et rigide. Ce dessin est accompagné par une couverture moderne qui intrigue et par quelques pages couleurs. Une coloration très plane mais étonnamment chaude. Shima Shinya a un style hybride, à la fois glaçant dans son chara-design, mais pulpeux dans sa façon de dessiner la ville. L’hiver claque au mur, l’humidité suinte des pages tandis que nous sommes enveloppés dans une bonne écharpe. On ne doute pas une seule seconde être à Londres.

L’autrice connait bien cette ville. C’est en Angleterre qu’elle a étudié le dessin et l’animation.

… pour une enquête à l’envers

Quand à l’angle de son récit, Shima Shinya retourne le genre du roman policier. Son personnage fait le choix inaccoutumé de faire confiance à la police, coupant court à toutes formes de double enquête ou de course-poursuite. On file alors nos deux protagonistes dans une enquête unique, entre récit familial et affaires non-résolues. Les intrigues, parfois lointaines, ricochent sur le présent de notre héros, ignorant mais dégourdi. Shima Shinya dose à merveille indices sûrs, coïncidences troublantes et événements douteux. L’enquête s’épaissit à mesure que l’intrigue avance. 

De fil en aiguille, la relation de ce jeune adulte et de ce policier un peu mystérieux se charge d’amitié et d’un petit quelque chose de paternel. Une complicité discrète s’infiltre, rendant la suite de Lost Lad London intrigante. Autant pour son enquête que pour la tendresse qui se dégage de ses personnages froids et trop sérieux.

Le rythme du récit se cale sur un tempo parfait pour une série en 3 tomes. L’introduction nous immerge dans une ambiance doucement frissonnante. Une série que l’on conseille à tout prix, sélectionné au Festival International de la Bande Dessinée parmi les 7 titres du Fauve Polar 2023.

Article posté le mercredi 30 novembre 2022 par Ma Lo

Lost Lad London - Shima Shinya - Ki-oon
  • Lost Lad London
  • Autrice : Shima Shinya
  • Traducteur : Sebastien Ludmann
  • Editeur : Ki-oon
  • Collection : Seinen
  • Prix : 9,95€
  • Parution : 03 novembre 2022
  • ISBN : 9791032711866

Résumé de l’éditeur : Al, étudiant londonien d’origine asiatique vit en colocation, à distance de ses parents. Son ambition est d’obtenir son diplôme sans faire de vagues… Mais sa vie bascule lorsqu’il monte dans le métro où le maire de la ville est retrouvé assassiné !

Le meurtre fait sensation. Ellis, inspecteur bourru mais compétent, est chargé du cas malgré un bras et une jambe dans le plâtre. Hanté par le souvenir d’une enquête qui a mal tourné, il est bien décidé à ne plus jamais se tromper de coupable. Quand Al apprend la nouvelle, il ne se sent pas concerné : la veille, il est descendu à sa station comme d’habitude, sans rien soupçonner. Et pourtant, il découvre un couteau ensanglanté dans la poche de son manteau ! C’est le moment qu’Ellis choisit pour sonner à sa porte… Le jeune homme serait-il devenu à son insu le suspect numéro un ?

À propos de l'auteur de cet article

Ma Lo

"C'est fou ce qu'on peut raconter avec un dessin". Voilà comment les arts graphiques ont englouti Ma Lo. Depuis, elle revient de temps en temps nous parler de ses lectures, surtout quand ils viennent du pays du soleil levant. En espérant vous faire découvrir des petites pépites à savourer ou à dévorer tout cru !

En savoir