René.e aux bois dormants

René.e est un enfant solitaire replié sur lui par le poids du regard algide ou totalement absent des autres. Il voyage dans des amnésies existentielles chargées d’orages de non-dits qui grondent en silence avec des éclairs de vérités électrocutant la mémoire sommeillante de sa naissance.

Trainant au bord de la vie en affrontant les peurs de la nuit, il trouve refuge depuis sa tendre enfance dans des histoires fantasmagoriques cryogénisant ses craintes dans le bloc protecteur d’un frigo.

Comixtrip propose de dégivrer toutes les angoisses de René.e aux bois dormants afin qu’il puisse se réveiller sous le regard chaleureux de lecteurs conquis par cet époustouflant album.

UN MAL-ÊTRE AUX ABOIS

René.e, à la jeune hauteur de ses 10 ans et doté d’une grande sensibilité fragilisante, semble être anonymement perdu dans la foule de la grande ville de Toronto. Il possède un bien très précieux qui est son lapin sucré doux, un petit doudou qui le rassure et qui l’aide à s’abriter des sentiments d’insécurité qui l’accapare.

Un jour, au détour d’une de ses absences sur la surface du monde, il va l’égarer et devoir partir à la recherche de ce compagnon intime si important à sa vie car lui seul tient « le compte de ses larmes ». Et cette épopée onirique risque de révéler « le secret en son ventre ».

Sous la forme expressive d’un conte, cet album raconte l’Histoire dans des histoires qui vont entrainer René.e dans différents mondes parallèles peuplés de créatures et de légendes. Au fil des aventures, ce parcours initiatique provoque des métamorphoses du costume de René.e afin de déshabiller progressivement une vérité mise à nue sur l’origine de sa propre enveloppe corporelle.

Pour l’accompagner dans la quête insoupçonnée de ses racines, il sera aidé du géant Véhicule et de la sorcière Isba. Les souvenirs et les tourments vont se croiser et se brasser dans ce voyage itinérant jusqu’à ce que la part du rêve soit à la bordée de la réalité pour oser aborder un complexe et poignant traumatisme.

LA René.e-SSANCE D’UNE IDENTITÉ

La maison d’édition Sarbacane a offert à René.e un très bel écrin qualitatif pour faire de lui une belle au bois dormant et  permettre de coloriser l’iris de nos yeux sous la splendide composition graphique de l’artiste protéiforme Elene Usdin (lauréate du prix Picto de la photographie, peintre pour le cinéma Pola X de Léos Carax.

Cet album alterne des tableaux tous plus beaux les uns que les autres, on réalise une véritable plongée dans la syntaxe onirique de l’inconscient. Une alternance entre les vives couleurs et une bichromie de noir et blanc nous  permet de suivre intuitivement le fil narratif temporel de l’histoire de René.e.

Dans ce premier roman graphique, Elene Usdin aborde l’histoire douloureuse de la rafle des années 1960 qui est véritable tragédie pour les peuples amérindiens où, sous un prétexte philosophique d’assimilation, de nombreux enfants autochtones ont été volés à leurs familles pour être proposés à l’adoption par des gens de la classe moyenne des États-Unis et au Canada.

René.e est cet enfant rêveur au prénom non sexué qui, sous la sensibilité de ses souvenirs enfouis, redonne enfin une véritable identité à tou.te.s ces petit.e.s garçons et filles qui ont été douloureusement éprouvés par la séparation forcée et cachée avec leurs racines.

Article posté le jeudi 07 octobre 2021 par Gwénaëlle Favrais

René.e aux bois dormants de Elene Usdine (Sarbacane)
  • René.e aux bois dormants
  • Autrice : Elene Usdin
  • Editeur : Sarbacane
  • Prix : 32 €
  • Parution : 01 septembre 2021
  • ISBN : 9782377316984

Résumé de l’éditeur : René n’est à sa place nulle part. Ni dans l’appartement qu’il partage seul avec sa mère, femme absente, aux manières froides ; ni avec les autres enfants de son école ; ni dans cette ville canadienne trop grande. Hypersensible, sauvage, il est sujet aux évanouissements durant lesquels il voyage dans des mondes fantasmagoriques. Au cours de l’un d’eux, il part à la recherche de son lapin qui s’est enfui. René bascule alors dans un monde peuplé de créatures aussi terrifiantes que bienveillantes. Sorcière sensuelle et cannibale en souffrance, ogre mangeur de lumière, créatures sans mémoire ou géant au coeur simple côtoient René, qui lui-même se métamorphose au gré des rencontres. Il devient Renée, fleur, chatte, arbre… Et revisite les mythes fondateurs des Premières Nations, peuples autochtones canadiens. Mais, où s’arrête le rêve ? Et qui rêve véritablement ? René, petit garçon à la recherche de son lapin ? René, homme au crépuscule de sa vie, à la recherche de ses blessures enfouies ? Ou encore Judith, sa fille, à qui René révélera la terrible histoire de son enfance volée et de sa véritable identité par l’intermédiaire du rêve ?

À propos de l'auteur de cet article

Gwénaëlle Favrais

Gwénaëlle Favrais

Passionnée de lecture et de course à pied, Gwénaëlle aime dénicher des trésors de bande dessinée. Instagrameuse influente en BD, elle aime les récits intimistes et humains. Son Insta : https://www.instagram.com/runforbook/

En savoir