Toto l’ornithorynque et le dragon bleu

Après 20 ans et 7 volumes, Toto l’ornithorynque est de retour dans une huitième aventure, Toto l’ornithorynque et le dragon bleu. Cette merveilleuse série Jeunesse est l’œuvre de Eric Omond et Yoann aux éditions Delcourt.

TOTO L’ORNITHORYNQUE : NAISSANCE D’UNE SÉRIE A SUCCÈS

C’est en 1997 que Eric Omond et Yoann donnent naissance à Toto l’ornithorynque, une sublime série Jeunesse qui dès le premier tome devient un grand succès auprès du public. Les deux compères, qui s’étaient rencontrés aux Beaux-Arts d’Angers, avaient auparavant travaillé ensemble sur Phil Kaos (éditions Triskel).

Pour conter les aventures du plus célèbres ornithorynque du 9e art, le scénariste de Gus le menteur (avec Bodin) a fait fonctionner son imagination après avoir vu des dessins de Yoann avec de mignons petits animaux. Prévue pour être un livre Jeunesse au départ, la première histoire de Toto sera finalement publiée en bande dessinée (Toto l’ornithorynque et l’arbre magique).

Par la suite, Omond et Yoann réaliseront ensemble Ninie Rézergoude, La voleuse du Père-Fauteuil ou Paris Strass.

MERVEILLEUX BESTIAIRE

La très belle série Toto l’ornithorynque repose avant tout sur de sympathiques et attachants personnages-animaux anthropomorphes : Toto le héros, Chichi l’échidné (un animal qui possède de longs piquants et des pattes griffues), Wawa le koala, Riri la chauve-souris et Fafa l’écureuil-volant.

Ces cinq animaux vivent en Australie (ils font parties de la faune endogène du pays) et forment une vraie bande d’amis. Leurs aventures mettent en lumière de très belles valeurs, idéales pour les plus jeunes : l’amitié, la solidarité et l’entraide.

Ainsi, Toto sera successivement aux prises avec le Maître des brumes, des prédateurs ou un lion marsupial, au fil des volumes, aidé par ses amis pour se sortir de mauvaises postures.

La deuxième force de la série est la partie graphisme de Yoann. Le dessinateur de Spirou et Fantasio (avec Fabien Velhmann, Dupuis) réalise de magnifiques planches au trait d’un grande douceur agrémenté de couleurs pastel chaleureuses. Son traitement chromatique apporte énormément de matière aux pelages et ramages des animaux.

TOTO L’ORNITHORYNQUE ET LE DRAGON BLEU

Toto possède un don exceptionnel : il peut parler avec les esprits. Chaque nuit, il se rend au pays des rêves. Cette nuit-là, il apprend de l’Esprit des rêves qu’un autre rêveur existe et qu’il habite de l’autre côté de l’océan.

Le lendemain, il annonce à ses amis qu’il part vers la mer pour aller trouver Gogo le dragon bleu afin de discuter avec lui… C’est le début d’un voyage initiatique drôle et sympathique.

Pour fêter les 20 ans de Toto l’ornithorynque, le premier volume est remis en vente et un cahier spécial est adossé à l’histoire de 30 pages. Des autrices et auteurs de bande dessinée ont illustré leur vision de la série. On y trouve notamment des dessins de : Olivier Boiscommun, Michel Plessix, Kerascoët, Aurélie Neyret, Edith, José-Luis Munuera, Daniel Goossens, Alexis Nesme, Tebo, Lewis Trondheim, Frank Margerin, Juanjo Guarnido, Pascal Rabaté, Régis Loisel, Enrico Marini ou Alfred.

Article posté le jeudi 14 décembre 2017 par Damien Canteau

Toto l’ornithorynque de Yoann et Eric Omond (Delcourt) décrypté par Comixtrip
  • Toto l’ornithorynque et le dragon bleu
  • Scénariste : Eric Omond
  • Dessinateur : Yoann
  • Éditeur : Delcourt, collection Jeunesse
  • Prix : 10.95€
  • Parution : 29 novembre 2017
  • ISBN : 9782413000709

Résumé de l’éditeur : Toto se sent un peu marginal parmi ses amis. Il est le seul à pouvoir parler aux esprits et il souhaiterait partager cette expérience fantastique avec quelqu’un. Riri, Wawa ou même Chichi sont super pour jouer aux cartes et s’amuser, mais pour vraiment le comprendre, c’est une autre paire de pattes. Une nuit, l’esprit des rêves lui parle du dragon bleu qui, comme lui, parle aux esprits…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir