Vésale

Quand deux hommes s’affrontent pour un Roi de France. Cette fois-ci, il ne s’agissait pas d’obtenir ses faveurs, mais plutôt de ne pas être celui qui l’aura fait mourir. André Vésale anatomiste et Ambroise Paré chirurgien s’affrontent et confrontent leurs savoirs pour ne pas être celui-là. Un incroyable et terrible face à face signé Laurent-Frédéric Bollée (La bombe) au scénario, Fawzi au dessin et Victor Chassel à la couleur. Un album édité dans la collection Biopic chez Passés/Composés (Cutshin Creek).

Des morts royales étonnantes

La façon dont certains Rois de France sont morts est tout bonnement incroyable. Il faut dire que les périodes pendant lesquelles ils régnèrent s’y prêtèrent bien. Le recours à la médecine était parfois pire que mieux. Louis III (860- 882) s’est cogné contre un linteau de porte et est mort de son traumatisme. Charles VIII (1470-1498), lui aussi se cogna la tête contre une poutre ! Philippe de France (1116-1131) heurta un cochon avec son cheval, ce qui lui fit faire une chute mortelle.

Le cas Henri II

Mais dans cet album, c’est au cas d’Henri II (1519-1559) que les auteurs se sont intéressés. Comment et pourquoi est donc mort le deuxième fils de François Ier (1494-1547) après une agonie de dix jours ? C’est alors qu’il participe, le 30 juin 19559, à un combat entre chevaliers, à l’occasion du mariage de sa sœur, que celui qui règne sur la France depuis 1547 se trouve blessé par une lance. L’arme, lors de la joute, a percé le heaume du Roi et s’est brisée endommageant son œil et touchant par là même son cerveau.

https://www.actuabd.com/local/cache-vignettes/L720xH1001/ves4-7c8dd.jpg?1665215964

Un roi gravement blessé mais toujours en vie

Le roi est inconscient et c’est Ambroise Paré (1509-1590), son médecin, et spécialiste des blessures de champs de batailles, qui va s’occuper de lui puisqu’il est toujours en vie, comme l’indique son pouls. C’est alors que, pour l’aider dans sa tâche des plus délicates, un anatomiste du nom d’André Vésale (1514-1564) est convoqué pour l’assister. Lui est le médecin de Philippe II, le Roi d’Espagne (1527-1598).

« De Humani Corporis Fabrica »

Traité d’anatomie rédigé par André Vésale

Une agonie en raison du manque d’action

Pendant les dix jours que dura le calvaire d’Henri II, deux hommes et deux approches de la médecine vont s’affronter. Aucun des deux ne voulant être tenu responsable du décès du Roi de France. Que faut-il faire ? Attendre comme le préconise Ambroise Paré. Agir comme le pense André Vésale. Alors le mieux, selon le chirurgien , ne serait-il pas de mettre des prisonniers dans la même situation que celle du roi, pour voir ainsi comment ils vont réagir ?

Une médecine balbutiante

Voici un album absolument incroyable sur ce que fut la médecine, pourtant exercée au plus haut niveau du Royaume de France. Un récit historique et édifiant signé Bollée et des dessins on ne peut plus réalistes de Fawzi.

Comment ne pas se réjouir des avancées qui ont été faites dans le domaine médical, mais à quel prix ?

Article posté le samedi 31 décembre 2022 par Claire Karius

Vésale de Bollée, Fawzi et Chassel chez Passé/Composés
  • Vésale
  • Scénariste : Laurent-Frédéric Bollée
  • Dessinateur : Fawzi
  • Coloriste : Victor Chassel
  • Éditeur : Passés/Composés, collection Biopic
  • Prix : 14,90 €
  • Parution : 14 septembre 2022
  • ISBN : 9782379338960

Résumé de l’éditeur : Paris, le 30 juin 1559, Henri II participe au grand tournoi organisé pour célébrer le mariage de sa soeur. Lors d’une joute, une lance se brise puis transperce profondément le heaume du roi. L’oeil est crevé, le cerveau est touché. Ambroise Paré, le chirurgien royal, est au chevet du souverain inconscient. La reine fait pourtant appeler André Vésale, médecin du roi d’Espagne, le plus grand anatomiste de son temps. Les deux médecins se livrent alors un « duel scientifique », face-à-face fascinant entre deux génies que tout oppose mais ici réunis dans une danse troublante avec la mort. Laurent-Frédéric Bollée et Fawzi brossent ainsi le portrait d’un homme tourmenté dialoguant avec les spectres qui peuplent ses cauchemars. Le style expressionniste de Fawzi offre un regard neuf et moderne sur la Renaissance, une vision renouvelée et pleine d’humour noir des célèbres planches anatomiques de la Fabrica, le traité de Vésale qui révolutionna la médecine.

À propos de l'auteur de cet article

Claire Karius

Passionnée d'Histoire, Claire affectionne tout particulièrement les bulles qui abordent ces thèmes, mais pas seulement. Elle aime les lectures humaines et intimes qui savent l'émouvoir et lui donnent espoir en la vie. Elle partage sa passion sur sa page Instagram @fillefan2bd.

En savoir