Voyage autour de ma chambre

Dans nos vies de lecteurs, il y a des histoires qui nous déconnectent littéralement pour nous confondre dans l’imaginaire et d’autres qui, au contraire, nous scotchent à la surface du monde. Avec « Voyage autour du monde « , on réalise de surprenants allers-retours entre la toile sociale connectée et l’antichambre imaginaire d’un intime introspectif.

Comixtrip m’a offert un billet pour vous raconter mon carnet de voyage dans cette drôle d’aventure entre quatre murs et soixante-dix planches.

Un voyage autour de soi-même pour matcher avec la vraie vie

Dans une société où les réseaux sociaux sont ultra plébiscités pour vivre et interagir avec nos semblables, Franck est un jeune homme qui navigue dans cet espace numérique sans relever la tête de ses écrans pour observer un horizon des possibles.

Mais un soir de coup de foudre, c’est aussi le coup de la panne totale, tous ses outils technologiques tombent en rade ! Tonnerre de Zeus, Franck va devoir subir un retour vers le passé et se retrouve les mains nues et six pieds sous terre ainsi plâtré dans la fracture numérique. En effet, les services de dépannage lui font part qu’ils ont besoin d’un break total et lui demande de leur accorder dix longues journées d’abstinence. Franck est alors complétement perdu dans cette mise à jour de sa vie 3.0 qui devient alors pour lui un zéro tout pointé.

Mais pendant cette période de sevrage de digital détox, il va réaliser un voyage inattendu dans un monde où le temps d’une journée va lui faire le magnifique don de l’ennui. Apprendre à laisser glisser les heures et ainsi s’évader dans une chasse aux trésors oubliés comme écouter un vieux vinyle poussiéreux, regarder un tableau ou prendre un livre. Par la magie de l’imaginaire retrouvé, repousser les limites physiques des murs de sa chambre pour s’évader dans une dimension riche de rêves à réaliser.

Déconnexion pour se reconnecter

Adaptation libre du roman de Xavier de Maistre, « Voyage autour de ma chambre »  nous propose une singulière expérience où le narrateur nous prend à parti sur ses planches dans lesquelles on se rend compte que les portraits selfish s’exposent de plus en plus pour se précipiter sur un Eldorado virtuel alors que nos vies semblent finalement être entassées sur le radeau de la Méduse.

Posté chez Glénat, je like le beau travail du scénario d’Aurélie Herrou (« le Syndrome de Stendhal ») et le choix du trait graphique expressif de Sagar (« Miles et Juliette »), sans manquer aussi de taguer la belle présence des dessins de Jul dont les personnages se sont invités le temps de quelques pages. Sous une réflexion juste et légèrement acide, « Voyage autour de ma chambre »  nous interroge sur ce monde virtuel qui pourrait nous faire perdre conscience du monde réel qui nous entoure, « serions-nous victimes d’une fraude au bonheur sur les réseaux sociaux » ? Je tchate donc je suis ?

Sans vouloir jouer les influenceuses, je vous invite en MP à lire cet album que j’épingle sur Comixtrip car il nous invite à une évasion de l’esprit à ne surtout pas fuir. #Il y a quelque chose de mieux que d’avoir des aventures : c’est d’en inventer”#Jean D’Ormesson#

Article posté le lundi 08 novembre 2021 par Gwénaëlle Favrais

Voyage autour de ma chambre de Sagar et Aurélie Herrou (Glénat)
  • Voyage autour de ma chambre
  • Auteur : Aurélie Herrou
  • Dessinateur : Sagar
  • Editeur : Glénat, collection 1000 feuilles
  • Prix : 15,50 euros
  • Parution : 25 août 2021
  • ISBN : 9782344034262

Résumé de l’éditeur : Plus loin que la nuit et le jour. Franck vit avec son temps. C’est un homme qui, comme une foule de gens pressés, s’est laissé emporter par la vague digitale sans s’interroger… Jusqu’au jour où son téléphone et son ordinateur cassent accidentellement. Franck se voit alors contraint d’attendre chez lui pendant dix longues journées l’appel du S.A.V… Pendant toute cette période, il ne peut plus accéder à cet espace numérique où les pensées s’occupent sans être stimulées. La rupture est brutale, et le manque d’abord sévère. Coincé entre les quatre murs de son appartement, il cherche désespérément à s’occuper et finit par s’atteler à une minutieuse visite de cet endroit dans lequel il vit quotidiennement, mais qu’il ne regardait plus. Franck va vite réaliser qu’il lui suffit d’un mouvement de la pensée pour s’évader et que les seules limites sont celles de son imagination. Au cours de ses voyages immobiles, Franck visite un bouge de la renaissance, s’invite à une soirée de la Fashion Week ou revit de manière nuancée les derniers instants d’une relation amoureuse passée… Alors que le monde a plus que jamais saisi le sens du mot confinement, Voyage autour de ma chambre raconte aussi le bonheur des frontières sans limite. Libre adaptation du roman de Xavier de Maistre écrit en 1794, on y retrouve un récit où le voyage et l’épopée émergent du rien. Mais, en déplaçant l’histoire et en l’habillant de jolis traits, Aurélie Herrou et Sagar l’ont entièrement renouvelée. Une odyssée qui résonnera avec le quotidien de nombre d’entre nous.

À propos de l'auteur de cet article

Gwénaëlle Favrais

Passionnée de lecture et de course à pied, Gwénaëlle aime dénicher des trésors de bande dessinée. Instagrameuse influente en BD, elle aime les récits intimistes et humains. Son Insta : https://www.instagram.com/runforbook/

En savoir